L'Internaute > Histoire > Maroc

Jour par Jour, Maroc

Dates décroissantes    Titres seulement    (10 réponses)

1212
16 juillet

Bataille de Las Navas de Tolosa


Les chrétiens espagnols conduits par les seigneurs Sanche VII de Navarre, Pierre II d'Aragon et Alphonse VIII de Castille battent les musulmans almohades en Andalousie. Près de 60 000 soldats arabes trouvent la mort dans les combats. Pour les catholiques, cette éclatante victoire marque une grande progression dans la reconquête de l'Espagne occupée par les musulmans depuis le VIIIème siècle. La bataille de Las Navas de Tolosa signe la fin de l’Espagne almohade et annonce le déclin de l'empire arabe en Espagne.
Voir aussi : Dossier histoire des grandes batailles - Dossier histoire de la Reconquista - Maroc - Histoire des Almohades - Histoire de la Bataille de Las Navas de Tolosa - Histoire de la Chrétienté

1557
11 juin

Sébastien Ier de Portugal commence son règne


Le 11 juin 1557 marque le début du règne de Sébastien Ier, roi de Portugal jusqu'en 1578, date de son décès. Sébastien Ier est né le 20 janvier, le jour de la Saint-Sébastien, d'où son prénom. Fils du prince héritier Jean-Manuel, mort deux semaines avant sa venue au monde, Sébastien Ier monte sur le trône à trois ans. La régence est menée par sa grand-mère Catherine de Castille, puis par son oncle, Henri d'Evora, dit Henri le Cardinal. Sébastien Ier veut conquérir le Maroc. Il y meurt à l'âge de 24 ans.
Voir aussi : Portugal - Maroc - Histoire de la Politique

1844
14 août

Bataille d'Isly.


La bataille d'Isly a lieu en août 1844 et oppose le royaume de France au Maroc. L'armée française composée de 11 000 hommes et dirigée par le maréchal Bugeaud avance vers les 60 000 soldats marocains commandés par Abd ar-Rahman ibn Hicham qui se décide à lancer l'attaque. La supériorité numérique marocaine ne peut rien faire contre les forces françaises qui gagnent la bataille en faisant 800 morts du côte adverse et récupèrent 11 canons.
Voir aussi : France - Maroc - Isly - Histoire des Guerres

1882

Naissance d'Abdelkrim El Khattabi


Abdelkrim El Khattabi naît en 1882 à Ajdir, au Maroc. Ce chef militaire rifain est resté célèbre pour être l'un des symboles de la résistance marocaine contre la présence de la France et de l'Espagne au Maroc, et contre toute forme de colonialisme. Il s'illustre dans la Guerre du Rif avant de s'engager dans la résistance. Exilé à La Réunion, il revient en Afrique, en 1947. Il meurt le 6 février 1963 au Caire.
Voir aussi : France - Espagne - Histoire de la Résistance - Maroc - Colonialisme - Histoire de la Politique

1883
25 juin

Début de l'expédition de Charles de Foucauld au Maroc


Le 25 juin 1883 débute l'expédition de Charles de Foucauld au Maroc. Ce jeune militaire français né en 1858, décide de démissionner de l'armée pour parcourir le territoire marocain en se faisant passer pour un juif. Sa mission s'achève le 23 mai 1884, et donnera naissance à un livre en 1888, "Reconnaissance au Maroc". Il meurt assassiné en Algérie en 1916 devant son ermitage, il est béatifié en 2005.
Voir aussi : Militaire - Expédition - Algérie - Juif - Maroc - Histoire des Grandes aventures et découvertes

1911
1 juillet

Episode de la cannonière "Panther"


Point crucial dans les tensions qui mèneront à la Première Guerre mondiale, les rivalités coloniales provoquent une crise aiguë. L’Allemagne envoie la canonnière "Panther" dans le port d’Agadir officiellement pour protéger ses ressortissants. L’envoi de ce bateau armé est un signe vers la France qui soutient le sultan Moulay Hafiz face à une révolte berbère. Les deux puissances européennes ont des vues sur le Maroc et l’Allemagne voit d’un mauvais œil une présence militaire renforcée, et donc une influence accrue, de la France. L’intervention du Royaume-Uni en faveur de la France souligne la puissance de l’Entente cordiale et chacun se prépare alors à la guerre. Finalement, en prise avec des difficultés économiques, l’Allemagne fait machine arrière à l’automne.
Voir aussi : Révolte - Maroc - Histoire d'Agadir - Entente cordiale - Histoire de la Première Guerre mondiale

1912
28 avril

Hubert Lyautey est proclamé commissaire-résident général au Maroc


En mars 1912 un traité franco-marocain ratifie le protectorat de la République française au Maroc. Le 28 avril 1912, Hubert Lyautey, militaire français, devient le représentant officiel de l'Etat français en tant que commissaire résident général au Maroc. Il s'est illustré durant les guerres coloniales et connaît bien la région. Cette charge va lui permettre de préserver l'urbanisme typique des villes : il protège les centres historiques, les médinas. Il respecte également le culte et les croyances du pays et interdit aux non-musulmans d'entrer dans les mosquées.
Voir aussi : Protectorat - Maroc - Histoire de la Politique

1921
21 juillet

La bataille d'Anoual


Le Rif est une chaîne de montagnes du Maroc. Depuis 1912, le pays est sous le protectorat des Espagnols, bien que ceux-ci aient du mal à contrôler les administrés. Le 21 juillet 1921, la bataille d'Anoual éclate, les Marocains combattant sous le commandement d'Abd el-Krim. Pourtant plus nombreux, les Espagnols seront tout de même défaits. Ce qui vaudra à Abd el-Krim de renforcer son autorité et de fonder dès 1926 la République du Rif.
Voir aussi : République - Protectorat - Maroc - Espagnols - Abd el-Krim - Histoire des Guerres

1927
18 novembre

Début du règne de Mohammed V du Maroc, sultan du Maroc


Né le 10 août 1909, Mohammed V a été nommé sultan du Maroc en 1927, sous la pression de la France. Il a pris ses distances par rapport à la France au début de la Seconde Guerre mondiale. Puis au fur et à mesure de son règne, il est devenu de plus en plus nationaliste, allant jusqu'à se rapprocher du mouvement de l'Istiqlal. Il a alors été déporté par la France en Corse puis à Madagascar. Mais cette décision a entraîné un soulèvement populaire violent. La France a donc été contrainte par le peuple à faire revenir Mohammed V au Maroc. En 1957, Mohammed V est devenu roi du Maroc, qui avait gagné son indépendance en 1956.
Voir aussi : Sultan - Maroc - Nationalisme - Histoire de la Politique

1931

Fondation du parti Istiqlal à Jérusalem


Le parti politique Istiglal fut créé à Jérusalem en 1931. Il réunit Syriens, Libanais, Palestiniens et représentants du Maroc, chaque pays arabe ayant sa propre ramification du parti. Parmi les idées principales défendues par ses partisans, on compte l'indépendance totale de la nation arabe (du Golfe à l'Atlantique), ainsi que la négation des découpes territoriales prévues par les traités de l'après-guerre.
Voir aussi : Histoire de Jérusalem - Histoire de la Palestine - Maroc - Syrie - Liban - Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages