L'Internaute > Histoire > Mexique

Jour par Jour, Mexique

1402
28 avril

Naissance de Nezahualcoyotl, souverain de Texcoco


Nezahualcoyotl naît le 28 avril 1402 à Texcoco, dans la vallée de Mexico au Mexique. Au cours de sa vie, il a tour à tour été dirigeant de cette ville, mais aussi poète, architecte et philosophe. Son règne fut marqué par le développement des arts et de la science, notamment à travers la construction d'écoles, et par la création d'un véritable réseau hydraulique dans la ville Texcoco. Il meurt en 1472 et reste considéré comme une des personnalités les plus importantes de la Mésoamérique postclassique.
Voir aussi : Mexique - Histoire de la Politique

1590
27 janvier

Luis de Velasco devient vice-roi de Nouvelle-Espagne


Né en Espagne en 1534, mais ayant suivi son père Luis de Velasco au Mexique afin d'y passer sa jeunesse, Luis de Velasco joue un rôle de diplomate auprès des tribus locales qu'il parvient à pacifier. Afin de mettre fin aux révoltes incessantes, il propose un traité de paix. Le 27 janvier 1590, il devient vice-roi de Nouvelle-Espagne et poursuit sa politique en faveur des industries textiles. Il sera de nouveau nommé vice-roi en 1607 : il entreprendra les premières relations avec le Japon.
Voir aussi : Japon - Mexique - Vice-roi - Histoire de la Politique

1786
17 janvier

Naissance de Ana María de Huarte y Muñiz


L'impératrice du Mexique, Ana Maria Josefa Ramona de Huarte y Muniz, autrement nommée Ana Huarte de Iturbide, est née le 17 janvier 1786, à Valladolid, en Nouvelle-Espagne. Elle épouse en 1805 l'empereur Augustin Ier du Mexique avec qui elle aura dix enfants. Ce dernier meurt en 1825, fusillé par les autorités locales de Tamaulipas. Elle ne reste impératrice qu'une année, de 1822 à 1823, et décède le 21 mars 1861 à Philadelphie aux Etats-Unis.
Voir aussi : Mexique - Impératrice - Nouvelle-Espagne - Histoire de la Politique

1821
24 août

Traité de Córdoba signifiant l'indépendance du Mexique


Le traité de Cordoba est signé le 24 août entre Agustín de Iturbide, général royaliste et O'Donojù, dernier vice-roi de la Nouvelle-Espagne. Il s'agit d'un traité de paix qui met fin à la guerre d'indépendance du Mexique qui avait commencé en 1810 menée par les créoles, enfants d'Espagnols qui étaient nés au Mexique. Grâce à ce traité, le royaume d'Espagne reconnaît l'indépendance du Mexique qui cesse donc d'être une colonie espagnole.
Voir aussi : Espagne - Mexique - Histoire de la Guerre d'indépendance - Histoire des Traités

1829
16 juin

Naissance de Géronimo, guerrier apache


Né le 16 juin 1829, Geronimo, de son nom de naissance Go Khla Yeh (celui qui baille) fut un célèbre guerrier et chaman (médecin) apache. Il combattit successivement les Mexicains (qui avaient tué sa mère, sa femme et ses enfants) puis les Américains, menant des campagnes de guérilla. Il finit par se rendre le 4 septembre 1886 et mourut en 1906 au camp militaire de Fort Sill.
Voir aussi : Etats-Unis - Mexique - Apache - Geronimo - Histoire de la Politique

1835
2 octobre

Bataille de Gonzales


La bataille de Gonzales a eu lieu le 2 octobre 1835 à Gonzales au Texas. Cet affrontement opposa des soldats de l'armée mexicaine à des colons texans. L'issue de la bataille fut indécise mais elle accentua les tensions entre le gouvernement mexicain et les colons américains. Les combats furent mineurs d'un point de vue militaire, mais cet incident eut une grande importance puisqu'il marqua le début de la Révolution texane.
Voir aussi : Mexique - Histoire du Texas - Histoire des Guerres

1843
21 mars

Décès de Guadalupe Victoria, président du Mexique.


Guadalupe Victoria rejoint la révolution de Miguel Hidalgo en 1811. Après le couronnement d'Iturbide, il se joint au combat d'Antonio López de Santa Anna. L'empereur finit par abdiquer en 1823. En 1824, il est élu président de la République du Mexique. Sous son mandat, l'esclavage est aboli, une académie militaire est créée et le Mexique met en place un traité diplomatique avec le Royaume-Uni. Il meurt d'une crise d'épilepsie en 1843.
Voir aussi : Mexique - Histoire de l'Esclavage - Antonio Lopez de Santa Anna - Histoire de la Révolution mexicaine - Histoire des Décès

1843
16 mai

Bataille de Campêche entre les flottes du Mexique et du Texas.


La bataille navale de Campêche a lieu le 16 mai 1843 et oppose l'armée texane à l'armée mexicaine. Le Texas accepte de venir en aide à la république du Yucatan en conflit avec Mexico en envoyant une flotte à Campêche. La flotte mexicaine attend devant le port. Les deux armées se livrent au combat et ce sont finalement les Texans qui remportent la victoire, laissant 183 morts mexicains derrière eux.

Voir aussi : Mexique - Bataille navale - Histoire du Texas - Histoire des Guerres

1845
29 décembre

Le Texas devient le vingt-huitième État de l'Union américaine et la guerre américano-mexicaine débute.


Sam Houston, président de la République du Texas, demande à être uni aux États-Unis. Le rattachement est donc voté par le Congrès américain en décembre 1845 et le Texas devient le vingt-huitième état du pays. Les États-Unis souhaitent également annexer le Californie mexicaine, ce qui ne plaît pas du tout au Mexique qui, après avoir perdu le Texas, décide de déclarer la guerre aux États-Unis. C'est le début de la guerre américano-mexicaine qui se terminera en 1848.
Voir aussi : Guerre - états-unis - Mexique - Histoire du Texas - Histoire de la Politique

1846
9 mai

Taylor remporte la bataille du Resaca de la Palma et refoule les Mexicains au-delà du Río Grande.


La bataille du Resaca de la Palma a lieu pendant la guerre américano-mexicaine près de Fort Texas. Les troupes mexicaines dirigées par Mariano Arista mettent toutes les chances de leur côté pour venir facilement à bout de l'armée américaine. Cependant, la situation tourne à l'avantage du général américain Zachary Taylor qui repousse les Mexicains et les obligent à se replier. Après cette grande défaite, Arista perd son poste de commandant.
Voir aussi : états-unis - Mexique - Guerre americano-mexicaine - Taylor - Histoire des Guerres

1846
septembre

Bataille de Monterrey.


La bataille de Monterrey confronte l'armée mexicaine à l'armée américaine. Malgré les ordres donnés par ses supérieurs, le général Ampudia décide de prendre la ville de Monterrey. Les États-Unis essaient en vain de pénétrer dans la ville. Les Américains bombardent alors la ville et attaquent les Mexicains. Vaincu, Ampudia négocie alors un armistice de deux mois et abandonne la ville. Le président James Polk reproche au commandant Taylor d'avoir signé un armistice avec l'ennemi.
Voir aussi : Bataille - états-unis - Mexique - Guerre americano-mexicaine - Taylor - Histoire des Guerres

1847
février

Bataille de Buena Vista.


La bataille de Buena Vista a lieu au nord du Mexique et oppose l'armée américaine aux troupes mexicaines. Les Américains, au nombre de 4 500, affrontent une armée de 20 000 soldats mexicains. Malgré cette grande infériorité numérique, l'artillerie américaine repousse l'armée ennemie qui, malgré tous ses efforts, est vaincue par les généraux Zachary Taylor et John Ellis Wool. Après cette bataille, Taylor se consacre à sa carrière politique en devenant président.
Voir aussi : Bataille - états-unis - Mexique - Guerre américano-mexicaine - Zachary Taylor - Histoire des Guerres

1847
29 mars

Prise de Veracruz par les Américains.


L'armée américaine, dirigée par Winfield Scott débarque à quelques kilomètres de Veracruz puis se dirige vers la ville qui est encerclée et bombardée durant plusieurs jours. Les forces américaines avancent dans les terres et imposent une nouvelle défaite aux Mexicains à Cerro Gordo. Elles font tomber la ville de Perote sans effort ainsi que Moline del Rey, puis mettent le cap vers la ville de Mexico qui cédera au mois de septembre.
Voir aussi : Bataille - états-unis - Mexique - Histoire des Guerres

1857
décembre

Début de la guerre de Réforme


La guerre de Reforme (ou guerre des Trois Années) oppose les libéraux et les catholiques aspirant à des projets de société contradictoires. Les libéraux veulent instaurer un gouvernement fédéral et, ainsi, limiter le pouvoir de l'Eglise et des militaires. Soutenus par le pape Pie X, les catholiques veulent avant tout conserver leur influence. Le conflit prend fin en janvier 1861 avec l'élection du président Benito Juárez Garcia, laissant le pays dans une situation économique très délicate.
Voir aussi : Mexique - Guerre civile - Catholiques - Libéraux - Histoire des Guerres

1861

Début de l'expédition du Mexique


Une expédition militaire française, aidée par les forces britanniques et espagnoles, va jusqu'au Mexique pour tenter de faire de l'archiduc Maximilien de Habsbourg, l'empereur du Mexique. Elle arrive au moment où le président Benito Juárez vient de décider de cesser le paiement de sa dette extérieure. Cette intervention doit permettre de créer une force catholique alliée sur le sol américain et ainsi, de contrer l'influence de l'Union Américaine. L'expédition dure jusqu'en février 1967 et se solde par un échec. L'empereur Maximilien fut mis à mort le 19 juin 1867.
Voir aussi : France - Espagne - Mexique - Napoléon III - Expédition - Histoire des Guerres

1861
15 juin

Benito Juárez est élu président du Mexique


Le 15 juin 1861 est le jour de l'élection de Benito Juárez à la fonction de Président de la République du Mexique. Il occupera la fonction suprême quatre fois au cours de sa carrière. Son mandat fut marqué par sa décision de suspendre le remboursement de la dette extérieure, ce qui provoqua l'invasion par les pays créanciers (France, Autriche, Angleterre, Espagne) et l'auto-proclamation de Maximilien d'Autriche, comme empereur du Mexique. Benito Juárez a fait l'objet de nombreux hommages. Il figure sur l'actuel billet de 20 pesos.
Voir aussi : Mexique - Président de la République - Histoire de la Politique

1863
30 avril

Bataille de Camerone


La bataille de Camerone voit s'opposer une compagnie de la Légion étrangère aux troupes mexicaines lors de l'expédition française au Mexique. Les 60 soldats français réussirent à résister durant plus d'une journée aux 2000 soldats mexicains. Ayant épuisé leur réserve de munitions, ils chargèrent leurs ennemis à la baïonnette. La bataille de Camerone est célèbre comme un haut-fait de Légion Etrangère. A la suite de cet épisode, les noms des commandants français furent gravés sur les murs des Invalides.


Voir aussi : Bataille - France - Mexique - Camerone - Histoire des Guerres

1872
18 juin

Décès de Benito Juarez (fin du juarisme)


Un infarctus met fin au mandat de Benito Juárez (né en 1806 près d'Oaxaca) au palais présidentiel de Mexico. La disparition de cet avocat d'origine indienne, libéral et anticlérical, élu à une présidence civile de la République mexicaine en 1858, entraîne le pays dans de nouveaux troubles, du fait de l'inanité de son successeur, le « faible » Sebastián Lerdo de Terjada. En 1876, à la fin de son mandat, après avoir tenté de se faire réélire par des fraudes massives, il est renversé par le général Porfirio Díaz, garant des ambitions de l'oligarchie terrienne et militaire de s'assurer le pouvoir.
Voir aussi : Mexique - Porfirio diaz - Histoire des Institutions

1873
30 octobre

Naissance du père de la Révolution mexicaine, Madero


Naissance à San Pedro Coahulla de l'homme d'Etat mexicain Francisco Indalecio Madero, surnommé « el apóstol de la Revolución » (« l'apôtre de la révolution »). Son élection à la tête de la présidence de la République, le 6 novembre 1911, avec le soutien des Etats-Unis, mit fin au pouvoir du général Porfirio Díaz, gouvernance forte (connue sous le nom de « porfiriat ») qu'il occupait depuis 1876. Artisan des libertés démocratiques et des réformes sociales radicales, il ne put malgré tout tenir tête aux forces révolutionnaires des successeurs de Díaz (dont son neveu, Felix, et le général Victoriano Huerta), et fut assassiné le 22 février 1913, à Mexico.
Voir aussi : Mexique - Révolution - Réformes - Histoire de la Démocratie - Porfirio diaz - Histoire de la Politique

1876
28 novembre

Porfirio Diaz s'octroie la présidence mexicaine


Après avoir renversé Sebastián Lerdo de Terjada (révolte d'Oaxaca), le général d'origine métisse Porfirio Díaz (1830-1915) accède à la présidence de la République mexicaine, pouvoir qu'il occupa jusqu'en 1911. Si dépositaire d'une gouvernance forte, appelée « porfiriat », il contribua néanmoins à mettre un terme à la longue période d'anarchie qui ravagea le pays et s'attela au développement de l'économie, via les investissements étrangers. Renversé à son tour par la Révolution de 1911, il passa les dernières années de sa vie à Paris.
Voir aussi : Coup d'Etat - Mexique - Révolution - Porfirio diaz - Fraude électorale - Histoire des Institutions




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages