L'Internaute > Histoire > Franco

Jour par Jour, Franco

1892
4 décembre

Naissance de Francisco Franco


Francisco Franco est né le 4 décembre 1892 à Ferrol. Sa carrière militaire le lie d'amitié au général Sanjurjo, qui échoue dans une tentative de putsch, en 1932. Pendant la guerre civile, en 1936, Franco, proclamé Caudillo, prend la tête du gouvernement nationaliste contre les républicains. Proche des dictateurs européens, l'Espagne'n'entre pas en guerre. Dans les années 1960, sa dictature libéralise et modernise le pays. Malade, il meurt, en 1975, désignant le prince Juan Carlos comme successeur.
Voir aussi : Espagne - Franco - Juan Carlos - Dictature - Caudillo - Histoire de la Politique

1933
29 octobre

Naissance de la Phalange espagnole


Fils de Miguel Primo de Rivera, José Antonio Primo de Rivera fonde la Phalange. Cette organisation fascisante prône la constitution d’un État nationaliste. Elle luttera en faveur du général Franco lors de la guerre civile espagnole. Son fondateur sera exécuté à la fin de l’année 1936. Peu de temps après, Franco unifiera les différents partis politiques qui l’ont soutenu, dont celui de la Phalange.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Primo de Rivera - Histoire des Partis

1936
13 juillet

Calvo Sotelo est assassiné


Le député monarchiste José Calvo Sotelo est assassiné à Madrid par des officiers républicains. Bien qu’une conspiration nationaliste ait déjà été engagée depuis quelques années par les généraux Sanjurjo et Mola, cet événement en sera le véritable élément déclencheur. Méfiant à juste titre, le gouvernement légal (républicain) avait en effet écarté ces responsables militaires du pays. Sanjurjo était en exil au Portugal, Mola était à Pampelune et Franco aux Canaries. Dès lors, les trois généraux s’allieront pour renverser les Républicains au pouvoir, faisant éclater la guerre civile espagnole.
Voir aussi : Franco - Histoire de Madrid - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Guerre civile - Général Mola - Histoire des Assassinats

1936
18 juillet

Début de la guerre civile espagnole


Menés par l'ancien chef d'état-major de l'armée, le général Francisco Franco Bahamonde, les militaires de la garnison de Melilla se soulèvent contre le gouvernement du Front Populaire (gauche, républicains). Grâce à l'appui des généraux Mola et Sanjurjo, le mouvement d'insurrection des militaires s'étend bientôt à toute l'Espagne et la guerre civile éclate. Après trois ans de ravages, elle aboutira à la défaite des républicains et à l'instauration de la dictature de Franco, le "Caudillo", pendant 36 ans.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Général Mola - Général Sanjurjo - Histoire des Guerres

1936
14 août

Les franquistes s’emparent de Badajoz


Dans le contexte de la guerre civile espagnole, l’armée nationaliste franquiste envahit la ville de Badajoz, massacrant au passage quelques milliers de prisonniers. Cette intervention militaire permet aux forces nationalistes du sud et du nord de faire bloc et de renforcer leur puissance. Le but principal du général est alors de prendre Madrid, la capitale espagnole, afin de renverser définitivement le gouvernement du Front populaire. Mais le projet va se heurter au siège de l’Alcazar de Tolède, mené par les républicains.
Voir aussi : Franco - Histoire de Madrid - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire du Front populaire - Histoire de l'Alcazar de Tolède - Histoire des Guerres

1936
19 août

Garcia Lorca est fusillé


Le poète espagnol Federico García Lorca, 37 ans, est fusillé par les franquistes près de Grenade. La guerre civile a éclaté un mois plus tôt en Espagne. Elle oppose l'armée fasciste du général Franco au gouvernement républicain. Les sympathies de gauche du poète, son engagement auprès des plus défavorisés et son homosexualité lui coûteront la vie.
Voir aussi : Exécution - Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire des Guerres

1936
27 septembre

Fin du siège de l’Alcazar de Tolède


Depuis le 22 juillet, les nationalistes de Tolède, retranchés dans l’Alcazar, résistent aux troupes républicaines armées. Alors qu’il envisageait une offensive sur Madrid, le général Franco et son armée décident finalement de se rendre à Tolède, afin de soutenir les rebelles assiégés. Après deux mois de résistance et la destruction d’une grande partie de la forteresse, les républicains sont mis en déroute et décident de rejoindre Madrid pour renforcer sa défense. Les rebelles nationalistes, quant à eux, sont libérés de leur retranchement. Cette victoire de Franco contribuera certainement à sa reconnaissance officielle par l’Italie et l’Allemagne. Quant à la capitale espagnole, elle sera prise le 28 mars 1938, mettant fin à la guerre civile espagnole.
Voir aussi : Franco - Histoire de Madrid - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire de l'Alcazar de Tolède - Histoire des Guerres

1936
6 novembre

Le gouvernement légal espagnol fuit à Valence


Sous le pouvoir de Largo Caballero, le gouvernement républicain de Madrid décide de se réfugier à Valence. Laissée sous la protection du général Miaja, la capitale doit alors faire face à l’offensive menée contre elle par l’armée nationaliste de Franco. Toutefois, retardée par le siège de l’Alcazar de Tolède, cette dernière a laissé le temps à la ville de s’organiser et aux Brigades internationales d’intervenir. Ainsi, l'attaque militaire envisagée par Franco n’aboutira pas immédiatement. En effet, c’est après 28 mois de résistance que Madrid sera contrainte à la reddition.
Voir aussi : Franco - Histoire de Madrid - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire de l'Alcazar de Tolède - Histoire des Brigades internationales - Histoire des Guerres

1936
20 novembre

Mort de José Primo de Rivera


Fondateur du mouvement fasciste de la Phalange espagnole (1933), Primo de Rivera est exécuté par le gouvernement populaire. Il est le fils du dictateur espagnol Miguel Primo de Rivera, au pouvoir de 1923 à 1930. Son organisation fut interdite par le Front populaire dès la victoire de ce dernier aux élections. Rivera prit part à l’insurrection nationaliste de juillet et fut arrêté le 6 de ce mois. Sommairement jugé puis fusillé, il sera élevé au rang de martyr par les franquistes.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire du Front populaire - Fasciste - Histoire des Assassinats

1937
mars

Bataille de Guadalajara en Espagne


Début, le 8 mars 1937, de la bataille de Guadalajara en Espagne. Emmenée par les nationalistes espagnols, avec le soutien du royaume d'Italie de Mussolini, les hommes de Franco tentaient de reprendre la ville de Madrid, occupée par les forces républicaines. Les républicains, malgré des offensives nationalistes de forte envergure, remportaient une victoire primordiale, le 18 mars, qui retardait les velléités de Franco de mettre fin à la guerre en s'emparant de la capitale.
Voir aussi : Espagne - Franco - Républicains - Histoire des Guerres

1937
18 mars

Les Italiens sont repoussés par les Brigades internationales en Espagne


Venues au secours des républicains au début de la guerre civile espagnole, les Brigades internationales mettent en déroute les forces italiennes fascistes, alliées à Franco. Ces dernières tentèrent de prendre Guadalajara dans le but de diviser le territoire républicain. Depuis des mois, Franco cherche en effet à s’emparer des alentours de Madrid afin d’affaiblir la capitale. La défaite nationaliste de Guadalajara permettra aux troupes républicaines d’acquérir une certaine assurance et de prendre Teruel au début de l’année suivante. Mais les pertes humaines sont et seront particulièrement lourdes dans les deux camps.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Italie fasciste - Franco - Histoire de Madrid - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire des Brigades internationales - Histoire des Guerres

1937
19 avril

Franco unifie les partis politiques nationalistes


Le général Francisco Franco fonde la « Phalange espagnole traditionaliste et les Juntes d’offensive nationale-syndicaliste ». Il souhaite ainsi unifier la totalité des partis qui le soutiennent dans la guerre civile espagnole (Phalange espagnole, carlistes, traditionalistes) et former un parti unique national en Espagne.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire des Partis

1937
19 juin

Bilbao tombe aux mains des franquistes


Depuis le mois de mars, l’armée de Franco, sous le commandement du général Mola, investit le nord de l’Espagne. Après avoir traversé le Pays basque, au cœur duquel eut lieu le terrible bombardement de la ville de Guernica, les nationalistes atteignent la ville de Bilbao (Pays basque, nord de l’Espagne). Il ne leur faut guère de temps pour s’en emparer. Par la suite, ce seront Santander et les Asturies qui tomberont sous la houlette franquiste.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Bombardement - Guernica - Général Mola - Histoire des Guerres

1938

Offensive nationaliste en Aragon


L'offensive d'Aragon fut lancée le 7 mars 1938 par les troupes nationalistes, durant la guerre d'Espagne, contre les forces républicaines. Bien qu'épuisés par la bataille de Teruel, les franquistes surprirent leurs ennemis par des attaques ciblées et des bombardements aériens importants. Les républicains évitèrent la déroute grâce au ravitaillement en armes par la France. Les nationalistes n'avançant plus, l'offensive d'Aragon se termine le 19 avril 1938.
Voir aussi : Franco - Histoire des Guerres

1938
9 janvier

Offensive républicaine sur Teruel, en Espagne


Pour contrecarrer l’avance nationaliste au nord de l’Espagne, les troupes républicaines lancent une offensive victorieuse contre Teruel. La guerre civile espagnole fait rage depuis 1936, opposant les républicains aux nationalistes (Franco). Le gouvernement légal (républicain) ne jouira pas longtemps de cette victoire. Sous les bombes, les troupes seront contraintes d’abandonner la ville aux franquistes le 22 février, avec des pertes humaines considérables.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire des Guerres

1938
mars

Bataille navale du cap de Palos


La bataille navale du cap de Palos se déroula du 5 au 6 mars 1938 dans la région de Murcie, en Espagne. Elle opposa l'armée républicaine espagnole au parti nationaliste de Franco. Deux croiseurs et cinq destroyers républicains finiront, après une nuit de combat stérile, par couler le croiseur nationaliste baptisé « le Baleare », synonyme de victoire décisive pour les républicains. Le commandant nationaliste Manuel de Vierna et 800 autres passagers n'y survivront pas.
Voir aussi : Franco - Histoire des Guerres

1938
15 avril

Le territoire républicain est divisé par les franquistes


Les troupes franquistes sont parvenues à atteindre la mer Méditerranée et séparent la Catalogne de la Castille, et notamment de Valence. Le terrain est ainsi préparé pour la terrible offensive franquiste menée contre Barcelone. Malgré la forte résistance républicaine le long du fleuve de l’Èbre, la Catalogne sera envahie et sa capitale tombera le 26 janvier 1939. Ce sera ensuite Madrid qui sera prise le 28 mars 1939, mettant fin à la guerre civile espagnole et marquant le début de la dictature franquiste.
Voir aussi : Franco - Histoire de Madrid - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire de Barcelone - Histoire de la Catalogne - Histoire des Guerres

1938
23 novembre

Offensive Franquiste en Catalogne


L'offensive de Catalogne, menée par l'armée franquiste, débuta le 23 décembre 1938. Après avoir coupé la zone républicaine en deux, les nationalistes s'emparèrent de Tarragone et Barcelone sans aucune résistance. Les républicains, qui ont fui vers la France, abandonnent la Catalogne à Franco qui a désormais la mainmise sur l'Espagne. Le 2 mars 1939, la France annonce le parti de Franco comme étant le seul gouvernement légitime du pays.
Voir aussi : Franco - Histoire de Barcelone - Histoire des Guerres

1939
26 janvier

Barcelone tombe aux mains des franquistes


Les troupes nationalistes commandées par le général Yagüe y Solchaga s'emparent de la capitale catalane. Les républicains se réfugient vers la France et près de 500 000 personnes affluent à la frontière. Bientôt Madrid et Valence tomberont à leur tour. La guerre civile espagnole prendra fin en avril.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire des Guerres

1939
27 février

La France reconnaît le régime franquiste


Suite au rapport du chargé de mission auprès des nationalistes espagnols Léon Bérard, la Chambre des députés reconnaît le gouvernement espagnol formé à Burgos par le général Franco. La guerre civile n'est pas encore terminée. Le maréchal Pétain est nommé ambassadeur de France auprès du gouvernement franquiste.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Reconnaissance - Histoire de l'Etat




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages