L'Internaute > Histoire > union

Jour par Jour, Union

Dates décroissantes    Titres seulement    (10 réponses)

1707
1 mai

L'Ecosse et l'Angleterre s'unissent


Un Acte d'Union proclame le Royaume-Uni d'Angleterre et d'Ecosse. Au siècle précédent, Jacques VI d'Ecosse est devenu roi d'Angleterre (Jacques Ier) et les 2 pays ont appris à vivre ensemble. Ils ont désormais un gouvernement et un Parlement communs, établi à Londres. En 1999, le gouvernement de Tony Blair assouplira cette union en donnant aux Ecossais plus d'autonomie avec une assemblée régionale.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Ecosse - Union - Histoire de l'Etat

1855
décembre

Troisième guerre Séminole.


La troisième guerre Séminole commence en 1855 et oppose les États-Unis à la tribu amérindienne séminole située en Floride. En 1845, la Floride est devenue un Etat de l'Union. Le pouvoir américain décide alors de stopper les intrusions indiennes sur les terres en les déplaçant dans une réserve indienne située à l'ouest du Mississipi. Devant la résistance des Séminoles, un conflit armé voit le jour. Il s'achève par une victoire américaine.
Voir aussi : états-unis - Histoire de la Floride - Union - Amérindiens - Histoire des Guerres

1867
1 mars

Le Nebraska adhère à l'Union américaine


Après s'être rallié au camp nordiste lors de la guerre de Sécession (1861-5), le Nebraska est le 37e État à entrer dans l'Union. Peuplée à l'origine de tribus amérindiennes parmi lesquelles les Sioux, Cheyennes ou Pawnees, cette région sauvage du centre des Etats-Unis fut colonisée, dès le XVIIIe siècle, tour à tour par les Espagnols, puis les Français, lesquels l'explorent et en délimitèrent les premières frontières, avant de la céder – le lot comprenait la Louisiane française qui en faisait alors partie intégrante – aux Américains en 1803. Le Nebraska devint territoire en 1854.
Voir aussi : Indiens - Union - Histoire des Sioux - Cheyennes - Nebraska - Histoire des Institutions

1868
27 novembre

Custer et la Washita River


Dans la bataille de Washita River (plaines de l'Oklahoma), le 7e de cavalerie commandé par le lieutenant-colonel américain George Armstrong Custer (1839-1876), fort de 800 hommes, fond sur le camp cheyenne de Black Kettle et ses 51 tipis. Cent trois ( ?) guerriers et civils indiens auraient été tués, dont leur chef et sa femme. Si l'assaut initial est « réglé » en moins de 20 minutes, les combats se poursuivent plusieurs heures durant aux alentours. Le rôle exact que se donna Custer ainsi que le déroulement réel des opérations – est-ce un massacre ? – sont sujet à controverse et discussions parmi les historiens et les spécialistes.
Voir aussi : états-unis - Union - Guerres indiennes - Cheyennes - Custer - Histoire des Guerres

1870
30 mars

USA : ultime ratification du 15e amendement


L'Etat de New York est le dernier à ratifier le XVe amendement de la Constitution, proposé le 26 février 1869 par le Congrès, dans les ricochets de la fin de la Guerre de Sécession (1861-1865). Il stipule que les anciens esclaves jouiront désormais du droit de vote, affermant qu'aucun État américain ne pourra plus retirer ou nier à tout citoyen les dits droits « pour des raisons de race, couleur, ou de condition antérieure de servitude ».
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Histoire de l'Amérique - Congrès - Union - Histoire du Droit de vote - Histoire des Institutions

1872
29 novembre

Début de la guerre indienne des Modocs


Sous la pression des colons, l'armée américaine intervient au camp des Modocs. L'afflux d'émigrants vers les riches terres de l'Oregon et de la Californie (fin des années 1840) poussa l'administration à en expulser les Indiens Modocs et à les regrouper dans la réserve voisine des Klamaths, ce qu'ils refusèrent. Après sept mois de résistance âpre, la « guerre (ou rébellion) des Modocs » s'acheva par la pendaison de ses responsables, dont leur chef Kienptoos Captain Jack, le reste de la tribu étant « dirigée » vers les réserves de l'Oklahoma.
Voir aussi : Histoire de Californie - Union - Guerres indiennes - Oregon - Histoire des Guerres

1874
27 juin

Débuts de la "Red River war


Nouvelle étape dans les guerres indiennes : la seconde bataille d'Adobe Walls (Texas). Selon la légende, attaqués par 300 guerriers indiens, parmi lesquels des Comanches, Kiowas, Cheyennes et Arapahos, commandés par les chefs Quanah Parker et Isa-Tai, des chasseurs de bisons parviennent à les mettre en déroute. Ce haut fait d'armes sera suivi d'une longue campagne (1874-5) menée par l'armée américaine dans les plaines du Sud de l'Oklahoma, sous les ordres des généraux William Tecumseh Sherman et Philip Sheridan, afin de s'assurer définitivement le contrôle de la région et la sécurité des colons. Elle prit le nom de « Red River war ».
Voir aussi : Union - Histoire du Texas - Guerres indiennes - Cheyennes - Histoire de l'Oklahoma - Histoire de la Politique

1876
1 août

Le Colorado rejoint l'Union


Le Colorado est fait 38e Etat de l'Union. A l'origine terre des indiens anasazis avant la venue espagnole (XVIe siècle), ce vaste ensemble montagneux du centre des Etats-Unis devint territoire en 1861. Une fois effectué l'achat de sa partie Nord en 1803, les USA s'approprièrent les territoires conjoints texans et mexicains (1848-50). La région progressa rapidement au cours de la fin du XIXe siècle, sous l'effet de son activité minière florissante et du développement du chemin de fer.
Voir aussi : Etats-Unis - Indiens - Union - Colons espagnols - Histoire des Institutions

1880
2 novembre

Election de James Abram Garfield


James Abram Garfield devient le 20e président des Etats-Unis, le 2 novembre 1880. Né le 19 novembre 1831, il suit des études de droit avant de devenir sénateur républicain. Après avoir participé à la guerre de Sécession du côté de l'Union, il revient à la politique dès 1862, devenant député de la Chambre des Représentants. Il meurt le 19 septembre 1881, après avoir été victime d'un attentat, le 2 juillet 1881.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Président des Etats-Unis - Député - Républicain - Sénateur - Histoire de la Politique

1919
10 septembre

La création de la "Grande Roumanie


Le traité de Saint-Germain-en-Laye du 10 septembre 1919 établit la paix entre l'Autriche et les pays vainqueurs de la guerre. Il prévoit entre autres de rattacher à l'Etat roumain, qui avait combattu aux côtés des Alliés, les territoires austro-hongrois peuplés de roumanophones (notamment la Transylvanie, la Bucovine, et la Moldavie orientale dite Bessarabie) et devenus indépendants après la Première Guerre mondiale. Cette union créa ce qu'on appelle « La Grande Roumanie ».
Voir aussi : Traité - Autriche - Roumanie - Union - Territoires - Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages