L'Internaute > Histoire > Charles VII

Jour par Jour, Charles VII

Dates décroissantes    Titres seulement    (61 réponses)

1 | 2 | 3 | 4
1395

Naissance de Jacques Cœur


C'est en 1395 que la plupart des historiens datent la naissance de Jacques Cœur, le fils d'un riche marchand pelletier de Bourges. Marié à Macée de Léodepart, Jacques Cœur fait une première entrée dans la cour du futur roi de France Charles VII, dont il deviendra le grand argentier. Jalousé pour sa réussite et sa richesse, Jacques Cœur devra fuir le pays, et trouvera refuge auprès du pape sur l'île de Chios où il décédera en 1456.
Voir aussi : Charles VII - Jacques Cœur - Histoire de la Politique

1403
22 février

Naissance de Charles VII, futur roi de France


Le 22 février 1403, Charles VII, dit Charles le Victorieux ou encore Charles le Bien Servi, naît à Paris. Fils de Charles VI et d'Isabeau de Bavière, il est passé à la postérité pour avoir notamment accordé sa confiance à Jeanne d'Arc en lui donnant une armée, ce qui permettra de reprendre aux Anglais la ville d'Orléans, et de remporter de nombreuses autres victoires contre eux. Il se fait couronner roi à Orléans le 17 juillet 1429, et meurt en 1461.
Voir aussi : Roi - Charles VII - Jeanne d'Arc - Anglais - Histoire d'Orléans - Histoire de la Politique

1418
29 mai

Paris tombe aux mains des Bourguignons


Jean sans Peur, duc de Bourgogne, s'empare de Paris. Durement éprouvée par les exactions des Armagnacs, la population de la capitale se soulève. Dans la nuit du 28 au 29 mai, une bande de jeunes sympathisants conjurés ouvre la porte Saint-Germain-des-Prés au capitaine bourguignon Jean de Villiers de L'Isle-Adam, à la tête d'un bataillon de 800 hommes. Effet de surprise : aux cris de « Vive Bourgogne ! », les Orléanais sont massacrés. Le 12 juin, le tyran Bernard d'Armagnac est tué à son tour.
Voir aussi : Charles VII - Jean sans Peur - Histoire des Armagnacs - Histoire des Bourguignons - Prise de paris - Histoire des Guerres

1418
29 juillet

Début du siège de Rouen par Henry V


Les Anglais campent devant Rouen. Ne chutant qu'après six mois d'un siège long et éprouvant qui fit 35 000 morts (19 janvier 1419), soit la moitié de sa population. Point d'orgue de la campagne, la prise de la capitale du duché de Normandie ouvre la route du royaume de France à Henry V d'Angleterre, qui fit de son château seigneurial sa résidence. Ce n'est qu'en 1449 qu'elle repassa dans le giron français sous les auspices de Charles VII.
Voir aussi : Charles VII - Henry v - Trône d'angleterre - Conquête de la normandie - Histoire des Guerres

1418
16 septembre

Charles VII refuse la main tendue des Bourguignons


Est signé le traité de Saint-Maur entre Jean sans Peur, duc de Bourgogne, et Isabeau de Bavière, épouse de Charles VI le Fou. Sous couvert de réconciliation, il y était stipulé que le dauphin, futur Charles VII (1403-1461), nommé régent de France en raison de la démence de son père, serait placé sous tutelle bourguignonne. Traité que le jeune Charles rejeta avec vigueur lorsqu'il lui fut apporté à Saumur par le duc de Bretagne, Jean le Sage.
Voir aussi : Charles VII - Jean sans Peur - Histoire des Armagnacs - Histoire des Bourguignons - Isabeau de bavière - Histoire de la Politique

1419
février

Par les Tractatus, Charles VII se prémunit de tout renoncement (forcé ou non) au trône


Le juriste Jean de Terrevermeille (né en 1370 à Nîmes) s'astreint à la rédaction des Tractatus (traités), lesquels établissent la loi fondamentale du royaume de France, à savoir la pérennité et successibilité de la Couronne. Au service du dauphin, futur Charles VII, autoproclamé régent suite aux crises de démence de son père Charles VI le Fou, alors inapte à gouverner, ses écrits devaient justifier la prise de pouvoir de son protecteur, le roi ne pouvant ni déshériter son fils ni renoncer au trône.
Voir aussi : Charles VII - Charles vi le fou - Histoire de la Politique

1419
11 juillet

Paix de Ponceau entre Jean sans Peur et le dauphin


Est passé le serment de Pouilly (ou « paix de Ponceau ») entre Jean sans Peur et le dauphin, futur Charles VII. Déçu par sa rencontre avec Henry V d'Angleterre, le duc de Bourgogne opte alors pour un rapprochement avec le roi de France. Est alors convenu un prochain rendez-vous sur le pont de Montereau (Yonne), entrevue avortée du fait de l'assassinat de Jean sans Peur par des proches conseillers du dauphin (10 septembre 1419).
Voir aussi : Charles VII - Jean sans Peur - Henry v - Histoire des Armagnacs - Histoire des Bourguignons - Histoire de la Politique

1420
21 mai

Le traité de Troyes


Le duc de Bourgogne Philippe Le Bon et le roi d'Angleterre Henri V signent le traité de Troyes (Aube) qui livre la France aux Anglais. C'est le résultat de la défaite française d'Azincourt (25 octobre 1415) et de la division du royaume entre les Bourguignons et les Armagnacs. Le dauphin Charles VI ne règne plus que sur la moitié sud de la France, son conseil et sa cour sont itinérants. Son fils, Charles VII, aidé de Jeanne d'Arc, parviendra à "bouter les Anglais hors de France".
Voir aussi : Charles VII - Paix - Charles VI - Jeanne d'Arc - Philippe le Bon - Histoire de la Guerre de Cent Ans

1421
24 février

Catherine de Valois devient reine consort d'Angleterre


De l'union de Henry V et Catherine de Valois, naît au château de Windsor Henry VI (mort assassiné à Londres en 1471), futur roi d'Angleterre. Il est très vite appelé au trône, dès 1422 à la mort de son père, règne d'abord régenté par ses oncles, Humphrey, duc de Gloucester et Jean, duc de Bedford (pour la France). Sacré roi de France en 1431, il fut destitué (1461) par Edouard IV suite à la guerre des Deux-Roses.
Voir aussi : Charles VII - Henry v - Histoire du Traité de Troyes - Histoire de l'Aquitaine - Azincourt - Histoire de la Politique

1421
22 mars

Mort de Thomas de Lancastre, frère de Henry V


Henry V fait couronner reine consort d'Angleterre Catherine de Valois (1401-1437) à Westminster, fille de Charles VI le Fou qu'il a épousée le 2 juin de l'année précédente. Selon les termes du Traité de Troyes (21 mai 1420), qu'il imposa à Charles VII après ses probantes victoires à Azincourt (1415) et en Normandie (1417-1419), Henry V mettait la main sur le trône de France à condition d'en épouser avec son héritière, lui offrant l'Aquitaine et la Normandie en dot.
Voir aussi : Charles VII - Henry v - Histoire de l'Anjou - Conquête de la normandie - Histoire des Guerres

1422
21 octobre

Mort du roi de France, Charles VI le Fou


Charles VI le Fou (né en 1368) meurt à Paris. Dans l'incapacité de gouverner suite à ses crises de démence de plus en plus fréquentes et prononcées, il laisse la place au dauphin, qui devient enfin Charles VII. Henry V, qui expira peu de temps avant lui (31 août), au faîte de sa gloire, ne put ceindre sa couronne, que le Traité de Troyes (1420) lui offrait en lieu et place du dauphin.
Voir aussi : Charles VII - Henry v - Histoire du Traité de Troyes - Charles vi le fou - Couronne de France - Histoire de la Politique

1422
30 octobre

Charles VII se confère le titre de roi de France


Désavouant le Traité de Troyes (1420) qui le déshéritait au profit d'Henry V d'Angleterre, Charles VII, dit « le Victorieux » ou le « Bien servi », se proclame roi de France à Mehun-sur-Yèvre (près de Bourges), en lieu et place du successeur légitime, Henry VI. Véritablement sacré à Reims (1429) par Jeanne d'Arc, qui venait de délivrer Orléans, son règne, durant lequel la France connut un net essor commercial et une réorganisation politique d'envergure, s'acheva en 1461. De son mariage avec Marie d'Anjou naquit Louis XI, qui lui succède.
Voir aussi : Charles VII - Jeanne d'Arc - Histoire de Reims - Henry v - Louis XI - Histoire de la Politique

1423
17 avril

Alliance entre les ducs de Bourgogne, de Bretagne et les Anglais contre Charles VII


Mandatés dans la cité d'Amiens par le duc de Bedford, lequel assure la régence du trône d'Angleterre au nom du très jeune Henry VI, les ducs Jean V de Bretagne et Philippe de Bourgogne signent une triple alliance avec les Anglais, connue sous le nom de Traité d'Amiens. Malgré les termes du Traité de Troyes (1420), Charles VII, alors réfugié à Bourges, envisage en effet de reconquérir les terres au nord de la Loire, occupées dans leur grande majorité par les Anglais.
Voir aussi : Charles VII - Histoire du Traité de Troyes - Duc de bedford - Jean v de bretagne - Henry vi - Histoire de la Diplomatie

1423
3 juillet

Naissance de Louis XI, fils et héritier de Charles VII


Louis XI (mort le 30 août 1483), futur roi de France, naît à Bourges, de l'union de Marie d'Anjou et de Charles VII. Succédant à son père en 1461, sixième roi de la branche des Valois (dynastie capétienne), il hérita d'un royaume dévasté par la guerre de Cent Ans, à laquelle vint se greffer la sanglante guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Dit « le prudent », Il s'attela à fortifier l'autorité royale, mettant au pas les grands feudataires, dont le royaume de France se rattacha les principautés, Maine, Anjou, Provence, Bourgogne.
Voir aussi : Charles VII - Guerre de Cent ans - Louis XI - Histoire des Armagnacs - Histoire des Bourguignons - Histoire de la Politique

1423
31 juillet

Défait par les Anglais, Charles VII doit se retirer à Bourges


L'armée anglaise et ses alliés bourguignons vainquent les Français de Charles VII, lors de la bataille de Cravant (Yonne), reprise officieuse des hostilités après le Traité de Troyes (1420), qui déshéritait le dauphin. Occupant la quasi-totalité des terres au nord de la Loire, les forces anglaises, supérieures en nombre, contraignent Charles VII à un repli défensif vers les provinces du sud, qu'il gouverne encore. Il en hérite le surnom de « roi de Bourges ».
Voir aussi : Charles VII - Guerre de Cent ans - Histoire du Traité de Troyes - Anglais - Bourges - Histoire des Guerres

1423
26 septembre

Victoire française sur les Anglais à La Gravelle


Les Français de Charles VII, portés par les chevalier Ambroise de Loré et capitaine Jean VII d'Harcourt, défont lourdement les Anglais de William de la Pole lors de la bataille de la « besoigne » de la Brossinière (Mayenne), dite parfois bataille de la Gravelle. Alors que la guerre de Cent Ans venait juste de reprendre, cette glorieuse victoire annonce le basculement des années 1428-30, et resta un « heureux présage » pour Charles VII.
Voir aussi : Charles VII - Guerre de Cent ans - William de la pole - Histoire des Guerres

1424
17 août

Défaite de Charles VII face aux Anglais à Verneuil


Les forces françaises de Charles VII (1403-1461), sont défaites par les Anglais du régent, le duc de Bedford, alliés aux Bourguignons, lors de la bataille de Verneuil (Normandie). Malgré l'appui d'un fort contingent écossais, l'armée du « dauphin » ne put résister à l'assaut des archers anglais, commandés par Jean de Lancastre. Connue comme un véritable duel d'archerie, la déroute de Verneuil se solda par la perte de 6 000 soldats français (sur les 12 000 engagés) et la mort des commandants écossais John Stuart, fait grand connétable de France lors de la guerre de Cent Ans, et Archibald Douglas.
Voir aussi : Charles VII - Guerre de Cent ans - Duc de bedford - Jean de Lancastre - Histoire de la Politique

1426
1 mai

Convocation des Etats généraux par Yolande d'Aragon


La reine de Sicile Yolande d'Aragon (1381-1442), belle-mère du jeune Charles VII, convoque les Etats généraux à Saumur. Manœuvrière au nom des intérêts des Valois et garante des prérogatives de son protégé, Charles VII, elle y signe un traité avec le duc de Bretagne, Jean V, afin qu'il rompe son alliance avec les Anglais, déjà alliés des Bourguignons, exhortant le frère du duc, Arthur de Richemont, fait connétable en 1425, à épouser sa cause.
Voir aussi : Charles VII - Histoire des Bourguignons - Yolande d'aragon - Arthur III de richemont - Jean v de bretagne - Histoire de la Politique

1427
8 février

Arrestation de Pierre de Giac, ancien favori de Charles VII


Le chevalier et seigneur Pierre de Giac (né en 1377), favori du roi Charles VII, est arrêté à Issoudun, sur ordre du connétable Arthur de Richemont et de Yolande d'Aragon. Nommé maître des finances puis chef du conseil, il fut éliminé en raison de sa politique désastreuse et son influence grandissante sur le jeune souverain. Suite à un procès sommaire, il est condamné à être exécuté par noyade, à Dun-le-Roi (Cher).
Voir aussi : Charles VII - Yolande d'aragon - Arthur de richemont - Pierre de giac - Histoire de la Politique

1427
12 juin

Assassinat du "Camus de Beaulieu", favori de Charles VII


Jean Vernet, militaire auvergnat dit le « Camus de Beaulieu » et nouveau favori du roi de France Charles VII, après la mort de Pierre de Giac, est assassiné par Jean de Brosse à Poitiers. Nommé rapidement grand-maître des écuries puis capitaine de Poitiers, son influence sur le jeune souverain finit d'agacer sa belle-mère, Yolande d'Aragon, et le chef du gouvernement, le connétable de Richemont, lesquels décident de s'en débarrasser. Il est remplacé par Georges de la Trémoille, grand chambellan de France.
Voir aussi : Charles VII - Yolande d'aragon - Arthur de richemont - Georges de la trémoille - Camus de beaulieu - Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages