L'Internaute > Histoire > Guerre

Jour par Jour, Guerre

Dates décroissantes    Titres seulement    (97 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5
1517
11 mars

L'empereur Maximilien, Charles de Habsbourg et François Ier s'allient dans le traité de Cambrai


Le 11 mars 1517, l'empereur Maximilien Ier du Saint-Empire signe avec le roi de France François Ier et le roi de Castille Charles Quint, le traité de Cambrai. Cette alliance stipule qu'ils s'engageaient réciproquement à garantir leurs possessions et qu'ils auraient combattu ensemble contre les Turcs. Cependant, cette dernière clause restait très évasive, signe qu'aucun de ces trois souverains ne souhaitait finalement s'engager dans une guerre qui se serait révélée très coûteuse contre les Turcs.
Voir aussi : Guerre - Traité - Histoire des Turcs - Maximilien Ier - Histoire de Cambrai - Histoire des Traités

1563
26 août

Début de la guerre dano-suédoise de sept ans


Le 26 août 1563 marque le début de la guerre dano-suédoise de sept ans dont le point de départ est la publication par le monarque suédois Eric XIV d'un manifeste contre le Danemark. Le conflit oppose rapidement la Suède au Danemark, allié avec la Pologne et Lubeck. Les combats ont mené les adversaires jusqu'à l'épuisement. Un accord de paix est signé à Settin en 1570 et valide le statut quo, chaque partie délaissant ses conquêtes territoriales.
Voir aussi : Guerre - Pologne - Suède - Danemark - Histoire des Guerres

1568
23 août

Début de le troisième guerre de religion en France


La troisième guerre de Religion en France débute le 23 août 1568 lorsque Condé et Coligny fuient la Bourgogne pour la ville de La Rochelle. Les tensions entre catholiques et protestants sont telles que la Paix de Longjumeau devient caduque. Les batailles se déroulent à l'ouest de la France et au sud de la Loire. Les protestants subissent plusieurs revers et Condé est tué le 13 mars 1569 lors de la prise de Jarnac.
Voir aussi : France - Guerre - Religion - Condé - Protestant - Histoire des Guerres

1569
25 juin

Bataille de La Roche-l'Abeille


La bataille de La Roche-l'Abeille du 25 juin 1569 s'insère dans la liste des combats de la troisième guerre de Religion en France, entre catholiques et protestants. Suite à l'assassinat du duc de Condé, Coligny mène les troupes protestantes et affronte le colonel général de l'armée royale, Philippe Strozzi. Les protestants remportent le combat et forcent le passage qui leur permet de prendre la route du Sud et du Périgord. Philippe Strozzi est fait prisonnier.
Voir aussi : Bataille - Guerre - Religion - Condé - Coligny - Histoire des Guerres

1572
9 juillet

Pendaison des martyrs de Gorcum


Durant la guerre des Gueux, opposant catholiques et calvinistes protestants, aux Pays-Bas espagnols, la date du 9 juillet 1572 reste notoirement célèbre comme la signature des dix-neuf martyrs de Gorcum. Un groupe de dix-neuf catholiques, quatre prêtres séculiers, un laïc converti et quatorze religieux, subit des actes de torture puis la mort par pendaison, à Brielle, sous les ordres de Guillaume II de la Marck. Ils demeurent des symboles des guerres de Religion aux Pays-Bas.
Voir aussi : Guerre - Pays-Bas - Gueux - Histoire des Guerres

1577
8 octobre

Publication de l'édit de Poitiers


Le 8 octobre 1577 est publié l'édit de Poitiers qui signe la fin de la sixième guerre de Religion en France. Les combats sont concentrés dans le Sud, entraînant la destruction de la citadelle de Montpellier par les troupes royalistes et catholiques. L'édit de Poitiers restreint les droits acquis par les protestants suite à l'édit de Beaulieu. Dès lors, les huguenots ont uniquement droit de culte réformé dans les faubourgs et les villes occupées préalablement.
Voir aussi : France - Guerre - Religion - Huguenot - Histoire des Guerres

1587
16 octobre

Début du règne du Shah Abbas Ier le Grand


Cinquième Shah sévide, Abbas Ier dit le Grand est le plus connu des seigneurs perses : après avoir tué ses deux frères, il contraint son père à lui transmettre le pouvoir. Le 16 octobre 1587, il entre officiellement en fonction, et s'attaque à l'opposition féroce de Rome, dont l'empire a récupéré la moitié de leur territoire. Il lance plusieurs attaques armées qui s'avèrent être un succès : il reprend ainsi petit à petit son territoire. Il modernise dans le même temps l'armée, en y incluant des troupes provinciales.
Voir aussi : Guerre - Histoire de Rome - Histoire de la Politique

1648
12 août

Début du sultanat de Mehmed IV


Mehmed IV commença à régner le 12 août 1648, à 6 ans, lorsque son père, le sultan Ibrahim Ier, fut renversé et exécuté. La grand-mère de Mehmed IV prit le pouvoir et les décisions à sa plac,e jusqu'à ce que sa mère la fasse empoisonner pour pouvoir prendre sa place. C'est sous le règne de Mehmed IV que l'Empire ottoman sort victorieux de la guerre de Candie contre les Vénitiens en 1669.
Voir aussi : Guerre - Victoire - Sultan - Mehmed IV - Histoire de la Politique

1648
20 novembre

Jean-Casimir Vasa, roi de Pologne


Le roi Ladislas IV Vasa n'ayant pas d'héritier, c'est son demi-frère et cousin, Jean II Casimir Vasa, qui lui succède le 20 novembre 1648. Jean II obtient même une dispense pour épouser sa veuve. Il règne sur la Pologne durant vingt ans, mais ce sont des années de guerre et de lutte contre les assauts des ennemis de la Pologne. C'est pourquoi, ayant perdu son épouse et lassé de ces batailles, il abdique le 16 septembre 1668.
Voir aussi : Guerre - Pologne - Abdication - Ladislas IV - Jean II Casimir - Histoire de la Politique

1653

Guerre des Paysans en Suisse


En raison de la dévaluation de la monnaie et la hausse des taxes, les paysans suisses de la région de l'Entlebuch se révoltent à partir de 1653. Ils forment ainsi la ligue de Huttwil par la signature du traité du même nom, le 14 mai 1653. La ligue gagne alors en puissance et assiège les villes de Berne et de Lucerne qui doivent négocier. Les troupes fédérales interviennent et battent les troupes paysannes lors des batailles de Wohlenschwil et de Herzogenbuchsee. Le meneur, Niklaus Leuenberger, fut exécuté le 6 septembre 1653.
Voir aussi : Guerre - Révolte - Suisse - Paysans - Ligue - Histoire de l'Opposition

1656
14 septembre

Couronnement de Léopold Ier, roi de Bohême


Le 14 septembre 1656, Léopold Ier de Habsbourg est couronné roi de Bohême et roi de Hongrie. Il prendra l'année suivante les titres d'archiduc d'Autriche et d'empereur germanique. Bien que pacifique par nature, Léopold Ier passa une grande partie de son règne à faire la guerre avec ses nombreux voisins : turcs, suédois ou encore français. Il se lança également dans la guerre de Succession au trône d'Espagne. Il meurt en 1705.
Voir aussi : Guerre - Habsbourg - Hongrie - Bohême - Léopold Ier - Histoire de la Politique

1662
24 février

François Le Tellier est nommé secrétaire d'Etat à la guerre


François Le Tellier prend ses premières responsabilités en tant que secrétaire d'Etat à la guerre, de Louis XIV, le 24 février 1662. Né en 1641, le marquis de Louvois a obtenu la charge le 14 décembre 1655, mais trop jeune, ce n'est qu'en 1662 qu'il peut remplacer son père à ce poste durant son absence. C'est en 1677 qu'il sera définitivement en charge de ce poste. Il meurt en 1691.
Voir aussi : Guerre - Louis XIV - Secrétaire d'Etat - Louvois - Histoire de la Politique

1672

Colonie du Cap : Guerre des Boers contre les Hottentots, qui sont vaincus (fin en 1677)


Les Boers colonisent Le Cap et prennent les terres des Hottentots qui se voient privés de travail ainsi que de leur territoire, mais qui souffrent également des maladies apportées par les Européens. Les tensions provoquées par la possession du territoire et du bétail provoquent une série de guerres entre les Boers et les Hottentots. Les Boers possédant des armes à feu et étant en supériorité numérique, ils finissent par vaincre les Hottentots en 1677.
Voir aussi : Guerre - Histoire des Boers - Le Cap - Hottentots - Histoire de l'Economie

1677

Guerre entre la Russie et l'Empire ottoman


L'Empire ottoman souhaite s'agrandir en prenant une partie du territoire ukrainien qui se trouve sur la rive droit du Dniepr. Le commandant Dorochenko part à la conquête de la ville de Tchyhyryne, mais il se heurte à l'armée russe. Il tente à plusieurs reprises de prendre la ville et finit par l'assiéger le 11 août 678. Les Turcs essaient d'avancer mais les Russes réussissent à les maintenir à distance. La guerre finit par un traité de paix fixant la frontière entre les deux pays sur le Dniepr.
Voir aussi : Russie - Guerre - Histoire de l'Empire ottoman - Dniepr - Histoire des Guerres

1688
25 septembre

Guerre de la Ligue des Augsbourg


Louis XIV déclare la guerre au Saint Empire Romain Germanique. Il s'oppose à la coalition, formée depuis juillet 1686, par l'Empereur d'Allemagne, le roi d'Espagne, le roi de Suède et le roi d'Angleterre. La Ligue des Augsbourg reprochait au Roi de France de mener une politique trop agressive depuis 1678 et la signature de la paix de Nimègue. Le conflit va durer jusqu'en 1697. La France l'emporte en Savoie et aux Pays-Bas. La paix, signée en 1697 à Ryswick, permettra à Louis XIV de conserver Strasbourg et la Sarre.
Voir aussi : Guerre - Louis XIV - Histoire de la Ligue des Augsbourg - Histoire des Bourbons

1707

Guerre des Emboabas au Brésil


La guerre des Emboabas commence en 1707, au Brésil, dans la région de São Paulo. Les « emboabas » sont pour la plupart des Portugais qui s'opposent aux revendications des Paulistes (habitants de l'Etat de São Paulo). Ceux-ci étaient les premiers mineurs à exploiter les gisements d'or de la région et considèrent qu'ils sont les seuls à pouvoir jouir de ces richesses. Les deux groupes s'affrontent jusqu'en 1709 où les Paulistes sont vaincus. Ils fuient vers l'ouest et découvrent de nouveaux gisements.
Voir aussi : Guerre - Brésil - Or - Portugais - Histoire des Guerres

1718

Début de la guerre de la Quadruple-Alliance


La guerre de la Quadruple-Alliance éclate en 1718. En ayant à sa tête un roi issu de la maison des Bourbons, l'Espagne perd des territoires au profit des Habsbourg (Sardaigne, royaume de Naples, duché de Milan, Sicile). Elle souhaite donc récupérer ces régions. D'autre part, le roi d'Espagne espère accéder au trône de France en évinçant le régent, Philippe d'Orléans. Cela amène le Saint-Empire romain germanique, la France, la Grande-Bretagne, les Provinces-Unies et la Savoie à sceller une alliance contre l'Espagne. La guerre est déclarée le 17 décembre 1718 et se produit en particulier en Italie, où l'Espagne envoie des troupes pour reconquérir ses territoires. Le conflit se termine en 1720 par la signature du traité de La Haye et de la convention de Palerme.
Voir aussi : France - Espagne - Guerre - Grande-Bretagne - Dossier histoire des Provinces-Unies - Histoire des Guerres

1726
juillet

Alliance entre la Russie et l'Empire germanique contre la Turquie


La Russie accède au Traité de Vienne de 1725 qui lie l'Empire germanique de Charles VI (1685-1740) à l'Espagne. Elle met à la disposition des alliés une troupe de 30 000 hommes en échange du soutien austro-espagnol contre les Ottomans. Les Russes cherchent à obtenir un accès aux "mers chaudes" et à chasser définitivement les Turcs des Balkans. Dans ce but, ils tentent de consolider leur position internationale. La guerre russo-turque suivra de 1735 à 1739.
Voir aussi : Russie - Guerre - Alliance - Histoire des Guerres

1727
février

Début des conflits entre l'Espagne et l'Angleterre autour de Gibraltar


1727 marque le début de la guerre entre l'Espagne et l'Angleterre pour le contrôle de Gibraltar (territoire qui possède une frontière avec l'Espagne). Zone stratégique d'échanges commerciaux, Gibraltar a été donnée à l'Angleterre suite au traité d'Utrecht en 1713. En 1729 est signé le Traité de Séville qui met fin au conflit et accorde la reconnaissance du contrôle commercial de la zone aux Britanniques.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Espagne - Guerre - Histoire de Gibraltar - Histoire des Guerres

1741
3 septembre

Bataille de Vilmanstrand



Sous le commandement du général Peter de Lacy, les Russes attaquent le fort de Vilmanstrand (appelé aussi Lappeenranta) dans le cadre de la guerre russo-suédoise. Après trois heures de combat, ils réussissent à obtenir le repli suédois. Les Russes perdirent toutefois 2 400 hommes dans la bataille tandis que les suédois ont 2 000 furent blessés ou tués et 1 000 fait prisonniers. Carl Henrik Wrangel, général de l'armée suédoise, perdit son bras dans la bataille avant d'être capturé.

Voir aussi : Bataille - Russie - Guerre - Suède - Histoire des Guerres




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages