L'Internaute > Histoire > Savoie

Histoire de la Savoie

Dates décroissantes    Titres seulement    (14 réponses)

1383
4 septembre

Naissance d'Amédée VIII de Savoie


Amédée VIII naît à Chambéry, capitale des États de Savoie, de l'union d'Amédée VII et de Bonne de Berry. A partir de 1391, il porta les titres de comte de Savoie, de comte d'Aoste ainsi que celui de comte de Maurienne. Il fut également duc de Savoie en 1416 ainsi qu'antipape sous le nom de Félix V à partir de 1439. Amédée VIII est décédé au château de Ripaille le 7 janvier 1451.

Voir aussi : Naissance - Histoire de la Savoie - Amédée viii - Histoire de la Politique

1388
28 septembre

Dédition de Nice à la Savoie


Après la mort de Jeanne d'Anjou, assassinée en 1382, ne laissant derrière elle aucun héritier naturel, la Provence orientale se constitue en "nouvelle terre de Provence". Le 28 septembre 1388 est signée une charte qui scelle le rattachement de Nice à la Savoie par dédition. Le texte, composé de 34 articles, visait à protéger les Niçois contre la maison d'Anjou, une protection militaire et juridique, tout en préservant les privilèges de la ville.
Voir aussi : Histoire de la Savoie - Histoire de Nice - Histoire des Traités

1536
11 février

Philippe Chabot occupe la Bresse et la Savoie


Le décès, en 1535, de François II Sforza précipite l'amiral de France, Philippe Chabot, à occuper la Bresse ainsi que la Savoie, le 11 février 1536. La mort du duc de Milan provoque la huitième guerre d'Italie, dans laquelle François 1er et l'empereur espagnol, Charles Quint, se disputent le duché de Lombardie. Le roi de France prendra possession de la Savoie et du piémont mais renoncera, finalement, à Milan.
Voir aussi : Charles Quint - Histoire de la Savoie - Histoire du Piémont - François 1er - Duché de milan - Histoire de la Politique

1601
17 janvier

La France s'agrandit


La France et la Savoie signent le traité de Lyon qui met fin à la guerre entre les deux pays. En échange du marquisat de Saluces, Henri IV reçoit de Charles-Emmanuel de Savoie le Bugey, la Bresse, la Volromey et le pays de Gex (l'actuel département de l'Ain).
Voir aussi : Traité - Henri IV - Histoire de la Savoie - Histoire de Lyon - Histoire de la Bresse - Histoire des Bourbons

1707
29 juillet

Siège de Toulon


Les armées coalisées de Grande-Bretagne, d'Autriche, des Provinces-Unies et du duché de Savoie assiègent la ville de Toulon, du 29 juillet au 21 août 1707, dans le cadre de la guerre de Succession d'Espagne. La ville est protégée par René de Froulay de Tessé, qui dispose d'une garnison de 15 000 hommes. Avec 35 000 soldats, le prince Eugène et Victor-Amédée de Savoie parviennent à prendre les hauteurs de Sainte-Catherine tandis que la flotte anglaise bloque le port. Tessé reconquiert les hauteurs. Victor-Amédée lève le siège le 22 août 1707.
Voir aussi : Autriche - Grande-Bretagne - Dossier histoire des Provinces-Unies - Siège - Guerre de succession d'Espagne - Histoire des Guerres

1718

Début de la guerre de la Quadruple-Alliance


La guerre de la Quadruple-Alliance éclate en 1718. En ayant à sa tête un roi issu de la maison des Bourbons, l'Espagne perd des territoires au profit des Habsbourg (Sardaigne, royaume de Naples, duché de Milan, Sicile). Elle souhaite donc récupérer ces régions. D'autre part, le roi d'Espagne espère accéder au trône de France en évinçant le régent, Philippe d'Orléans. Cela amène le Saint-Empire romain germanique, la France, la Grande-Bretagne, les Provinces-Unies et la Savoie à sceller une alliance contre l'Espagne. La guerre est déclarée le 17 décembre 1718 et se produit en particulier en Italie, où l'Espagne envoie des troupes pour reconquérir ses territoires. Le conflit se termine en 1720 par la signature du traité de La Haye et de la convention de Palerme.
Voir aussi : France - Espagne - Guerre - Grande-Bretagne - Dossier histoire des Provinces-Unies - Histoire des Guerres

1720
8 août

Signature du traité de Londres.


Le traité de Londres signé le 8 août 1720, stipule que la Savoie cède la Sicile à l'Autriche, en échange de quoi celle-ci abandonne la Sardaigne. Ainsi, Victor-Amédée II de Savoie, ancien roi de Sicile, devient roi de Sardaigne.
Voir aussi : Autriche - Histoire de la Sicile - Histoire de la Savoie - Histoire de la Sardaigne - Traité de Londres - Histoire des Traités

1753
1 avril

Naissance de Joseph de Maistre


Joseph de Maistre, politicien, écrivain et philosophe, est né dans le royaume de Savoie le 1er avril 1753. Après des études chez les jésuites, le Savoisien rentre dans la magistrature, puis devient sénateur en 1788. Il sera l'un des premiers à se révolter contre l'annexion de la Savoie par la France en 1792. Longtemps exilé en Suisse, puis en Italie, il revient en France sous la Restauration. Il meurt en Italie le 26 février 1821.
Voir aussi : Italie - Dossier histoire de la Restauration - Philosophe - Jésuites - Histoire de la Savoie - Histoire de la Politique

1773
20 février

Début du règne de Victor-Amédée III de Sardaigne


Le 20 février 1773, Victor-Amédée III de Sardaigne, duc de Savoie, prince de Piémont, roi de Sardaigne, de Chypre et de Jérusalem, succède à son père Charles-Emmanuel III de Savoie. Né en 1726, ce grand ennemi de la Révolution française, ouvrit ses frontières aux émigrés français et déclare la guerre à Napoléon ; il y perdra la Savoie et Nice. Il meurt le 16 octobre 1796, après la signature du traité de Paris.
Voir aussi : Napoléon - Histoire de Jérusalem - Révolution française - Histoire de la Savoie - Histoire du Traité de Paris - Histoire de la Politique

1821
26 février

Décès de Joseph de Maistre, philosophe sarde contre-révolutionnaire


Joseph de Maistre devient sénateur de Savoie en 1788. Il doit fuir le pays en 1792, lorsque les forces révolutionnaires françaises envahissent la Savoie. Il se réfugie alors à Turin puis à Lausanne. Il exerce en tant que correspondant des bureaux du ministère des Affaires étrangères sardes. Il s'installe ensuite en Russie durant douze ans, époque durant laquelle il produit de nombreux écrits contre-révolutionnaires. Il rentre à Turin en 1817 et devient président de la Chancellerie. Il meurt en 1821.
Voir aussi : Politique - Histoire de la Savoie - écriture - Turin - Sénat - Histoire de la Philosophie

1831
27 avril

Début du règne de Charles-Albert de Sardaigne


Charles-Albert de Sardaigne, né en 1798, devint roi de Sardaigne le 27 avril 1831 à la place de son cousin Charles-Félix de Savoie, mort sans héritier. Durant son règne, il créa un conseil d'Etat et réorganisa les armées royales de ses Etats (Sardaigne, Piémont, Carignan et Savoie). Il mit en place de nombreuses réformes, encouragea l'agriculture et l'industrie, abolit la monarchie absolue mais fut peu favorable à la liberté. Il abdiqua et mourut en 1849.
Voir aussi : Histoire de la Savoie - Histoire du Piémont - Histoire de la Politique

1859
3 mai

La campagne d'Italie


A la suite de l'alliance conclue entre la France et la Sardaigne pour la formation de l'unité italienne, les forces franco-sardes, d'une part, et les troupes autrichiennes, de l'autre, entrent en guerre. Napoléon III, redoutant une intervention de la Prusse et suivant les conseils de modération de la Russie, mettra fin à la campagne en signant avec l'empereur d'Autriche François-Joseph l'armistice de Villafranca (Italie) en juillet 1859. Nice et la Savoie seront rattachés à la France.
Voir aussi : Napoléon III - Histoire de la Savoie - Histoire de la Sardaigne - Histoire de Nice - Histoire du Second Empire

1860
24 mars

Nice et la Savoie deviennent françaises


En remerciement de l'aide militaire apportée au royaume du Piémont contre l'Autriche, le roi du Piémont-Sardaigne, Victor-Emmanuel, cède à Napoléon III Nice et la Savoie. Les populations des deux comtés se prononcent massivement en faveur de leur rattachement à la France par plébiscite.
Voir aussi : Histoire de la Savoie - Histoire du Piémont - Histoire de Nice - Victor-Emmanuel - Histoire de l'Etat

1963
6 juillet

Création du parc de la Vanoise


C’est par soucis de protection du bouquetin, espèce en voie de disparition, que la France crée son premier Parc National : le parc de la Vanoise. Situé dans la Savoie, le parc jouxte son homologue italien nommé Grand Paradis né d’une réserve royale de 1856. En 1972, les deux parcs engageront un jumelage, créant ainsi le plus grand parc d’Europe.
Voir aussi : Histoire de la Savoie - Histoire des Parcs Nationaux naturels - Histoire de l'Environnement




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages