L'Internaute > Histoire > SFIO

Histoire du SFIO

Dates décroissantes    Titres seulement    (15 réponses)

1884
4 octobre

Naissance de Félix Grouin


Félix Gouin, homme politique français, naît le 4 octobre 1884. Il se lance très jeune dans la politique, rejoignant la SFIO en 1902. Avocat, il devient conseiller général des Bouches-du-Rhône en 1920. Après la guerre, il est nommé président du gouvernement provisoire en 1946, puis ministre de la Défense. Son mandat vit la création d'EDF et de GDF, ainsi que la nationalisation de l'électricité et du gaz. Il meurt le 25 octobre 1977.
Voir aussi : Histoire du SFIO - Histoire d'EDF - électricité - Nationalisation - Histoire de GDF - Histoire de la Politique

1888
1 août

Naissance de Marx Dormoy


Marx Dormoy est un homme politique français né le 1 août 1888, à Montluçon. Ce socialiste soutient Léon Blum, en 1920, dans son refus d'intégrer le SFIO à la IIIe Internationale. Maire de Montluçon, il devient président du Conseil général de l'Allier et député en 1931. Ministre du Front Populaire, il lutte ardemment contre les terroristes de La Cagoule. Opposé à Pétain, il est placé en résidence surveillée à Montélimar où il est assassiné en 1941.
Voir aussi : Pétain - Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire du Front populaire - Histoire de la Politique

1891
1 mai

Morts durant la manifestation ouvrière de Fourmies


Le 1er mai 1891 est organisée une manifestation ouvrière dans la ville de Fourmies, dans le Nord. Il s'agit de revendiquer la journée de huit heures et l'augmentation des salaires. La nuit précédente, les patrons placardent la ville d'affiches signalant qu'aucune concession ne sera faite. Les manifestants font face au service d'ordre qui reçoit l'ordre de tirer sur la foule, tuant neuf personnes et en blessant trente-cinq. Cet épisode renforce la Section française de l'internationale ouvrière.
Voir aussi : Histoire du SFIO - Manifestation - Histoire de la Politique

1902
24 mai

Fondation du Parti socialiste français


Le Parti socialiste français, le PSF, est fondé le 24 mai 1902 à Tours, grâce à la fusion des socialistes indépendants de Jean Jaurès, la Fédération des travailleurs socialistes de France et du Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. Dirigé par Jean Jaurès, le PSF, parti résolument plus réformiste, disparaît en 1905, pour fonder la SFIO, la Section française de l'Internationale ouvrière, après la fusion avec le Parti socialiste de France.
Voir aussi : Histoire du SFIO - Jean Jaurès - Histoire de la Politique

1905
26 avril

Naissance de la SFIO


Après des premiers mouvements d’unification de la gauche française en 1901, le Parti socialiste français et le Parti socialiste de France s’unissent pour former la Section Française de l’Internationale ouvrière. Ce regroupement, opéré lors du congrès du Globe, permet aux marxistes représentés par Jules Guesde et aux réformistes tel que Jean Jaurès de faire front commun. Divisé après le Congrès de Tours qui voit la naissance du PCF, la SFIO sera notamment marquée par les personnalités de Jaurès et de Léon Blum. Elle deviendra le Parti Socialiste en 1969.
Voir aussi : Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Léon Blum - Jaurès - Histoire de Tours - Histoire des Partis

1905
31 décembre

Naissance de Guy Mollet


Guy Mollet est né le 31 décembre 1905. Cet homme politique français présida le Conseil des ministres sous la IVe République, de février 1956 à juin 1957. Secrétaire général de la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière) de 1946 à 1969, il anima le Front républicain, en 1956, aux côtés de Pierre Mendès France, François Mitterrand et Jacques Chaban-Delmas. C'est après avoir refusé de former un gouvernement que Pierre Mendès France le suggère à René Coty.
Voir aussi : France - Naissance - Histoire du SFIO - René Coty - Histoire de la Politique

1914
31 juillet

Assassinat de Jean Jaurès


Alors que l'Europe entière vient de décréter la mobilisation générale, le leader du parti socialiste français, Jean Jaurès, est assassiné par Raoul Villain au café du Croissant, rue Montmartre, à Paris. La France entière est en émois : la seule personne politique susceptible d'empêcher la guerre a disparu. Les cendres de Jaurès seront transférées au Panthéon en 1924, et son assassin, qui avait été jugé et acquitté en 1919, s'exilera en Espagne où il sera fusillé par les républicains en 1936.
Voir aussi : Histoire de Paris - Assassinat - Histoire du SFIO - Jaurès - Histoire de la Troisième République

1920
25 décembre

Naissance du PCF


Le XVIIIème Congrès du Parti socialiste ouvre ses portes à Tours jusqu'au 30 décembre. La majorité des membres de la SFIO (Section française de l'Internationale Ouvrière) se montre favorable à une adhésion à la IIIe Internationale. Elle décide alors de créer la SFIC (Section française de l'Internationale communiste). Durant l'été, elle avait déjà accepté les 21 conditions d'adhésion posées par Lénine. Les instigateurs du mouvement, Marcel Cachin et Ludovic Frossard, acceptent ainsi d'aligner leur politique sur celle décidée à Moscou. Marcel Sembat, Léon Blum et Albert Thomas, refusent. C'est la raison pour laquelle la SFIO se scinde entre une majorité communiste, et la minorité restante, qui continuera le Parti socialiste SFIO.
Voir aussi : Histoire du Parti Communiste - Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire du PCF - Histoire de Tours - Histoire des Partis

1924
11 mai

Le Cartel des Gauches au pouvoir


Socialistes du SFIO et Radicaux de gauche s’unissent pour former le Cartel des gauches et gagnent les élections législatives. La droite est prise d’une certaine terreur tandis que des transferts massifs de capitaux s’opèrent. Finalement, l’alliance est fragile. Elle ne parvient pas à enrayer la crise monétaire qui sévissait déjà et subit de nombreux changements. Edouard Herriot, Paul Painlevé et Aristide Briand se succèderont à la tête du gouvernement jusqu’en 1926. Finalement c’est la droite qui revient alors au pouvoir en la personne de Raymond Poincaré.
Voir aussi : Gouvernement - Histoire du SFIO - Poincaré - Briand - Histoire du Cartel des gauches - Histoire des Elections

1936
4 juin

Léon Blum au pouvoir


Suite à la victoire du Front Populaire aux élections législatives, Léon Blum, dirigeant de la Section française de l'international ouvrière (SFIO), est appelé à former un nouveau cabinet. C'est la première fois que la France se dote d'un gouvernement socialiste. Celui-ci se distingue par deux innovations : la création d'un sous-secrétariat d'Etat aux Loisirs et aux Sports, confié à Léo Lagrange, et la participation de trois femmes au ministère, alors qu'elles n'ont pas encore le droit de vote.
Voir aussi : Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire du Front populaire - Elections - Histoire des Elections

1940
15 septembre

Arrestation de Léon Blum


Le gouvernement de Vichy fait arrêter Léon Blum. Représentant du Front Populaire, mouvement envers lequel la droite nationaliste éprouve un certain ressentiment, et opposant ouvert à Pétain puisqu’il a voté contre son accession aux pleins pouvoirs, il est emprisonné à Chazeron. Contrairement à de nombreux socialistes, il n’a pas rejoint Londres mais tente d’organiser la résistance depuis sa détention. La Cour de Riom veut le condamner pour une supposée participation à la défaite militaire de la France. Mais face à la faiblesse de l’accusation et à la rigueur de la défense, le procès est suspendu et Blum remis aux Allemands. Il sera alors déporté à Buchenwald.
Voir aussi : Pétain - Histoire de la Résistance - Arrestation - Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1950
30 mars

Décès de Léon Blum


Léon Blum est né le 9 avril 1872 à Paris. Fervent admirateur de Jean Jaurès, il adhère au parti socialiste en 1899, et collabore au journal « L'Humanité ». Après la guerre, en 1920, il dirige la SFIO (Section française de l'internationale ouvrière). En 1936 et 1938, il préside le conseil des ministres. Léon Blum est à l'origine des mesures sociales les plus marquantes comme les congés payés et la semaine de 40 heures. Il meurt d'un infarctus le 30 mars 1950 à Versailles.
Voir aussi : Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire des Congés payés - Jean Jaurès - Histoire de la Politique

1960
3 avril

Création du PSU


Le Parti socialiste unifié (PSU) se forme pour proposer une alternative au SFIO , alternative reposant sur l’anti-gaullisme, l’anti-stalinisme et surtout le refus de la guerre d’Algérie. Il trouvera un soutien de force avec l’adhésion de Pierre Mendès-France. Un de ses principaux représentants par la suite sera Michel Rocard. Son départ en 1974 plongera d’ailleurs le parti dans l’agonie, jusqu’à sa dissolution en 1989.
Voir aussi : Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Rocard - Mendès-France - Histoire du PSU - Histoire des Partis

1969
4 mai

Le SFIO devient le PS


Le SFIO s’unit avec d’autres partis de gauche et souhaite le renouveau. Il prend alors le nom de Parti Socialiste et décide de présenter Gaston Defferre aux présidentielles. Mais, à l’image du score décevant de Defferre, le renouveau est un échec, et il faudra attendre l’action de Mitterrand pour faire du PS un grand parti.
Voir aussi : Mitterrand - Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Defferre - Histoire des Partis

1971
11 juin

Ouverture du congrès d'Epinay


Le 58ème congrès du SFIO s’ouvre à Epinay-sur-Seine et doit aboutir à une étape décisive pour ce qu’il faut désormais appeler le Parti Socialiste : la réunification des forces de gauche. Après le maigre score de Defferre aux présidentielles de 1969, la gauche se rassemble et refonde la gestion et la politique intérieure du parti. Ses représentants seront désormais élus à la proportionnelle. C’est François Mitterrand, issu d’un parti qui fusionne alors avec le PS, qui tire son épingle du jeu et sort premier secrétaire. Le nouveau programme de la gauche, « changer la vie », sera dévoilé un an plus tard.
Voir aussi : Mitterrand - Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Congrès - Defferre - Histoire des Partis




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages