L'Internaute > Histoire > Protestantisme

Histoire du Protestantisme

1380

L’Islande et la Norvège rattachées au Danemark


L’Islande, au même titre que la Norvège, passe sous l’autorité danoise. Particulièrement autoritaire, cette nouvelle domination ne contribuera pas à améliorer la situation du pays. En 1550, le Protestantisme sera établi de force par le roi danois Christian III. Les Islandais souffriront en plus des grandes épidémies de peste et de variole, de la famine et de la terrible éruption du Laki, au cours du XVIIIe siècle.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Christian III - Histoire du Laki - Histoire de la Diplomatie

1420

Naissance du grand inquisiteur espagnol Torquemada


Le dominicain et inquisiteur Tomás de Torquemada (mort en 1498) naît à Valladolid (Espagne). Nommé inquisiteur général pour la péninsule ibérique en 1483, il fut le véritable bras armé du Saint-Office, Tribunal inquisitorial mis en place par Sixte IV à la demande des Rois Catholiques (1478) dans la province de Séville, et qu'il se chargea de structurer. Réprimant férocement les marranes relaps (1492), les mesures s'étendant ensuite à tous les juifs, les Alumbrados et les protestants, l'intransigeance de Torquemada en fit un symbole du fanatisme de l'Eglise catholique durant les XV-XVIe siècles.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Juifs - Histoire de Séville - Saint-Office - église catholique - Histoire des Affaires religieuses

1517
31 octobre

Les 95 thèses de Martin Luther


Sur la porte de l'église de Wittenberg en Saxe, le prêtre Martin Luther affiche ses 95 thèses. Il dénonce la pratique des "indulgences" qui promettent aux fidèles d'accéder plus rapidement au paradis contre le paiement d'un tribut au clergé. Il affirme aussi que les prêtres peuvent être mariés et il condamne la fonction cléricale. Les bases du protestantisme sont jetées. Les thèses de Luther seront diffusées à travers l'Allemagne sans son accord. Elles finiront brûlées par le pape Léon X en juin 1520.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Martin Luther - Histoire de la Chrétienté

1521
3 janvier

Excommunication de Martin Luther


La bulle papale "Decet romanum pontificem" excommunie le réformateur allemand Luther et ses partisans jugés hérétiques. Martin Luther continuera à soutenir sa doctrine devant la Diète de Worms présidée par l'empereur Charles Quint au mois d'Avril. Il ne sera pas condamné à mort mais banni. Grâce à la récente invention de l'imprimerie, dès le jour de son excommunication, des traductions en langues populaires de ses "95 thèses" circulent déjà partout en Europe.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Martin Luther - Excommunication - Histoire de la Chrétienté

1521
26 mai

Luther mis au ban de l'Empire


L'empereur Charles Quint promulgue l'Edit de Worms qui met au ban de l'Empire le réformateur Martin Luther parce qu'il refuse de se rétracter après la publication de ses "95 thèses". L'oeuvre de Luther sera à l'origine d'une révolution religieuse qui modifiera profondément le christianisme. Il est considéré comme le père de la Réforme protestante qui influencera les cultures germaniques et anglo-saxonnes.
Voir aussi : Charles Quint - Histoire du Protestantisme - Martin Luther - Histoire de la Chrétienté

1529
avril

Publication du Petit Catéchisme de Martin Luther


Aux mois d'avril et mai 1529, le moine augustin Martin Luther publie son « Grand » et son « Petit catéchisme », un ouvrage qui visait à rendre accessible à tous l'enseignement de la Parole de Dieu. Fervent militant de la nouvelle religion baptisée « protestantisme », Martin Luther s'appuiera sur son œuvre pour promouvoir une vision différente de la religion chrétienne, une démarche qui le conduira à être en conflit avec le pape tout au long de son existence.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Martin Luther - Histoire de la Chrétienté

1529
4 octobre

Colloque de Marbourg


La date du 4 octobre 1529 marque la fin et l'échec du colloque de Marbourg, qui a réuni entre le 1er et le 4 octobre, les personnages clés du protestantisme pour débattre de la présence du Christ lors de la Cène. D'un côté se trouvaient Martin Luther, Brenz, Osiander et Melanchton, de l'autre Zwingli et Oecolampade. Si les deux parties sont parvenues à se mettre d'accord sur quatorze points, l'épisode de l'Eucharistie ne connaîtra jamais le même sort.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Luther - Zwingli - Histoire de la Chrétienté

1534
18 octobre

L'Affaire des "placards"


Imprimés à Neuchâtel sous l'instigation du pasteur François Antoine Marcourt, les "placards" sont des affiches protestantes. Elles s'opposent à la messe et accusent le pape de l'avoir instauré dans le but d'asseoir son pouvoir. Elles sont "placardées" dans la nuit du 17 au 18 octobre dans toute la France, jusque dans les appartements du roi François Ier à Amboise. Selon les protestants de l'époque les "placards" sont des : "Articles véritables sur les horribles, grands et insupportables abus de la messe royale". Cet épisode aura des conséquences dramatiques pour les protestants de France. François Ier, croyant au complot, décidera de faire la chasse aux "hérétiques". L'affaire des "placards" mettra un terme à la tolérance religieuse qui régnait en France depuis quelques années.
Voir aussi : François Ier - Histoire du Protestantisme - Histoire de la Chrétienté

1541

Henri VIII, roi d’Irlande


Le roi d’Angleterre Henri VIII acquiert le statut de roi d’Irlande. Auteur de l’Acte de suprématie quelques années plus tôt, Henri VIII tentera d’imposer le protestantisme mais ne suscitera que des révoltes de la part des autochtones. Il les réprimera en confisquant leurs terres.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Henri VIII - Histoire de la Chrétienté

1541
7 novembre

Violente introduction de la Réforme en Islande


L’évêque islandais de Holar, Jón Arason, est mis à mort par les Danois, qui, depuis des années, cherchent à imposer définitivement le protestantisme. Chrétienne depuis l’an 1000, la population s’opposait vivement au luthéranisme, ce qui consuisit le pouvoir à agir avec davantage de violence. Au lendemain de la mort de l’évêque, le Protestantisme est instauré comme religion officielle.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Réforme - Histoire de la Chrétienté

1561
9 septembre

Début du colloque de Poissy qui tente de rapprocher catholiques et réformés


Le colloque de Poissy se déroule du 9 septembre au 14 octobre 1561. Convoqué à l'initiative de Catherine de Médicis, il avait pour but de tenter une réconciliation entre catholiques et réformés. L'impossibilité de s'accorder sur la question de la présence ou non du Christ lors de la célébration de l'eucharistie conduit à la rupture. Catherine de Médicis abandonne l'idée d'un accord religieux.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Catherine de Médicis - Histoire de la Chrétienté

1562
1 mars

Première guerre de religion en France


Dans le village de Wassy en Champagne, quatre-vingt protestants sont assassinés par les hommes du duc de Guise alors qu'ils participaient à la célébration du culte. Ce massacre marque le début de la première guerre de religion. Le 10 mars, le chef des huguenots, Louis de Condé, appelle les protestants à prendre les armes et à venger les villageois de Wassy. Le conflit prendra fin en mars 1563 quand catholiques et protestants signeront la paix d'Amboise.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Soulèvement - Histoire du Protestantisme - Condé - Histoire des Huguenots - Histoire des Guerres de religion

1562
19 décembre

Victoire catholique à Dreux


Alors que la guerre de religion fait rage, catholiques et protestants s'affrontent en pleine campagne à Dreux. Le chef des huguenots, le prince Louis de Condé, est fait prisonnier par le duc de Guise tandis que le connétable Montmorency est, de son côté, capturé par les protestants. Les catholiques, supérieurs en nombre, l'emportent. La signature de la paix d'Amboise le 19 mars 1563 mettra un terme à la première guerre de religion et permettra au prince de Condé d'être libéré.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Histoire du Protestantisme - Condé - Histoire des Huguenots - Duc de Guise - Histoire des Guerres de religion

1563
19 février

Publication des trente-neuf articles de foi


Le 19 février 1563 est la date de la convocation de Cantorbéry, en Angleterre, qui débouchera sur la publication des Trente-neuf articles de foi. Ces derniers avaient été approuvés par la Chambre des communes, le 13 décembre 1562. L'essentiel de leur contenu est le rejet des principes théologiques du catholicisme, notamment du principe de transsubstantiation, lors de l'Eucharistie. L'autre exemple marquant est la fin du célibat obligatoire pour le clergé.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Histoire du Protestantisme - Catholicisme - Cantorbéry - Histoire de la Chrétienté

1563
19 mars

Paix d'Amboise


Signé par Louis de Condé et le connétable de Montmorency, l’édit marque la fin de la première guerre de religion qui oppose depuis un an les catholiques et les protestants. La paix d'Amboise accorde aux huguenots une amnistie complète et la liberté de leur culte dans certaines limites territoriales. Par ailleurs, elle divise la noblesse des masses protestantes en autorisant uniquement les seigneurs à célébrer le culte. Loin de satisfaire les deux camps adverses, l’édit ne servira qu’à instaurer une paix temporaire. Le conflit reprendra en effet dès 1567.
Voir aussi : Paix - Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Histoire du Protestantisme - Condé - Histoire des Huguenots - Histoire des Guerres de religion

1564
27 mai

Décès de Jean Calvin


Jean Calvin, de son vrai nom Jehan Cauvin, est né le 10 juillet 1509 à Noyon en Picardie. Il est un des principaux fondateurs de la Réforme protestante aux côtés de Martin Luther, Ulrich Zwingli et Martin Bucer. De Genève, il remet en question l'autorité du pape et des conciles ou encore la confession auriculaire. Son œuvre idéologique s'intègre à la théologie, notamment par son ouvrage Institution de la religion chrétienne. Il meurt le 27 mai 1564 à Genève.
Voir aussi : Histoire du Protestantisme - Réforme - Histoire de Genève - Histoire de la Chrétienté

1568
23 mars

Paix de Longjumeau


La paix de Longjumeau signée entre Charles IX et le prince de Condé met fin à la deuxième guerre de religion. Le conflit entre les protestants et les catholiques avait repris en septembre 1567. Ruinés, les deux partis doivent se résoudre une nouvelle fois à entamer des négociations. Le traité confirme les droits accordés aux protestants par la paix d'Amboise, signée le 19 mars 1563. Mais la trêve de Longjumeau sera de courte durée : la troisième guerre de religion commencera cinq mois plus tard.
Voir aussi : Paix - Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Histoire du Protestantisme - Catherine de Médicis - Condé - Histoire des Guerres de religion

1569
3 octobre

Victoire de Moncontour


Le duc d'Anjou l'emporte face aux hommes de Coligny. Avec la bataille de Jarnac, qu'il a également remporté sur les protestants quelques mois plus tôt, on attribue au futur Henri III des mérites militaires personnels. Pourtant il n'avait fait que suivre les ordres des vieux généraux expérimentés Cossé et Tavannes. Il deviendra roi de France à la mort de son frère Charles IX en 1574.
Voir aussi : Bataille - Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Histoire du Protestantisme - Henri III - Histoire des Huguenots - Histoire des Guerres de religion

1572
24 août

Le massacre de la Saint-Barthélemy


Dans la nuit du 23 au 24 août 1572, les protestants, réunis à Paris pour le mariage de leur chef Henri de Navarre avec Marguerite de Valois, sont massacrés. Deux jours plus tôt, la tentative d’assassinat de Coligny, probablement organisée par les Guise, avait fait naître un dangereux climat de tensions. Aussi, Catherine de Médicis redoutait d’être renversée par les Guise mécontents de sa politique conciliante avec les protestants. Elle se méfiait également de l’influence de Coligny sur son fils, Charles IX. Pour cette raison, elle aurait devancé les catholiques en convainquant son fils d’ordonner le massacre des chefs protestants. Lorsque le tocsin de l’église Saint-Germain-l’Auxerrois retentit, les Parisiens se déchaînent sur les protestants, hommes, femmes et enfants. Le massacre fait 3 000 victimes et se poursuivra en province jusqu’au mois d’octobre. Quant à Henri de Navarre, il est contraint de se convertir. C'est l'un des épisodes les plus tragiques des guerres de Religion qui ont ensanglanté le royaume entre 1562 et 1598.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Histoire du Protestantisme - Catherine de Médicis - Charles IX - Histoire des Guerres de religion

1628
28 octobre

Louis XIII prend La Rochelle


Après plus d'un an de siège, La Rochelle, ravagée par la famine, capitule devant le roi de France. Richelieu exige la reddition des protestants sans condition. Il entrera dans la ville le lendemain. Le siège qui a débuté le 10 août 1627, entraînera la mort de 19 000 Rochelais.
Voir aussi : Siège - Louis XIII - Richelieu - Histoire du Protestantisme - Capitulation - Histoire des Bourbons




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages