L'Internaute > Histoire > révolution française

Jour par Jour, Révolution française

1748
3 mai

Naissance de l'abbé Sieyès


Emmanuel-Joseph Sieyès naît à Fréjus. En 1774, il entre dans les ordres comme prêtre. L'année suivante, il devient chanoine de Tréguier puis vicaire général de Chartres et enfin conseiller commissaire à la chambre supérieure du clergé. L'abbé Sieyès publie en 1788 et 1789, "Essai sur les privilèges" et "Qu'est-ce que le tiers état ?", qui le rendent célèbre. Elu député du tiers état aux États généraux, Il rédigea le serment du Jeu de paume et participa à la rédaction de la Constitution. Il fut également président du Sénat conservateur sous l'empire. Il décèdera en 1836 à Paris.
Voir aussi : Naissance - Révolution française - Histoire de la Chrétienté

1748
7 mai

Naissance de Marie-Olympe de Gouges


Marie Gouze, surnommée Marie-Olympe de Gouges, naît à Montauban. En 1792, elle publie différents ouvrages sur le thème de l'esclavage tels que " l'Esclavage des Noirs" ou "Réflexions sur les hommes nègre". En 1792, elle rejoint les Girondins. Elle combattit également en faveur du droit des femmes avec la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et sa demande pour l'instauration du divorce. Traduite au Tribunal au matin du 2 novembre pour avoir dénoncé dans ses écrits, Marat, Robespierre et la dictature montagnarde, elle est guillotinée à Paris le 3 novembre 1793.
Voir aussi : Naissance - Politique - Révolution française - Histoire de la Politique

1754
15 janvier

Naissance de Jacques-Pierre Brissot de Warville


Jacques-Pierre Brissot de Warville, révolutionnaire français, est né le 15 janvier 1754, à Chartres. Fils d'un riche rôtisseur, il suit de brillantes études de droit qui ne le passionnent pas. Il écrit des pamphlets politiques qui lui vaudront un tour à la Bastille. Chef de file des Girondins sous la Révolution française, il anime la haine de Robespierre qui fut à l'origine de son exécution. Il meurt guillotiné le 31 octobre 1793.
Voir aussi : Révolution française - Robespierre - Histoire de la Bastille - Girondins - Histoire de la Politique

1754
2 février

Naissance de Charles-Maurice de Talleryand-Périgord


Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, connu comme Talleyrand, naît à Paris le 2 ou le 13 février 1754. Destiné à une carrière ecclésiastique, l'enfant boiteux devient prêtre, puis évêque d'Autun. Ambitieux, Talleyrand quittera le clergé au moment de la Révolution française. Cet homme d'Etat décoré lors de la première promotion de la Légion d'honneur, occupera de hautes fonctions sous tous les régimes, de la monarchie à l'Empire. Il meurt à Paris le 17 mai 1838.
Voir aussi : Révolution française - Empire - Histoire de la Légion d'honneur - Monarchie - Talleyrand - Histoire de la Politique

1756
16 mars

Naissance de Jean-Baptiste Carrier


Le 16 mars 1756 naît Jean-Baptiste Carrier, homme politique français sous la Révolution française. Procureur d'Aurillac en 1784, puis conseiller pour le bailliage d'Aurillac, il est élu député du Cantal à la Convention nationale en 1792. Son nom reste attaché aux massacres et noyades de Nantes, qui conclurent tragiquement les insurrections vendéennes. Devenu peu à peu impopulaire auprès des autres députés suite à ces évènements, il est guillotiné le 16 décembre 1794.
Voir aussi : Révolution française - Député - Convention nationale - Histoire de la Politique

1757
6 septembre

Naissance du marquis de La Fayette


Le 6 septembre 1757 naît le célèbre marquis de la Fayette. Grand général français, et homme politique, il devient célèbre par sa participation héroïque à la guerre d'indépendance des Etats-Unis. Il revient en France en 1781, et joue un rôle mineur lors de la Révolution française, prenant la direction de la Garde Nationale. C'est seulement sous Napoléon Ier qu'il prendra un vrai pouvoir politique. Il meurt le 20 mai 1834.
Voir aussi : Révolution française - Napoléon Ier - La Fayette - Guerre d'indépendance des Etats-Unis - Histoire de la Politique

1758
6 mai

Naissance de Maximilien de Robespierre


Maximilien de Robespierre naît le 6 mai 1758. Cet avocat, élu député du Tiers-Etat aux Etats généraux de 1789, fut l'une des plus grandes figures de la Révolution française. Défenseur de l'abolition de la peine de mort et de l'esclavage, et défenseur du suffrage universel, ce fut l'instigateur de la Terreur après son entrée au Comité de salut public en 1793. Attaqué de toute part, il est guillotiné à Paris, le 28 juillet 1794.
Voir aussi : Révolution française - Député - Robespierre - Histoire de la Terreur - Avocat - Histoire de la Politique

1758
29 septembre

Naissance d'Horation Nelson


Le 29 septembre 1758 naît Horatio Nelson, vice-amiral de la Royal Navy britannique. Excellent tacticien, il s'est surtout illustré lors des grandes batailles de la Révolution françaises et napoléoniennes. Personnage vénéré en Grande-Bretagne, il a remporté de nombreuses victoires, dont celle de Trafalgar contre l'armée de Napoléon, où il trouva la mort le 21 octobre 1805. Son corps fut ramené en Angleterre dans un tonneau d'eau-de-vie, pour des funérailles nationales.
Voir aussi : Grande-Bretagne - Révolution française - Royal Navy - Histoire des Guerres

1759
26 octobre

Naissance de Georges Jacques Danton


Georges Jacques Danton, l'une des figures les plus importantes de la Révolution française, naît en Champagne le 26 octobre 1759. Cet avocat, exceptionnel orateur, est souvent représenté, à tort, comme le grand rival de Robespierre. Vivement attaqué par les Girondins, Danton prôna la paix et la solidarité à une époque où les nouveaux dirigeants de la France préféraient la Terreur. Il meurt guillotiné à Paris le 5 avril 1794.
Voir aussi : Révolution française - Robespierre - Histoire de la Terreur - Danton - Girondins - Histoire de la Politique

1760
2 mars

Naissance de Camille Desmoulins


Camille Desmoulins, avocat et journaliste français, naît à Guise, le 2 mars 1760. Considéré comme l'un des principaux orateurs de la Révolution française, il était également le meilleur ami de Robespierre. Elu député des Montagnards à la Convention nationale, il préfère prendre le parti de Danton et de Marat en 1792, contre Robespierre. Il est arrêté pour ses penchants dantonistes et meurt guillotiné le 5 avril 1794.
Voir aussi : Révolution française - Robespierre - Danton - Marat - Convention nationale - Histoire de la Politique

1763
21 janvier

Naissance d'Augustin Robespierre, frère cadet de Maximilien


L'homme politique français Augustin Bon Joseph de Robespierre, né à Arras (Pas-de-Calais) est le frère cadet de Maximilien (1757-1794), dit également Robespierre le jeune. D'une fratrie de cinq enfants, issue de la petite bourgeoisie, avocat comme son aîné, il le rejoignit après les journées révolutionnaires du 10 août 1792. Siégeant ainsi à la Convention en tant que député de Paris (1792-94), au sein des « Montagnards », il accompagna la dictature jacobine, prônée par le Comité de salut public de Saint-Just (1767-1794) et de Maximilien, qui promulgua la Terreur (juin 1793-juin 1794). Partageant le sort de son frère, il fut guillotiné dans la journée du 10 Thermidor an II (28 juillet 1794), avec 21 autres condamnés, sur la place de la Révolution.
Voir aussi : Révolution française - Histoire de la Terreur - Histoire de la Guillotine - Comité de Salut public - Saint-Just - Histoire de la Politique

1763
23 juin

Naissance de Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français


Marie-Josèphe Rose Tasler de la Pagerie, future Joséphine de Beauharnais, naît aux Trois-Ilets (Martinique).Veuve du vicomte de Beauharnais, passé sur l'échafaud sous la Terreur (1794), et dont elle a eu deux enfants, c'est sous l'entremise du vicomte de Barras qu'elle rencontre Bonaparte l'année suivante, lequel s'en éprend aussitôt pour l'épouser le 9 mars 1796. D'une grande influence sur Napoléon Ier (1769-1821), elle devient impératrice des Français en 1804, mais fut néanmoins répudiée en 1809, faute d'avoir pu lui donner d'héritier. Elle se réfugia alors à Malmaison, où elle mourut en 1814.
Voir aussi : Révolution française - Histoire de la Terreur - Napoléon Ier - Histoire de la Martinique - Barras - Histoire de la Politique

1767

Majorité pour Ferdinand IV de Naples


En 1767, Ferdinand IV de Naples, également appelé Ferdinand Ier des Deux-Siciles, obtient la majorité et se met à régner en despote. Souverain éclairé et cultivé, il perdra cependant ses territoires en 1798 pour avoir pris parti contre la Révolution française, les récupérera en 1799, puis les reperdra au profit de Joachim Murat, en 1815. A l'origine du musée archéologique de Naples, il meurt le 4 janvier 1825.
Voir aussi : Révolution française - Musée archéologique de Naples - Ferdinand Ier des Deux-Siciles - Histoire de la Politique

1767
25 mars

Naissance de Joachim Murat


Joachim Murat, Maréchal de France, naît le 25 mars 1767 à Labastide-Murat. Soldat lors de la Révolution française, il devient rapidement l'un des bras droits de Bonaparte, l'accompagnant dans différentes compagnes, comme celles d'Egypte et d'Italie. Il devient également le beau-frère de Napoléon, après avoir épousé sa sœur, Caroline Bonaparte. Roi de Naples de 1808 à 1815, il meurt le 13 octobre 1815, exécuté sous les ordres du nouveau souverain.
Voir aussi : Napoléon - Révolution française - Maréchal de France - Campagne d'Italie - Murat - Histoire de la Politique

1767
25 août

Naissance de Louis Saint-Just


Louis Saint-Just, grand homme politique à la Révolution, naît le 25 août 1767. Connu pour ses grands principes sur l'égalité et la vertu, Saint-Just fut l'une des figures de la Révolution française. A l'origine du vote de la confiscation des biens des ennemis de la République, il est aussi l'inspirateur de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Soutien de Robespierre, il meurt guillotiné avec lui le 28 juillet 1794.
Voir aussi : Révolution française - Robespierre - Saint-Just - Histoire de la Politique

1769
10 janvier

Naissance de Michel Ney


Michel Ney, Maréchal d'Empire, naît le 10 janvier 1769 en Lorraine. Celui qui fut surnommé le "Brave des Braves" par Napoléon Ier, s'engage dans l'armée dès l'âge de 19 ans. Après avoir participé aux guerres de la Révolution française, il se fait remarquer par Bonaparte, qu'il suit dans plusieurs de ses campagnes. Celui qui fut prince de la Moskowa, est arrêté sous la seconde Restauration, et fusillé à Paris, le 7 décembre 1815.
Voir aussi : Bonaparte - Révolution française - Napoléon Ier - Maréchal d'Empire - Seconde Restauration - Histoire des Guerres

1769
23 août

Naissance de Georges Cuvier


Georges Cuvier, paléontologiste et naturaliste français, naît à Montbéliard le 23 août 1769. Après des études en Allemagne, il rejoint la Normandie où il passera les années de la Révolution française à faire des recherches. Il intègre l'Académie des sciences en 1803, puis devient professeur au Collège de France. Il est à l'origine de la loi de corrélation des formes, qui permet de reconstituer des squelettes. Il meurt le 13 mai 1831.
Voir aussi : Révolution française - Académie des sciences - Naturaliste - Histoire du Collège de France - Histoire des Sciences et techniques

1773
20 février

Début du règne de Victor-Amédée III de Sardaigne


Le 20 février 1773, Victor-Amédée III de Sardaigne, duc de Savoie, prince de Piémont, roi de Sardaigne, de Chypre et de Jérusalem, succède à son père Charles-Emmanuel III de Savoie. Né en 1726, ce grand ennemi de la Révolution française, ouvrit ses frontières aux émigrés français et déclare la guerre à Napoléon ; il y perdra la Savoie et Nice. Il meurt le 16 octobre 1796, après la signature du traité de Paris.
Voir aussi : Napoléon - Histoire de Jérusalem - Révolution française - Histoire de la Savoie - Histoire du Traité de Paris - Histoire de la Politique

1775
15 février

Début du pontificat de Pie VI


L'Italien Giannangelo Braschi fut élu pape en 1775 à l'âge de 58 ans et prit le nom de Pie VI. Au cours de son pontificat, il fit face à la politique anticléricale autrichienne et aux événements de la Révolution française. Il excommunia la Nation Française en juillet 1790, ce qui l'obligea ensuite à quitter le Vatican lors de l'occupation de Rome en 1798. Capturé, il fut emprisonné à Valence par la République Française. Il y mourut épuisé le 29 août 1799.
Voir aussi : Pape - Révolution française - République française - Pie VI - Histoire de la Chrétienté

1775
21 mars

Naissance de Lucien Bonaparte, académicien français


Lucien Bonaparte est le deuxième frère de Napoléon Bonaparte. A la Révolution, il devient jacobin. Il est emprisonné à la chute de son ami Robespierre, puis devient commissaire des guerres grâce à son frère Général. Il entre ensuite en politique et devient député en Corse, ministre de l'intérieur en 1799 et sénateur en 1802. Brouillé avec Napoléon, il part en exil à Rome et est fait plusieurs fois prince par les papes successifs de 1814 à 1837. Il meurt en exil en 1840.
Voir aussi : Dossier histoire de la Corse - Révolution française - Napoléon Bonaparte - Robespierre - Lucien Bonaparte - Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages