L'Internaute > Histoire > abolition

Jour par Jour, Abolition

Dates décroissantes    Titres seulement    (18 réponses)

1702

Abolition du stathoudérat


Au Pays-Bas, le stathoudérat est la fonction politique et militaire du chef de l'Etat. Dès le XVIe siècle, la maison d'Orange-Nassau essaie de monopoliser cette fonction. Le stathoudérat est supprimé en 1702 suite à la mort de Guillaume III d'Orange avant d'être rétabli en 1747, avec l'accession au pouvoir de Guillaume IV d'Orange.
Voir aussi : Pays-Bas - Abolition - Stathoudérat - Histoire de l'Etat

1748
28 septembre

Suppression des galères


Louis XV prend une ordonnance abolissant l'institution des galères. La condamnation aux galères équivalait à une condamnation capitale tant les conditions à bord des bateaux étaient difficiles et les punitions permanentes. Les guerres de Louis XIV terminées, l'entretien de la flotte ne nécessitait plus des équipages si nombreux : les condamnés aux travaux forcés seront désormais en majorité envoyés au bagne et employés à des travaux de construction des ports et des forts.
Voir aussi : Louis XV - Abolition - Histoire de la Justice

1789
4 août

Abolition des privilèges et des droits féodaux


L'Assemblée nationale constituante proclame la fin du régime féodal et de ses privilèges. La prise de la Bastille et les menaces de réaction nobiliaire avaient provoqué des révoltes dans les campagnes. Les paysans s'en étaient pris aux maisons seigneuriales, tout en proclamant leur fidélité au roi. Les députés, inquiets par ses soulèvements, décident d'abolir les restes de féodalités : corvée, dîme, juridiction seigneuriale, etc. L'Assemblée se prépare alors à rédiger une grande Déclaration des droits.
Voir aussi : Abolition - Privilèges - Histoire de la Révolution

1792
10 août

Abolition de la monarchie française


Les insurgés parisiens donnent l'assaut au palais des Tuileries. Le roi est accusé de trahison et rendu responsable de la désorganisation de l'armée. Dans un manifeste publié en France le 1er août, le duc de Brunswick, chef de l'armée prussienne, menace de détruire Paris s'il est attenté à la vie de la famille royale. Furieux et convaincus de la trahison du roi, les sans-culottes marchent alors sur les Tuileries, massacrent les gardes suisses, pillent le palais, contraignant le roi à se réfugier auprès de l'Assemblée. La monarchie tombe et la famille royale est conduite à la prison du Temple.
Voir aussi : Louis XVI - Abolition - Dossier histoire des Tuileries - Marie-Antoinette - Monarchie - Histoire de la Révolution

1792
22 septembre

Abolition de la Monarchie


Dès sa première séance, la Convention, qui exerce le pouvoir législatif, abolit la royauté après les interventions de Collot d'Herbois et de l'abbé Grégoire qui déclare : "Les rois sont dans l'ordre moral ce que les monstres sont dans l'ordre physique. Les cours sont l'atelier du crime, le foyer de la corruption et la tanière des tyrans. L'histoire des rois est le martyrologe des nations". Le lendemain, l'An I de la République est proclamé.
Voir aussi : Histoire de la Convention - Abolition - Monarchie - Histoire de la Révolution

1793
29 août

Révolte des esclaves marrons à Saint-Domingue


Toussaint Louverture se présente comme le chef noir de la Révolution haïtienne, le 29 août 1793. Il commande l'insurrection et cherche à unir les esclaves noirs autour des espoirs de liberté. La Révolution française soutient ce mouvement de fond ce qui provoque l'invasion britanico-espagnole de l'île de Saint-Domingue, alliés des Royalistes blancs. Léger-Félicité Sonthonax, présent en tant que représentant de la Convention nationale, proclame dès lors l'acte d'abolition de l'esclavage repris ensuite pour tous les territoires républicains.
Voir aussi : Abolition - Histoire de Saint-Domingue - Histoire de la Politique

1794
3 février

La Convention abolit l'esclavage


Sur une proposition des députés René Lavasseur, Delacroix et Danton, l'esclavage est aboli sur tout le territoire de la République Française. A la tribune, les représentants de Saint-Domingue, principale colonie française, sont ovationnés. La loi du 16 pluviôse an II sera transgressée dès 1799 quand la traite reprendra au Sénégal. En 1802, le Premier consul Napoléon Bonaparte rétablira l'esclavage en France. Le commerce des esclaves continuera d'être exercé jusqu'au 27 avril 1848, date à laquelle il sera définitivement aboli cette fois par la IIème République.
Voir aussi : Histoire de la Convention - Histoire de l'Esclavage - Abolition - Danton - Delacroix - Histoire du Racisme

1807
2 mars

L'Angleterre interdit la traite des noirs


Les britanniques abolissent le commerce des esclaves noirs entre l'Afrique et l'Amérique. Cette mesure est déjà appliquée au Danemark depuis trois ans. L'Angleterre exhortera toutes les nations européennes à renoncer à la traite. Elle n'hésitera pas à effectuer des visites sur les navires suspectés de transporter des Africains se transportant ainsi en véritable "policiers" des mers. En 1833, elle sera un des premiers pays à abolir définitivement l'esclavage.
Voir aussi : Histoire de l'Esclavage - Abolition - Histoire de la Traite des noirs - Histoire du Racisme

1820
9 juin

Abolition de l'Inquisition en Nouvelle-Espagne


L'inquisition, tribunal créé par l'Eglise catholique, est chargé de veiller au respect de lois catholiques dans le pays où elle exerce. Toute personne suspectée d'hérésie, de blasphème ou de conduite impropre est alors arrêtée et jugée par le tribunal de l'Inquisition. Ce système avait été mis en place au Nouveau-Mexique par les colons espagnols qui l'utilisaient déjà dans leur propre pays. Le 9 juin 1820 l'Inquisition est abolie sur ces terres.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Inquisition - Religion - Abolition - Histoire du Nouveau-Mexique - Tribunal - Histoire de la Chrétienté

1831
20 mai

Mort de l'abbé Grégoire, prêtre catholique et homme politique français


Henri Jean-Baptiste Grégoire, né en 1750, fut un prêtre engagé politiquement et intellectuellement. Devenu vicaire de paroisse, il fut très soucieux de l'éducation de ses paroissiens. Pendant la Révolution française, il se rallia au Tiers état et prit part à l'Assemblée constituante, y réclamant l'abolition de l'esclavage et des privilèges, ainsi que l'établissement du suffrage universel. Il participa à la création de l'institut de France en 1795 et mourut à Paris en 1831.
Voir aussi : Révolution française - Histoire de l'Esclavage - Abolition - Histoire de l'Assemblée Constituante - Prêtre - Histoire des Décès

1833
août

Abolition de l'esclavage dans l'empire britannique


En 1833, les partisans de l'abolition de l'esclavage se faisaient de plus en plus entendre en Grande-Bretagne. Le gouvernement reçut plus de 5 000 pétitions réclamant l'abolition, soit plus d'un million et demi de signatures. C'est ainsi qu'en août 1833, l'Empire britannique se résolut à proclamer l'abolition de l'esclavage dans ses colonies. Le parlement vota l'Abolition Bill le 8 août, qui fut confirmé par le roi Guillaume IV le 28 août.
Voir aussi : Grande-Bretagne - Histoire de l'Esclavage - Abolition - Guillaume IV - Histoire de la Politique

1848
27 avril

L'abolition de l'esclavage


Victor Schoelcher, sous-secrétaire d'Etat à la Marine, publie les décrets d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises. En 1794, les députés de la Convention abolissent une 1ère fois l'esclavage pour calmer la révolte dans les colonies des Antilles. Mais cette mesure n'est jamais entrée en vigueur et en 1802 Bonaparte l'annule. En 1833, la Grande-Bretagne abolit l'esclavage dans ses colonies.
Voir aussi : Histoire de l'Esclavage - Abolition - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Histoire de la Traite des noirs - Histoire du Racisme

1848
27 avril

Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises.


L'abolition de l'esclavage a tout d'abord été mise en place durant la Révolution française en 1792 grâce à Henri Grégoire. Sous Napoléon Bonaparte, elle est restaurée. C'est en 1848, lors du gouvernement provisoire de la Deuxième République, que la mesure est définitivement adoptée. Victor Schoelcher, sous-secrétaire du ministre François Arago, est en grande partie responsable de l'adoption du décret d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises, le 27 avril 1848.
Voir aussi : Histoire de l'Esclavage - Abolition - Deuxième République - Histoire de la Politique

1856
16 avril

Déclaration d'abolition de la "course en mer


Le 16 avril 1856, les puissances internationales sont réunies dans la ville de Paris. Le Royaume-Uni, la France, l'Autriche, la Sardaigne, la Russie, la Prusse et la Turquie décident de signer une déclaration qui met fin à l'usage de la course, C'est-à-dire de la piraterie réglementée qui emploie des corsaires en temps de guerre pour attaquer les bateaux commerciaux de l'ennemi. Ce traité international abolit la pratique de la "course en mer".
Voir aussi : Abolition - Course - Déclaration - Histoire de la Politique

1861
3 mars

Abolition du servage par le tsar Alexandre II


Après six ans d'intenses négociations, le tsar Alexandre II abolit le servage par un oukaze. Si les esclaves deviennent des " sujets ruraux libres ", ils doivent toujours remplir leurs anciennes corvées et obligations économiques. En outre, les terres qu'ils cultivent ne leur appartiennent que pour moitié. La seconde partie en revient à leur ancien propriétaire. Enfin, leur déplacement doit se faire avec l'accord du propriétaire (pomiechtchik) durant les deux premières années, puis avec celui de la commune.
Voir aussi : Russie - Abolition - Alexandre II - Servage - Histoire de la Politique

1865
31 janvier

Abolition de l'esclavage aux Etats-Unis


Le Congrès adopte le 13ème amendement de la Constitution. L'article Ier stipule : "Il n'existera dans les Etats-Unis, et dans toute localité soumise à leur juridiction, ni esclavage, ni servitude involontaire, si ce n'est à titre de peine d'un crime dont l'individu aurait été dûment déclaré coupable." Cette loi vient compléter la proclamation d'émancipation des esclaves faite par Abraham Lincoln en 1862. Le 13ème amendement sera ratifié le 6 décembre, abolissant définitivement et officiellement l'esclavage aux Etats-Unis.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Histoire de l'Esclavage - Abolition - Histoire de la Traite des noirs - Histoire du Racisme

1946
2 juin

Abolition de la monarchie italienne


Les Italiens sont invités à choisir par référendum entre la monarchie et la république. Cette dernière l'emporte avec 12,7 millions de suffrages contre 10,7 millions. Le dernier roi d'Italie Humbert II s'exile au Portugal. Le nouvel hymne national issu du Risorgimento (la période du XIXème siècle où s'élabora l'unification italienne) est adopté et l'Assemblée Constituante élit provisoirement un chef d'Etat, Enrico de Nicola. En 1947, sera adoptée une Constitution qui s'attachera à éviter le retour à la dictature.
Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - République - Abolition - Référendum - Monarchie - Histoire de l'Etat

1981
18 septembre

Abolition de la peine de mort en France


Les députés français adoptent par 369 voix contre 113 le projet de loi de Robert Badinter abolissant la peine de mort. La France était, avec la Turquie, le seul état d'Europe occidentale à encore appliquer la peine capitale. La guillotine est mise au rebut dès la promulgation de la loi. Le Garde des sceaux ordonne l'enlèvement des deux "veuves" existant en France, l'une à Fresne, l'autre à Vernon. Aucun musée n'a voulu les recevoir, elles finiront leur carrière dans un fort militaire désaffecté.
Voir aussi : Mitterrand - Abolition - Histoire de la Peine de mort - Badinter - Histoire de la Justice




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages