L'Internaute > Histoire > Indépendance

Jour par Jour, Indépendance

Dates décroissantes    Titres seulement    (144 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 sur 8
845
22 novembre

Indépendance de la Bretagne


Le Breton Nominoë bat les troupes du roi Carolingien Charles le Chauve à ballon près de Redon. Pour le roi cette défaite marque l'échec de la conquête de la Bretagne. Celle-ci devient indépendante du royaume. Elle le restera pendant près de 7 siècles.
Voir aussi : Indépendance - Histoire de la Bretagne - Charles le Chauve - Histoire du Moyen-Âge

1305
23 août

Exécution de William Wallace


Le nationaliste écossais William Wallace est écartelé à Londres pour s'être opposé au roi d'Angleterre Edouard Ier. Celui-ci annexé l'Ecosse en 1296, après la mort d'Alexandre III d'Ecosse sans héritier. qui avait annexé l'Ecosse en 1296. La victoire du roi écossais Robert Bruce sur les Anglais à la bataille de Bannockburn le 24 juin 1314, assurera l'indépendance de l'Ecosse.
Voir aussi : Indépendance - Exécution - Ecosse - Histoire du Moyen-Âge

1560
29 septembre

La mort de Gustav Vasa ouvre la voie à une lutte fratricide en Suède


Le 29 septembre 1560 marque la date de la mort du souverain Gustav Vasa. Le 6 juin 1523, Gustav Vasa est élu roi de Suède. Il parvient à chasser les Danois de Stockholm et instaure une armée permanente composée de mercenaires pour protéger l'indépendance de son pays. A son décès, son fils aîné Eric XIV Vasa, né en 1533, lui succède. Il sera roi de Suède jusqu'en 1568, date de sa destitution. Son frère Jean III prend alors le pouvoir et l'emprisonne. Eric XIV meurt empoisonné en 1577.
Voir aussi : Indépendance - Suède - Mort - Jean III - Eric XIV - Histoire de la Politique

1581
26 juillet

Proclamation de l'Acte d'Abjuration de la Haye


Le 26 juillet 1581, les sept provinces des Pays-Bas, réunies en Etats généraux, proclament l'Acte d'Abjuration de la Haye : ce dernier stipule que Philippe II d'Espagne n'a plus de pouvoir politique au sein des provinces, qui deviennent indépendantes. Les Pays-Bas du Sud restent cependant sous domination espagnole. Ces derniers exerceront alors des pressions armées afin de récupérer les nouvelles régions indépendantes du Nord, ce qu'elles réussiront à la fin du XVIe siècle.
Voir aussi : Indépendance - Pays-Bas - Philippe II d'Espagne - Histoire des Traités

1668
13 février

L'Espagne reconnaît l'indépendance du Portugal


Par la signature du traité de Lisbonne, l'Espagne met fin à la guerre qui l'oppose au Portugal et reconnaît son indépendance. Le roi Philippe II d'Espagne avait annexé le Portugal en 1580. Près d'un siècle plus tard, le pays recouvre définitivement son autonomie.
Voir aussi : Indépendance - Philippe II - Histoire des Guerres

1773
16 décembre

Boston Tea Party : les colonies américaines secouent le joug britannique


Protestant contre l'Angleterre qui maintient une taxe sur les importations de thé dans ses colonies, des colons américains déguisés en indiens jettent dans le port de Boston près de 350 caisses de thé embarquées sur trois navires de la compagnie des Indes. Le roi George III décidera en représailles de fermer le port de Boston en attendant que toute la marchandise soit entièrement remboursée. Cette rébellion américaine est un des premiers signes du malaise entre la couronne britannique et ses 13 colonies américaines. Elle amorcera le processus d'indépendance en l'Amérique du Nord.
Voir aussi : Indépendance - George III - Histoire de Boston - Histoire de la Décolonisation

1774

Vote des Intolerable Acts par le Parlement britannique


Les Intolerable Acts (Actes Intolérables) sont une série de lois votées par le parlement du Royaume-Uni de mars à juin 1774. Ces lois ont été votées en réponse à l'agitation qui survenait à l'époque dans les treize colonies britanniques en Amérique du Nord, en particulier à Boston. Renforçant les pouvoirs britanniques sur ces colonies, les Intolerable Acts sont à l'origine de la guerre d'indépendance des Etats-Unis et de l'établissement du Congrès Continental.
Voir aussi : Indépendance - Etats-Unis - Guerre - Royaume-Uni - Colonies - Histoire de la Politique

1775
19 avril

Début de la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique


Le 19 avril 1775 marque le début de la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Ce jour-là, les milices américaines battent un détachement britannique à Lexington. Cet événement est suivi par une période de combats entre les troupes britanniques et les insurgés américains, appuyés par la France. Cette guerre mena à la signature de la déclaration d'indépendance, le 4 juillet 1776. La victoire américaine fut actée en 1783, avec la signature du Traité de Paris.
Voir aussi : France - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Etats-Unis d'Amérique - Histoire des Guerres

1775
31 décembre

Bataille de Québec


La bataille de Québec s'est tenue pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Le 31 décembre 1775, les Américains ont tenté d'envahir la ville de Québec, afin de ranger à leur cause les Canadiens, également sous domination britannique. Mais cette attaque s'est soldée par un échec : les forces britanniques ont repoussé les assaillants et tué le général Richard Montgomery. Cette défaite a mis fin aux espoirs américains d'obtenir le soutien des Canadiens.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Histoire du Québec - Histoire des Guerres

1776
27 février

Bataille de Moore's Creek Bridge


La bataille de Moore's Creek Bridge a eu lieu pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique, le 27 février 1776. Lors d'une expédition destinée à recruter des loyalistes en Caroline du Nord, l'armée britannique fut attaquée par des milices de patriotes indépendantistes. L'affrontement fut bref et les patriotes remportèrent aisément la bataille face à des loyalistes faiblement armés. De nombreux loyalistes furent arrêtés par la suite et cette bataille consolida fortement la Révolution américaine.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Etats-Unis d'Amérique - Révolution américaine - Histoire des Guerres

1776
8 juin

Bataille de Trois-Rivières


La bataille de Trois-Rivières a opposé l'Armée continentale américaine aux troupes britanniques pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique, le 8 juin 1776. Cet affrontement a eu lieu lors de la tentative d'invasion du Québec par les colons américains. Bien que deux fois plus nombreux que leurs ennemis (2 000 hommes contre 1 000), les colons américains, menés par le général William Thompson, furent repoussés et battus par les Britanniques du général Simon Fraser.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Histoire du Québec - Etats-Unis d'Amérique - Histoire des Guerres

1776
26 décembre

Bataille de Trenton


Le 26 décembre 1776, l'Armée continentale américaine, menée par le général George Washington, attaqua par surprise la garnison allemande mercenaire de l'armée britannique à Trenton, dans le New-Jersey. Cette attaque, menée après une traversée du fleuve Delaware par George Washington et ses troupes, prit les Britanniques à défaut et se conclut par une victoire écrasante des Américains. Ce succès redonna confiance au Congrès continental, en pleine guerre pour l'indépendance des Etats-Unis d'Amérique.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Etats-Unis d'Amérique - George Washington - Histoire des Guerres

1777
16 août

Bataille de Bennington


La bataille de Bennington s'est tenue pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique, le 16 août 1777. Plus de 2 000 rebelles miliciens vainquirent un détachement de l'armée du royaume de Grande-Bretagne, constitué d'environ 1 500 hommes. Cette victoire eut une grande importance pour le mouvement indépendantiste : elle motiva les colons et décida la France à entrer dans la guerre à leurs côtés. De plus, elle décima fortement l'armée britannique du général John Burgoyne.
Voir aussi : France - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Etats-Unis d'Amérique - Histoire des Guerres

1777
4 octobre

Bataille de Germantown


La bataille de Germantown a eu lieu le 4 octobre 1777. Elle a opposé les indépendantistes américains à l'armée britannique pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Après avoir perdu le contrôle de Philadelphie, les Américains, menés par le général George Washington, ont tenté de reprendre la ville en attaquant la garnison britannique à Germantown, au nord de Philadelphie. Mais l'attaque échoua et les indépendantistes furent forcés de battre en retraite, poursuivis par les Britanniques.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Etats-Unis d'Amérique - George Washington - Histoire des Guerres

1777
17 décembre

La France reconnaît l'indépendance de l'Amérique


En partie grâce aux efforts diplomatiques de Benjamin Franklin, Louis XVI reconnaît l'indépendance des colonies britanniques d'Amérique. Ravi de pouvoir se venger de la défaite de la guerre de Sept Ans et convaincu par la victoire américaine de Saratoga, la France signera deux traités d’engagement avec les colonies, le 6 février 1778. Le premier engagera une amitié réciproque et une alliance commerciale. Le second, tenu secret, consistera en une alliance militaire. Ainsi, les Américains recevront des renforts militaires et financiers considérables. Les Insurgents reprendront espoir puisqu’avec le soutien naval des Français, il sera désormais possible de mettre en déroute la flotte britannique.
Voir aussi : Indépendance - Louis XVI - Dossier histoire des Etats-Unis : la guerre d'Indépendance - Benjamin Franklin - Histoire de la Décolonisation

1778
25 février

Naissance de José de San Martín, général argentin


José de San Martin était un général argentin, né le 25 février 1778. Après avoir passé sa jeunesse en Europe, il rentre en Argentine en 1812, doté du grade de Colonel. Il y transmet l'expérience militaire acquise en combattant les troupes napoléoniennes et devient un héros des indépendances sud-américaines, participant notamment aux libérations du Chili et du Pérou. En 1824, il revient en Europe, vivant au Havre, à Londres, Bruxelles puis Paris. Il décède en 1850.
Voir aussi : Indépendance - Pérou - Général - Argentine - Chili - Histoire de la Politique

1778
28 juin

Bataille de Monmouth


La bataille de Monmouth a opposé les armées américaine et britannique le 28 juin 1778 pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. L'armée américaine, menée par le général George Washington, stationnait depuis plusieurs mois à Valley Forge, en Pennsylvanie. Elle attaqua lors d'une journée où la chaleur était intense, alors que les Britanniques menés par Sir Henry Clinton quittaient la ville de Freehold Court-House. Surpris, les Britanniques furent battus par les indépendantistes.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Etats-Unis d'Amérique - Britanniques - Histoire des Guerres

1778
27 juillet

Bataille d'Ouessant


La bataille d'Ouessant s'est tenue le 27 juillet 1778, pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Alliée aux indépendantistes américains, la France attaqua la flotte britannique, 100 milles marins à l'ouest de l'île d'Ouessant. L'issue de la bataille fut confuse. Les Français, menés par Louis Guillouet d'Orvilliers, considéraient avoir mis l'ennemi en fuite. Les Britanniques, quant à eux, jugeaient l'inverse. Mais leur commandant, Augustus Keppel, passa en cours martiale, laissant penser que cette bataille passait pour un échec britannique.
Voir aussi : Bataille - France - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Histoire des Guerres

1778
6 septembre

Bataille de la Dominique


La bataille de la Dominique a eu lieu le 6 septembre 1778, pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Elle correspond à l'invasion de l'île de la Dominique, occupée par les forces britanniques, par l'armée du royaume de France, venant en aide aux indépendantistes américains. Stationnés sur l'île de la Martinique, les Français attaquèrent en grand nombre, obligeant les Britanniques à se rendre sans utiliser les armes. Suite à cette défaite, les Britanniques renforcèrent leur flotte en Amérique du Nord.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Invasion - Royaume de France - Histoire des Guerres

1779
12 avril

Signature du traité d'Aranjuez entre la France et l'Espagne


Le traité d'Aranjuez, signé le 12 avril 1779 par la France et l'Espagne, a entériné l'entrée de l'Espagne dans la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Signé par le diplomate français Charles Gravier et le premier ministre espagnol Comte de Floridablanca, ce traité établissait l'engagement de l'Espagne aux côtés de la France en faveur des indépendantistes américains. Il prévoyait notamment l'envahissement de l'Angleterre par les deux pays, mais ce projet ne s'est finalement pas réalisé.
Voir aussi : France - Histoire de l'Angleterre - Indépendance - Espagne - Guerre - Histoire des Traités

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 sur 8



Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages