L'Internaute > Histoire > siège

Jour par Jour, Siège

-405
septembre

Lysandre détruit la flotte athénienne


Lysandre, à la tête d’une flotte de 180 navires spartiates, attaque par surprise et inflige une sévère défaite à la flotte athénienne postée à Aigos-Potamos. Constituée de 170 trirèmes et dirigée par Conon, cette flotte avait pour but de garantir le ravitaillement en blé d’Athènes. La cité se retrouve donc dans une situation intenable. Privée à la fois de sa puissance militaire et de sa capacité de ravitaillement, tout siège peut la mettre à genoux rapidement, et c'est ce qu’entreprendra Sparte.
Voir aussi : Histoire d'Athènes - Siège - Histoire de Sparte - Dossier histoire de la Guerre du Péloponnèse - Histoire de la Grèce antique

885
28 novembre

Début du siège de Paris par les Normands


Depuis la moitié du IXème siècle, les Parisiens doivent faire face aux attaques des Vikings qui n’hésitent pas à brûler la ville, comme ce fut le cas en 856. Cette fois-ci, la stratégie des Normands est différente : il décident de faire le siège de la ville. Paris résistera ainsi pendant près de deux ans notamment grâce à Eudes. Finalement c’est le versement d’une forte rançon par Charles le Gros qui permet aux hostilités de cesser.
Voir aussi : Histoire de Paris - Siège - Histoire des Vikings - Charles le Gros - Histoire du Moyen-Âge

1347
3 août

Calais se rend au roi d'Angleterre


Après onze mois de siège, la ville de Calais capitule face aux troupes anglaises. Le roi d'Angleterre Edouard III Plantagenêt promet d'éviter le massacre à condition que lui soit livré six bourgeois de la ville. En chemise, la corde au cou, six Calaisiens volontaires apportent les clés de la ville au roi. La reine Philippa de Hainaut intervient alors en leur faveur. Les six bourgeois seront déportés en Angleterre puis libérés contre rançon. Cinq siècles plus tard, le sculpteur Rodin immortalisera cet événement.
Voir aussi : Siège - Capitulation - Edouard III - Histoire de Calais - Histoire de la Guerre de Cent Ans

1371
15 mars

Siège de Bressuire


Les forces françaises menées par Bertrand du Guesclin affrontent les Anglais à Bressuire (Poitou) dans le cadre de la guerre de Cent ans. Ce combat permet aux Français de récupérer la ville et son château fort mais surtout l'intégralité du Poitou. La stratégie visant à multiplier les sièges (Bécherel, Guérande, Soubise, etc.) porte ses fruits puisqu'à la fin de l'année 1373, Charles V a également récupéré l'Aunis et la Saintonge.
Voir aussi : Guerre de Cent ans - Siège - Histoire des Guerres

1513
7 septembre

Début du siège de Dijon par les Suisses


Le siège de Dijon, qui débuta le 7 septembre 1513, opposa l'armée française de Louis XII à une coalition composée de Suisses, d'Allemands et de Francs-Comtois. Suite aux revers de la guerre d'Italie, la France est désormais attaquée sur son propre territoire. Avec une grande habileté, Louis de la Trémoille, gouverneur de Dijon, obtient des belligérants l'arrêt du siège le 13 septembre en échange d'une importante somme d'argent, dont ils n'auront par ailleurs qu'un acompte.
Voir aussi : France - Siège - Louis XII - Suisse - Dijon - Histoire des Guerres

1567
mars

Siège et prise de Valenciennes


Entre les 20 et 23 mars 1567 a lieu la bataille pour la prise de Valenciennes. Les troupes espagnoles, dirigées par le gouverneur du Hainaut, Philippe de Noircarmes, assiègent la cité dans le contexte de la révolte des Gueux. Des calvinistes, notamment protestants, s'érigent contre l'Inquisition espagnole à laquelle ils sont soumis. La répression est terrible pour les révoltés et la prise de Valenciennes marque le début de la guerre des Quatre-vingts Ans.
Voir aussi : Siège - Révolte des Gueux - Valenciennes - Histoire des Guerres

1579

Siège de Maastricht par Alexandre Farnèse


La ville flamande de Maastricht, située dans les Pays-Bas espagnols, subit un terrible siège, entre le 8 mars et le 29 juin 1579. Les troupes espagnoles conduites par Alexandre Farnèse, reconnu comme gouverneur des Pays-Bas par l'Union d'Arras signée par les wallons catholiques, finissent par pénétrer dans la ville et la détruisent en trois jours. Maastricht reste espagnole jusqu'en 1632. Frédéric-Henri d'Orange-Nassau sera son libérateur après un siège de quarante jours.
Voir aussi : Espagne - Siège - Pays-Bas - Maastricht - Alexandre Farnése - Histoire des Guerres

1585
17 août

Fin du siège d'Anvers


Le siège d'Anvers est une étape capitale de la guerre de Quatre-Vingts Ans : débuté en 1584, il ne prend fin que le 17 août 1585 grâce à la victoire espagnole sur les provinces unies, représentant l'équivalent des Pays-Bas et de la Belgique actuels. Après avoir pris le contrôle de Bruxelles, Alexandre Farnèse poursuit sa conquête vers Anvers et l'assiège. Après plus d'un an, la ville, affamée, se rend, permettant le défilé victorieux des troupes espagnoles.
Voir aussi : Espagne - Siège - Anvers - Provinces Unies - Histoire des Guerres

1621
23 juillet

Siège de Clairac


Ville du Lot-et-Garonne, Clairac fut une victime majeure de la Guerre des Religions. Ancien bastion protestant, le village subit un siège conduit par le roi Louis XIII et son armée, du 23 juillet au 4 août 1621. Bien que la bataille pour imposer la foi catholique et le pouvoir divin de Louis XIII débuta par de nombreux morts du côté catholique, le siège de Clairac s'acheva sur la défaite des protestants, suite à la destruction des murailles à coups de canons, et du massacre de près des trois quarts des habitants.
Voir aussi : Siège - Louis XIII - Catholique - Protestant - Histoire des Guerres

1628
28 octobre

Louis XIII prend La Rochelle


Après plus d'un an de siège, La Rochelle, ravagée par la famine, capitule devant le roi de France. Richelieu exige la reddition des protestants sans condition. Il entrera dans la ville le lendemain. Le siège qui a débuté le 10 août 1627, entraînera la mort de 19 000 Rochelais.
Voir aussi : Siège - Louis XIII - Richelieu - Histoire du Protestantisme - Capitulation - Histoire des Bourbons

1646
mai

Premier siège de Lérida


En mai 1646 débute le siège de Lérida, ville espagnole, par les Français. Ils sont menés par Henri de Lorraine-Harcourt. Cela fait à peine deux ans que les Espagnols ont récupéré la ville et ils sont donc prêts à la défendre becs et ongles. Le siège durera environ 6 mois, au terme desquels les Français seront contraints de se replier sur la ville voisine de Balaguer, sans bagages ni artillerie.
Voir aussi : Siège - Français - Espagnols - Défaite - Lérida - Histoire des Guerres

1646
7 septembre

Siège de Dunkerque


Lorsque Louis II de Bourbon-Condé, duc d'Enghien se retrouve seul aux commandes de l'armée des Flandres, il envisage une action brillante : le siège de Dunkerque qui est espagnole depuis plus de quatre-vingts ans. Son armée est renforcée par des Polonais et des Ukrainiens sur terre et des Hollandais en mer. Comme les Espagnols n'obtiennent pas le soutien des Anglais qui ne souhaitent pas rompre leurs relations avec la France, les portes de Dunkerque s'ouvrent le 11 octobre 1646.
Voir aussi : Siège - Histoire de Dunkerque - Louis II - Duc d'Enghien - Histoire des Guerres

1647
17 juin

Fin du siège de Lérida


C'est le 12 mai 1647 que débute le siège de Lérida avec l'arrivée de Louis II de Bourbon-Condé, dit Le Grand Condé. Mazarin, voulant l'éloigner de France, lui fait miroiter la victoire, là où Henri de Lorraine-Harcourt avait échoué l'année précédente : Lérida. Le défi lancé, Le Grand Condé se fait un plaisir de le relever. Les pertes immenses et les désertions font que le siège est levé le 17 juin 1647.
Voir aussi : Siège - Espagnols - Défaite - Grand Condé - Lérida - Histoire des Guerres

1648

Début du Siège de Candie


Candie est située en Crète et se nomme aujourd'hui Héraklion. Le siège de Candie par les Ottomans contre les Vénitiens a duré plus de vingt ans ce qui a entraîné des pertes humaines phénoménales, non seulement du côté des Vénitiens et des Ottomans, mais également de tous les protagonistes occidentaux qui se sont joints à la bataille. Ce qui a accéléré la victoire des Ottomans fut la mauvaise entente entre les généraux occidentaux et les désertions qui venaient enrichir leur camp.
Voir aussi : Siège - Histoire de la Crète - Vénitiens - Candie - Histoire des Guerres

1652
10 octobre

Prise de Barcelone par l'Espagne


Malgré la signature du traité de Westphalie qui met fin à la guerre de Trente Ans, la France et l'Espagne sont toujours en conflit. En effet, la France représente une menace pour l'Espagne des Habsbourg, une dynastie cherchant à se rendre maîtresse de l'Europe. La France est alors présente en Catalogne pour aider celle-ci à gagner son autonomie et affaiblir l'Espagne. Cependant, le 10 octobre 1652, les troupes espagnoles parviennent à reprendre la ville de Barcelone à la suite d'un long siège, mettant ainsi fin à l'occupation française en Catalogne.
Voir aussi : France - Espagne - Siège - Histoire de Barcelone - Histoire de la Catalogne - Histoire des Guerres

1659
10 février

Siège de Copenhague


Le 10 et le 11 février 1659, Charles X Gustave de Suède mène ses troupes sur Copenhague afin d'envahir la capitale danoise. Avec cette action militaire, le souverain suédois brise le traité de Roskilde signé l'année précédente et dans lequel Frédéric III, roi de Norvège et du Danemark octroyait des territoires à la Suède. Cependant, Copenhague et ses armées étaient bien préparées, les envahisseurs sont repoussés et obligés de capituler.
Voir aussi : Suède - Danemark - Siège - Charles X - Frédéric III - Histoire des Guerres

1669
6 septembre

Fin du siège de Candie


La ville de Candie (aujourd'hui Héraklion, en Crète), qui est occupée par les Vénitiens depuis le Moyen-Age, est assiégée depuis mai 1648 par les Ottomans. Les Vénitiens résistent aux assauts des envahisseurs pendant vingt ans, jusqu'en 1669, où les troupes françaises qui étaient arrivées en renfort des assiégés repartent pour la France. Le 6 septembre, l'amiral Francesco Morosini, qui organisait la résistance, signe la paix avec les Turcs et leur remet la ville. Le siège aura fait 30 000 victimes parmi les Crétois et 120 000 victimes parmi les Turcs.
Voir aussi : Siège - Histoire des Turcs - Histoire de la Crète - Vénitiens - Candie - Histoire des Guerres

1684
28 avril

Siège de Luxembourg par Louis XIV


Le traité de Westphalie garantit à la France un certain nombre de villes, mais celles-ci ne sont pas encore intégrées à la France. Louis XIV crée donc des chambres (chambres de réunion) qui exigent la réunion ces territoires à son royaume. L'Espagne, qui contrôle les Pays-Bas méridionaux refuse de céder le territoire de Luxembourg. Louis XIV décide donc d'assiéger la ville le 28 avril 1684, qu'il réussit à prendre le 3 juin 1684.
Voir aussi : France - Espagne - Louis XIV - Siège - Luxembourg - Histoire des Guerres

1691
10 avril

Fin du siège de Mons


Lors de la guerre de Neuf Ans, la France fait face à la Ligue d'Augsbourg. Cette alliance qui regroupe notamment le Saint-Empire romain germanique, Guillaume III et l'Espagne, a pour but de faire perdre des territoires à la France. Cependant, les débuts de la guerre sont marqués par des victoires françaises comme le siège de Mons. Avec 92 000 hommes, Louis XIV met le siège devant la ville le 15 mars 1691, et remporte la victoire le 10 avril.
Voir aussi : Louis XIV - Siège - Guerre de Neuf Ans - Ligue d'Augsbourg - Mons - Histoire des Guerres

1692
30 juin

Siège de Namur


Les nations de la Ligue d'Augsbourg cherchent à conquérir des territoires contrôlés par la France pour affaiblir la puissance de Louis XIV. L'Espagne, le Saint-Empire romain germanique et les Provinces-Unies affrontent la France lors du siège de Namur. Le maréchal de Luxembourg, assisté par Vauban et Boufflers, commence à assiéger la ville, le 25 mai 1692, avec 120 000 soldats. Un mois plus tard, Namur capitule, le 30 juin 1692.
Voir aussi : France - Espagne - Dossier histoire des Provinces-Unies - Saint-Empire romain germanique - Siège - Histoire des Guerres




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages