L'Internaute > Histoire > Charles IX

Jour par Jour, Charles IX

Dates décroissantes    Titres seulement    (14 réponses)

1510

Naissance de François Clouet, peintre français


La date de naissance de François Clouet, est sujette à controverses. Les historiens la situent entre les années 1510 et 1515 dans la ville de Tours. Artiste-peintre de portraits et dessinateur, il a travaillé auprès de la cour royale française, où il réalisa notamment les portraits des rois Henri II, François II et Charles IX. Son dernier chef-d'œuvre fut la représentation d'Elisabeth d'Autriche, dont l'œuvre est aujourd'hui conservée au musée du Louvre.
Voir aussi : Roi - Henri II - Charles IX - François II - Artiste-peintre - Histoire de l'Art

1560
5 décembre

Charles IX succède à François II


Le roi de France François II succombe à une otite. Son frère Charles IX, âgé de 10 ans ne peut gouverner seul. La reine mère Catherine de Médicis assure la régence et gouvernera dans l'ombre de son fils jusqu'à sa mort en 1573.
Voir aussi : Sacre - Charles IX - Histoire des Valois

1562
17 janvier

Signature de l’édit de Janvier


Poussé par sa mère, Catherine de Médicis, et par le chancelier Michel de l’Hospital, le roi Charles IX appose sa signature sur l’édit de Janvier à Saint-Germain-en-Laye. Il accorde la liberté de culte aux protestants en dehors des remparts. Ils doivent en échange renoncer aux lieux de culte dont ils s’étaient emparés. Mais cet édit ne fera qu’aviver la colère des catholiques, et notamment du duc de Guise, qui organisera peu de temps après le massacre de Wassy, déclenchant la première guerre de Religion.
Voir aussi : Catherine de Médicis - Charles IX - Histoire de Wassy - Histoire des Guerres de religion

1567
28 septembre

Tentative d’enlèvement de Charles IX


Redoutant les conséquences des négociations de Catherine de Médicis avec l’Espagne catholique, le prince de Condé organise l’enlèvement du roi Charles IX. Mais le projet échoue. C’est ainsi que s’ouvre la seconde guerre de Religion. En novembre, les protestants essuieront une défaite cuisante contre le duc de Montmorency à Saint-Denis et se décideront à signer la paix de Longjumeau.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Catherine de Médicis - Condé - Charles IX - Histoire des Huguenots - Histoire des Guerres de religion

1567
29 septembre

Début de la deuxième guerre de religion en France


Après quatre ans de paix, la France est touchée par une deuxième guerre de Religion, de 1567 à 1568. Trois causes sont avancées : échec de l'édit d'Amboise, contexte international sulfureux et rivalité entre le prince de Condé et son frère Henri duc d'Anjou. L'élément déclencheur du conflit est la Surprise de Meaux, évènement ayant lieu le 29 septembre 1567. Cette conspiration menée par Condé pour enlever le roi de France, Charles IX, s'avérera un échec.
Voir aussi : France - Condé - Charles IX - Guerre de religion - Histoire des Guerres

1569
13 mars

Les protestants vaincus à Jarnac


La troisième guerre de Religion vient d’éclater suite à la décision du roi, Charles IX, toujours sous l’influence de Catherine de Médicis, d’ordonner l’arrestation du prince de Condé. Contraints de reprendre les armes, les protestants doivent affronter une nouvelle fois les catholiques. La bataille de Jarnac se clôt finalement sur la défaite des huguenots et sur la mort de Condé.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Catherine de Médicis - Condé - Charles IX - Histoire de Jarnac - Histoire des Guerres de religion

1572
22 août

Coligny manque d’être assassiné


Gaspard de Coligny, qui a de plus en plus d’influence sur le roi Charles IX, suscite la méfiance de Catherine de Médicis et ravive la haine des catholiques. Le chef des protestants tente de convaincre le roi d’intervenir aux Pays-Bas contre l’Espagne. C’est sans doute la raison pour laquelle les Guise, fervents défenseurs du catholicisme, tentent de l’assassiner. Il en réchappe de justesse, mais l’événement déclenche le massacre de la Saint-Barthélemy, deux jours plus tard. Coligny sera d’ailleurs l’un des premiers protestants mis à mort.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Catherine de Médicis - Charles IX - Guise - Coligny - Histoire des Guerres de religion

1572
24 août

Le massacre de la Saint-Barthélemy


Dans la nuit du 23 au 24 août 1572, les protestants, réunis à Paris pour le mariage de leur chef Henri de Navarre avec Marguerite de Valois, sont massacrés. Deux jours plus tôt, la tentative d’assassinat de Coligny, probablement organisée par les Guise, avait fait naître un dangereux climat de tensions. Aussi, Catherine de Médicis redoutait d’être renversée par les Guise mécontents de sa politique conciliante avec les protestants. Elle se méfiait également de l’influence de Coligny sur son fils, Charles IX. Pour cette raison, elle aurait devancé les catholiques en convainquant son fils d’ordonner le massacre des chefs protestants. Lorsque le tocsin de l’église Saint-Germain-l’Auxerrois retentit, les Parisiens se déchaînent sur les protestants, hommes, femmes et enfants. Le massacre fait 3 000 victimes et se poursuivra en province jusqu’au mois d’octobre. Quant à Henri de Navarre, il est contraint de se convertir. C'est l'un des épisodes les plus tragiques des guerres de Religion qui ont ensanglanté le royaume entre 1562 et 1598.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Histoire du Protestantisme - Catherine de Médicis - Charles IX - Histoire des Guerres de religion

1573
11 mai

Henri, Duc d'Anjou, devient roi de Pologne


L'élection d'Henri, duc d'Anjou, au trône de Pologne, se concrétise le 11 mai 1573. Il reçoit le plébiscite de la noblesse polonaise, à la recherche d'un souverain depuis la mort de Sigismond II sans descendance, lors de la Confédération de Varsovie. Le futur Henri III de France règne jusqu'au 12 mai 1574 car le décès de son frère Charles IX précipite son retour en France où il est sacré à Reims le 13 février 1575.
Voir aussi : Roi - Pologne - Henri III - Charles IX - Histoire de la Politique

1574
30 mai

Décès de Charles IX


Charles IX est né le 27 juin 1550 et accède au trône de France en 1560, à l'âge de dix ans. Fils d'Henri II et de Catherine de Médicis, il succède à son frère François II. Son règne est marqué par les guerres de Religion qui déchirent le royaume. Malgré les velléités d'apaisement de Catherine de Médicis, la décision d'exécuter les chefs de file protestants entraîne le massacre de la Saint-Barthélemy. Il meurt le 30 mai 1574.
Voir aussi : France - Roi - Catherine de Médicis - Charles IX - Histoire de la Saint-Barthélemy - Histoire de la Politique

1592
17 novembre

Mort de Jean III Vasa de Suède


Jean III Vasa de Suède (né à Stegeborg en 1537) s'éteint à Stockholm. Né de l'union avec une princesse polonaise catholique, Catherine Jagellon, son fils, Sigismond III Vasa (1566-1632), qu'il fit nommer roi de Pologne en 1587, lui succède alors sur le trône. Arrivé dans la capitale suédoise le 30 septembre 1593, il ne fut couronné à Uppsala que le 15 février 1594, après avoir promis d'autoriser le pays à conserver sa confession protestante (il était lui d'obédience catholique). Retourné rapidement en Pologne, il en laissa la double régence au Sénat et à son oncle, Charles, duc de Sudermanie (1550-1611), qui le destitua en 1599, s'appropriant le titre de Charles IX de Suède.
Voir aussi : Pologne - Suède - Charles IX - Histoire de Stockholm - Sigismond iii vasa - Histoire de la Politique

1593
25 février

Le luthéranisme devient religion officielle en Suède


Sous l'égide de Charles de Sudermanie (1550-1611), patron du Parti luthérien et oncle du nouveau roi de Suède, Sigismond III Vasa (1566-1632), est réuni le synode d'Uppsala qui, adoptant les préceptes de la Confession d'Augsbourg de 1530, établit officiellement le luthéranisme en Suède. Son clergé, passé à la Réforme, s'est séparé de l'Eglise catholique et romaine. Dès lors, afin de pouvoir être couronné, Sigismond III, d'obédience catholique, qui devait arriver à Stockholm le 30 septembre, fut dans l'obligation d'entériner les décisions prises par l'assemblée, autorisant de facto ses sujets à pratiquer leur religion protestante.
Voir aussi : Suède - Réforme - Charles IX - Sigismond iii vasa - Luthéranisme - Histoire de la Politique

1594
19 février

Couronnement de Sigismond III Vasa de Suède


Succédant à son père, Jean III Vasa (1537-1592), le catholique Sigismond III Vasa (1566-1632) se voit couronner roi de Suède à Uppsala, validant ainsi son élection par le Riksdag, en échange de sa promesse de conforter le pays dans sa confession luthérienne. Pour autant, roi de Pologne depuis 1587 et grand-duc de Lituanie, il retourne, dès le 14 juillet, assumer sa gouvernance à Varsovie, laissant ainsi la régence du pouvoir à son oncle Charles, duc de Sudermanie (1550-1611) et futur Charles IX, lequel est alors assisté du Sénat.
Voir aussi : Pologne - Suède - Charles IX - Sigismond iii vasa - Jean III Vasa - Histoire de la Politique

1595
20 octobre

Destitution de Sigismond III Vasa de Suède


Réuni à Söderköping depuis le 20 septembre, le Riksdag suédois dépose Sigismond III Vasa au profit de son oncle, Charles de Sudermanie, chef du parti luthérien, lui confiant ainsi la régence du trône de Suède, auquel il accède pleinement en 1599, sous le nom de Charles IX. Désireux de conserver son trône, Sigismond, roi de Pologne, entreprend sa reconquête, prenant avec 5 000 mercenaires la forteresse de Kalmar, en juillet 1598, avant de renoncer et d'entamer des négociations avec son oncle afin de régler leurs litiges, signant la paix de Linköping, après avoir concédé une lourde défaite à Stångebro.
Voir aussi : Pologne - Suède - Charles IX - Sigismond iii vasa - Luthéranisme - Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages