L'Internaute > Histoire > assassinat

Jour par Jour, Assassinat

Dates décroissantes    Titres seulement    (110 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
-48
9 août

Pompée vaincu par César


Jules César poursuit et écrase les troupes de son rival, Pompée, à Pharsale en Thessalie. Un an plus tôt, après que César eut traversé le Rubicon (fleuve séparant la Gaule de l'Italie), Pompée et les sénateurs avaient abandonné Rome et s'étaient embarqués pour la Grèce. Pompée, vaincu par César, cherchera refuge en Egypte auprès de Ptolémée XIII, mais celui-ci, craignant les représailles de César, le fera assassiner.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Rome - Jules César - Pompée - Histoire de la Rome antique

-48
30 septembre

Assassinat de Pompée


Le général romain Pompée, rival de César, est assassiné par les hommes du Pharaon Ptolémée XIII, époux de Cléopâtre. Le souverain égyptien voulait, par ce meurtre, s'attirer les faveurs de César. L'empereur romain ne lui sera guère reconnaissant pour ce geste. Il finira par évincer le pharaon du trône pour y faire monter Cléopâtre, avant d'en devenir l'amant.
Voir aussi : Assassinat - Pompée - Histoire de la Rome antique

-44
15 mars

Assassinat de Jules César


Jules César, qui vient de se faire proclamer dictateur à vie, est assassiné. En pleine séance du Sénat, une cinquantaine de sénateurs partisans de la restauration de la république oligarchique, se jettent sur lui et l'assènent de 23 coups d'épée. César tombe au pied de la statue de son ancien rival, Pompée. Parmi les conspirateurs se trouve Brutus, fils de la maîtresse de César, pour lequel il a une grande estime, et Cassius, général romain. En apercevant Brutus au milieu de ses assassins, Jules César lui aurait lancé en grec: "Kai su teknon", qui pourrait se traduire en latin populaire par "Tu quoque, mi fili" ("Toi aussi, mon fils"). Le corps du tyran sera ramassé par des esclaves et incinéré au Champs de Mars, comme le veut la tradition. Dans son testament, César a désigné pour héritier son fils adoptif, Octave, futur empereur Auguste.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Rome - Jules César - Auguste - Octave - Histoire de la Rome antique

-43
7 décembre

Assassinat de Cicéron


Le sénateur romain, Marcus Tullius Cicero, dit "Cicéron" est égorgé près de sa villa de Formia par les hommes du nouvel homme fort de l'Empire romain, Marc-Antoine. Sa tête et ses mains sont exposées sur la tribune. Depuis son accession au pouvoir avec Octave et Lépide (triumvirat du 11 novembre), Marc-Antoine n'a de cesse de punir ceux qui ont comploté contre César. Une centaine d'orateurs seront assassinés au même titre que Cicéron.
Voir aussi : Assassinat - Marc-Antoine - Histoire de la Rome antique

41
24 janvier

Assassinat de Caligula


L'empereur Caligula, arrière petit-fils d'Antoine, est assassiné par des soldats de la garde prétorienne. La folie qui avait frappé l'empereur peu de temps après son avènement (37) l'avait transformé en tyran sanguinaire et mégalomane. Il n'hésitait pas à rabaisser ses sujets en disant d'eux : "Qu'ils me haïssent pourvu qu'ils me craignent", et se considérait comme le "Nouveau Soleil". La légende raconte aussi qu'il avait élevé son cheval favori au rang de consul. Son assassinat est vécu à Rome comme une libération.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Rome - Histoire de la Rome antique

68
9 juin

Mort de Néron


Déclaré ennemi public par le sénat, Néron fuit Rome et, plutôt que de se suicider, choisit de se faire tuer par un affranchi. L'empereur romain avait sombré dans la folie et la cruauté. Il avait fait assassiner tous ses ennemis politiques, mais aussi sa mère, Agrippine, son frère, Britannicus, et avait tué sa femme, Octavie. Des mouvements de révolte avaient alors éclaté dans l'Empire et le sénat avait désigné Galba, le gouverneur de l'Espagne Tarraconaise, comme le nouvel empereur romain.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Rome - Néron - Histoire de la Rome antique

69
22 décembre

Mort de Vitellius


L'Empereur Vitellius est égorgé en plein cœur de Rome par les partisans du général Titus Flavius Vespasien. Ce dernier avait été proclamé empereur par les légions du Danube et de l'Orient le 1er juillet avant l'assassinat de Vitellius. Vespasien fera une entrée triomphale dans Rome dix mois après la victoire de ses partisans. Le nouvel empereur mettra fin à la grave crise de succession ouverte par la mort de Néron en 68 et règnera sur l'empire pendant 10 ans.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Rome - Histoire de la Rome antique

192
31 décembre

Mort de Commode


L'empereur de Rome, Commode est étranglé dans son bain à l'âge de 31 ans après 12 ans de règne. Le meurtre est organisé par sa concubine, Marcia, et par le préfet du Prétoire, Aemilius Laetus, qui ne supportaient plus ses extravagances et sa cruauté. Marc Aurelius Commodus était le fils de l'empereur Marc Aurèle.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Rome - Histoire de la Rome antique

1170
29 décembre

Assassinat de Thomas Becket


L’archevêque de Cantorbéry Thomas Becket est assassiné au sein même de sa cathédrale par quatre chevaliers anglo-normands fidèles d’Henri II. Bien que ceux-ci agissent sans ordre royal, l’histoire veut qu’ils aient pris cette initiative après qu’Henri II ait prononcé de colère la phrase : « N'y aura-t-il donc personne pour me débarrasser de ce clerc outrecuidant ? ». Nommé par son ancien ami le roi, Thomas Becket s’aliéna ce dernier lorsqu’il commença à opposer une résistance intransigeante aux Constitutions de Clarendon. Celles-ci prévoyaient en fait de réduire le pouvoir de l’Eglise et de la faire dépendre du pouvoir royal. Après un exil en France et une série d’excommunications contre les prêtres qui ne le soutenaient pas, Thomas Becket avait pu revenir en Angleterre. Cet assassinat provoqua la colère de l’Eglise et des croyants, forçant Henri II à faire pénitence publiquement. Thomas Becket sera sanctifié trois ans plus tard.
Voir aussi : Assassinat - Dossier histoire du duché de Normandie - Cantorbéry - Henri II d'Angleterre - Thomas Becket - Histoire du Moyen-Âge

1378
21 juin

Execution de Pierre du Tertre


Pierre du Tertre est arrêté en possession de documents compromettants à la fois pour lui-même et pour Charles II le Mauvais, le roi de Navarre, dont il est le secrétaire. Pierre du Tertre sera ensuite conduit à la prison du Temple afin d'être interrogé notamment à propos de présumées tentatives d'assassinat sur la personne de Charles V. La Grande Chambre du Parlement décida de sa mise à mort. Il a été décapité aux Halles.
Voir aussi : Assassinat - Charles ii le mauvais - Histoire de la Politique

1381
15 juin

Assassinat de Wat Tyler


Wat Tyler est assassiné par un écuyer au cours d'une rencontre avec Richard II et le lord-maire de Londres, William Walworth. Après avoir été mobilisé lors de la guerre française, il est retourné travailler comme paysan dans le Kent. Il est élu chef des rebelles après avoir assassiné un percepteur royal, qui tentait de violer sa fille. Il impose une discipline stricte au sein de ses troupes, tentant de faire passer des réformes plutôt que de renverser le gouvernement.
Voir aussi : Assassinat - Histoire des Guerres

1382
27 juillet

Assassinat de Jeanne 1ère de Naples


Jeanne 1ère de Naples est assassinée sur ordre de Charles III de Duras à Muro Lucano (Italie). Née à Naples le 5 mars 1326, elle est la fille du duc de Calabre, Charles d'Anjou-Sicile et de Marie de Valois. Elle fut reine de Naples et comtesse de Provence entre 1344 et 1382. Son règne fut notamment marqué par l'invasion menée par Louis le grand ainsi que par la tentative de coup d'Etat de Louis de Tarente.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de la Politique

1383
6 décembre

Assassinat de João Fernandes Andeiro


Le Galicien João Fernandes Andeiro est assassiné au Palais Royal par Jean, grand-maître de l'Ordre d'Aviz, qui se proclame « recteur et défenseur du royaume ». Andeiro était l'amant de la régente, ce qui avait fortement déplu au peuple, à la bourgeoisie et à une partie de la noblesse qui craignaient de se voir gouverner par un Castillan. La reine fuit la capitale pour Alenquer puis Santarém. Elle sera finalement contrainte de laisser la régence à son gendre, Jean Ier de Castille.
Voir aussi : Assassinat - Portugal - Histoire de la Politique

1400
14 février

Mort de Richard II d'Angleterre


Après avoir renoncé à sa couronne en 1399 et suite à son arrestation, Richard II d'Angleterre meurt en 1400, probablement entre le 14 et le 17 février de cette année. Si les raisons du décès sont encore mystérieuses, les historiens estiment que l'ancien roi a été victime d'un assassinat ou alors que ses geôliers l'ont laissé mourir de faim dans la cellule où il était emprisonné. Le 17 février, son corps est emmené dans la cathédrale Saint-Paul, avant d'être enterré dans l'église de Kings Langley le 6 mars.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Assassinat - Mort - Arrestation - Richard ii - Histoire de la Politique

1407
23 novembre

Assassinat de Louis d'Orléans


Jean sans Peur fait assassiner le Duc Louis d'Orléans à sa sortie de l'hôtel Barbette, rue Vieille-du-Temple à Paris. Le Duc de Bourgogne avait pour dessein d'unir l'Artois et la Flandre à son duché. Mais son cousin, Louis Ier d'Orléans, fils du roi de France Charles VI, s'opposait à son projet. En faisant éliminer son adversaire, Jean sans Peur déclanche une sanglante guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons qui se terminera 30 ans plus tard avec la signature du traité d'Arras (1435).
Voir aussi : Assassinat - Charles VI - Jean sans Peur - Louis d'Orléans - Histoire du Moyen-Âge

1419
10 septembre

Assassinat de Jean sans Peur


En pleine guerre de Cent ans, le duc de Bourgogne Jean sans Peur est assassiné à Montereau par un proche du dauphin Charles, héritier du trône de France. Ce dernier s'était fait convaincre, douze ans après, de venger l'assassinat de Louis d'Orléans. Le meurtre relance la querelle entre Armagnacs et Bourguignons, divisant des Français déjà affaiblis par la défaite d'Azincourt. Charles est déshérité par son père Charles VI le Fou. Il devra attendre dix ans pour qu'une certaine Jeanne d'Arc l'aide à retrouver le trône de France.
Voir aussi : Assassinat - Jean sans Peur - Histoire de la Guerre de Cent Ans

1478
26 avril

La conjuration des Pazzi


Une échauffourée dans la cathédrale de Florence, pendant la messe, se solde par la mort de Julien de Médicis. Les frères Médicis, Julien 25 ans et Laurent 29 ans, dirigent la République de Florence. La famille rivale des Pazzi, mécontente d'avoir été privée de certaines fonctions rémunératrices, organise la conspiration avec le soutien du pape Sixte IV. Laurent de Médicis qui en réchappe gagnera le soutien du peuple et fera pendre les conspirateurs aux fenêtres de son palais.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Florence - Cathédrale - Médicis - Histoire de la Renaissance

1521
27 avril

Magellan meurt aux Philippines


Le navigateur portugais Fernand de Magellan est tué d'une flèche empoisonnée sur la petite île de Mactan (Philippines). Il s’y était rendu dans le but d’aider le souverain de l’île de Cebu à asseoir sa domination sur le territoire. Quelques années plus tôt, Charles Quint lui avait confié la direction d'une expédition de 5 navires chargée de parvenir aux îles des Épices (Indonésie) par la route de l'ouest. L'expédition avait quitté l'Espagne en septembre 1519, atteint le Brésil en décembre 1519, découvert le détroit de Magellan en octobre 1520 et était arrivée aux Philippines en mars 1521. Seul un navire de 18 marins rentrera en Espagne en septembre 1522, après avoir accompli le 1er tour du monde de l’Histoire.
Voir aussi : Assassinat - Magellan - Histoire de la Mer

1541
26 juin

Pizarro assassiné


Le conquistador espagnol Francisco Pizarro est assassiné à Lima (Pérou), par les amis de son rival et ancien associé, Diego de Almagro, qu'il avait fait exécuter en 1538. Pizarro, après la découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb, s'était embarqué en quête d'aventure. Il parvint à conquérir l'Empire inca, en éliminant Atahualpa. Sur les ruines de cet empire naîtront le Pérou, l'Equateur et la Bolivie.
Voir aussi : Assassinat - Dossier histoire des conquistadores - Pizarro - Histoire des Explorations

1570
23 janvier

Assassinat du régent Moray


L'assassinat du régent Moray, chef des protestants écossais, le 23 janvier 1570, par James Hamilton, à Linlithgow, engendre une guerre civile en Ecosse. Il s'agirait pour l'anecdote, du premier assassinat par arme à feu. Matthew Stuart, comte de Lennox, reprend cette fonction à partir du 12 juillet 1570 mais est assassiné, dès 1571, par le parti de la reine d'Angleterre. Il faut attendre 1603 pour que Jacques VI ramène de la stabilité en mettant fin aux régences.
Voir aussi : Assassinat - Ecosse - Jacques VI - Histoire de la Politique

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6



Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages