L'Internaute > Histoire > Autriche-Hongrie

Histoire de l'Autriche-Hongrie

1867
8 juin

Formation de l'Autriche-Hongrie


L'empereur d'Autriche François-Joseph Ier et sa femme la princesse bavaroise Elisabeth, surnommée "Sissi", ceignent à Budapest la couronne de Saint-Etienne, saint patron et premier roi de Hongrie. Ils consacrent ainsi l'union de l'Empire autrichien et du royaume de Hongrie et donc, la naissance de la monarchie bicéphale d'Autriche-Hongrie. Mais ce regroupement ne satisfait pas les multiples nationalités qui le composent. A la fin de Première Guerre mondiale, son territoire sera réparti entre l'Italie, la Roumanie et cinq nouveaux Etats : Autriche, Hongrie, Pologne, Tchécoslovaquie et Yougoslavie.
Voir aussi : Fondation - Histoire de l'Autriche-Hongrie - François-Joseph - Sissi - Histoire de l'Etat

1882
25 mai

Naissance de la Triple-Alliance


L’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie signent un accord défensif nommé Triple-Alliance de 1882 ou Triplice. L’Allemagne est ainsi renforcée face à une France hostile depuis la guerre de 1870 tandis que l’Autriche-Hongrie trouve des alliés face aux menaces que fait peser sur elle la politique expansionniste russe dans les Balkans. Quant aux Italiens, ils souhaitent avant tout avoir du poids face à la France et sa politique coloniale. Tous participeront à une tentative d’isolement diplomatique de cette dernière. Cet accord sera fondamental dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Il sera rompu en mai 1915 lorsque l’Italie prendra le parti du camp adverse.
Voir aussi : Histoire de l'Autriche-Hongrie - Alliance - Triple-Alliance - Histoire de la Première Guerre mondiale

1892
9 mai

Naissance de Zita de Bourbon-Parme


La dernière impératrice d'Autriche, Zita de Bourbon-Parme, est née le 9 mai 1892. La princesse de Parme épouse l'archiduc d'Autriche en 1911, lequel devient Charles Ier, empereur d'Autriche, en 1916. A la fin de la Première Guerre mondiale, l'empire austro-hongrois se disloque. Les Habsbourg doivent s'exiler en Suisse puis sur l'île portugaise de Madères. Charles Ier décède en 1922, laissant son épouse veuve symbolisée, avec son fils Otto, la dynastie exilée jusqu'à sa disparition en 1989.
Voir aussi : Histoire de l'Autriche-Hongrie - Impératrice - Charles Ier - Histoire de la Politique

1893
14 avril

Coup d'état d'Alexandre Ier Obrenovic


Alexandre Ier Obrenovic, adepte des coups d'état, commet le premier en 1893, en renversant la régence mise en place par son père Milan. Le roi de Serbie abolit la Constitution trop libérale pour revenir à celle, plus conservatrice, de 1869. Populaire, Il s'octroie le pouvoir absolu et s'attache à resserrer les liens avec l'Empire austro-hongrois. L'impopularité de son mariage et de sa diplomatie pro-autrichienne poussent les nationalistes de la Main Noire à l'assassiner en 1903.
Voir aussi : Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire de la Serbie - Coup d'état - Main Noire - Histoire de la Politique

1914
28 juin

Assassinat de l'Archiduc François-Ferdinand à Sarajevo


L'archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d'Autriche-Hongrie, et sa femme, Sophie de Hoenberg, en visite à Sarajevo, sont assassinés par un nationaliste serbe de 19 ans, Gavrilo Princip. Cet attentat met le feu à l'Europe, alors divisée entre la Triple-Alliance (Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie) et la Triple-Entente (Russie, France et Grande-Bretagne). L'Autriche-Hongrie déclarera la guerre à la Serbie le 28 juillet et le conflit entraînera la Première guerre mondiale. Elle durera quatre ans et fera huit millions de morts.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de l'Autriche-Hongrie - François-Ferdinand - Archiduc - Histoire de Sarajevo - Histoire de la Première Guerre mondiale

1914
28 juillet

L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie


Un mois après l'assassinat de l'archiduc autrichien François-Ferdinand à Sarajevo, l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. Le conflit se généralisera rapidement avec l'enchaînement des alliances : d'un côté la Triple-Entente (Russie, France et Grande-Bretagne) et de l'autres la Triple-Alliance (Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie). La Première guerre mondiale durera quatre ans et fera huit millions de morts.
Voir aussi : Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire de la Serbie - François-Ferdinand - Histoire de la Première Guerre mondiale

1914
1 août

Début de la Première Guerre mondiale


Quatre jours après que l'Autriche-Hongrie ait déclaré la guerre à la Serbie, suite à l'assassinat de l'archiduc d'Autriche à Sarajevo, l'Allemagne déclare la guerre à la Russie, tandis que la France ordonne la mobilisation générale. Le 3 août l'Allemagne déclarera la guerre à la France et le 4 août ses troupes violeront la neutralité de la Belgique. Toutes les grandes nations européennes entrent dans le conflit avec l'idée qu'il sera court. La guerre durera 4 ans et fera 8 millions de morts.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de l'Autriche-Hongrie - François-Ferdinand - Archiduc - Histoire de Sarajevo - Histoire de la Première Guerre mondiale

1914
16 août

Combat d'Antivari


Alors que l'Autriche-Hongrie profite de l'absence de marine monténégrine pour exercer un blocus et bombarder les ports du Monténégro, allié de la Russie, la France lui déclare la guerre et engage le combat en mer Adriatique. A l'arrivée des flottes françaises et anglaises, les navires austro-hongrois se réfugient dans leurs bases. Mais le 16 août 1914, les troupes de l'amiral Auguste Boué de Lapeyrère surprennent des bâtiments austro-hongrois en train de bombarder Antivari (l'actuel Bar) et les mettent en déroute. C'est la première bataille navale de la Première Guerre mondiale.
Voir aussi : France - Russie - Première Guerre mondiale - Royaume-Uni - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire des Guerres

1914
23 août

Bataille de Krasnik


Sur le front est de la Première Guerre mondiale, l'Autriche-Hongrie essaye d'entrer en Pologne pour couper un axe stratégique de ravitaillement russe entre Varsovie et Kiev. C'est à Krasnik, en Galicie, que la première armée austro-Hongroise, menée par Victor von Dankle, affronte la quatrième armée russe du Baron Salza. La bataille est très meurtrière pour les deux camps. En supériorité numérique, l'armée d'Autriche-Hongrie remporte sa première victoire dans le conflit le 25 août et progresse en Pologne.
Voir aussi : Bataille - Russie - Première Guerre mondiale - Pologne - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire des Guerres

1914
septembre

Bataille de Lemberg


Après les victoires de Krasnik puis Komarow, l'Autriche-Hongrie a progressé face à l'armée russe, entrant en Pologne. La bataille de Lemberg, en Galicie, renverse complètement la situation sur le front Est de la Première Guerre mondiale. Après plus de deux semaines de combat, du 26 août au 11 septembre 1914, l'armée austro-hongroise de Conrad von Hötzendorf a perdu près de la moitié de ses hommes, tués ou faits prisonniers par la cinquième armée russe menée par Nikolaï Ivanov. Elle doit abandonner sa base principale de Lemberg, se repliant de 160 km vers les Carpates.
Voir aussi : Bataille - Russie - Première Guerre mondiale - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire des Guerres

1914
3 septembre

Benoît XV est nommé pape


L'Italien Giacomo Della Chiesa, succède à son compatriote Pie X, décédé le 20 août 1914. Lors du conclave suivant la mort de ce dernier, Della Chiesa est élu avec deux tiers des voix. Il prend le nom de Benoît XV en référence à Benoît XIV. Aussitôt, il proclame la neutralité du Vatican dans la Première Guerre mondiale. Par la suite, il appelle à « la fin de cette guerre si désastreuse ». Il demande aussi à l'Italie de rester neutre alors que celle-ci s'apprête à affronter l'Autriche-Hongrie, ce qui mécontente les alliés qui comptent sur cette aide italienne.
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Pape - Italie - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire du Vatican - Histoire de la Chrétienté

1914
octobre

Bataille de la Vistule


Malgré son infériorité numérique, la neuvième armée allemande, menée par Paul von Hindenburg, attaque les première et douzième armées russes à l'ouest de la Vistule, en direction de Varsovie. Il s'agit de soutenir l'Autriche-Hongrie, en difficulté sur ce front. Après avoir bien progressé, les troupes allemandes sont mises en difficulté par la défense russe. Elles se replient alors en brûlant et détruisant tout sur leur passage. Les armées austro-Hongroises, présentes sur le même front, se heurtent aussi aux lignes russes.
Voir aussi : Russie - Allemagne - Première Guerre mondiale - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire de Varsovie - Histoire des Guerres

1914
novembre

Bataille de Kolubara


Sur le front Est de la Première Guerre mondiale, les cinquième et sixième armées d'Autriche-Hongrie envahissent la Serbie. Fortes d'une nette supériorité numérique, elles avancent vers Belgrade, obligeant les forces serbes au repli. Regroupées derrière le fleuve Kolubara, les troupes serbes de Radomir Putnik et Zivojin Misic se lancent dans une contre-offensive dévastatrice qui repousse les Austro-Hongrois hors des frontières de Serbie et leur inflige de nombreuses pertes. Plus de la moitié des soldats austro-hongrois engagés sont morts, blessés ou prisonniers.
Voir aussi : Bataille - Première Guerre mondiale - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire de la Serbie - Histoire de Belgrade - Histoire des Guerres

1915
31 janvier

Bataille de Bolimov


Sur le front est de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie projettent une attaque d'envergure pour prendre les Russes en tenaille par le nord et le sud. Pour ce faire, la 9e armée allemande, menée par le général August von Mackensen, doit faire une diversion en marchant vers Varsovie. Les Allemands utilisent les gaz toxiques pour la première fois. Après une première avancée allemande, les Russes reprennent le terrain perdu. Cette bataille de diversion fera quand même 40 000 morts côté russe et 20 000 côté allemand.
Voir aussi : Bataille - Russie - Allemagne - Première Guerre mondiale - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire des Guerres

1915
23 mai

L'Italie déclare la Guerre à l'Autriche-Hongrie


L’Italie déclare la guerre à une puissance à laquelle elle était liée un an plus tôt : l’Autriche-Hongrie. Ce revirement face à un allié qu’elle n’a d’ailleurs jamais porté dans son cœur est permis par des accords passés un mois plus tôt à Londres avec la Triple-entente. Cette dernière a su tirer parti des ambitions régionales de l’Italie concernant certaines régions d’Autriche-Hongrie, notamment l’Istrie. Initialement membre de la Triple-Alliance, l’Italie n’était jusqu’ici pas entrée en guerre : jugeant que ces alliés étaient les agresseurs, elle n’avait aucune obligation envers eux.
Voir aussi : Histoire de l'Autriche-Hongrie - Triple-Entente - Triple-Alliance - Histoire de la Première Guerre mondiale

1915
23 juin

Première bataille de l'Isonzo


Jusqu'alors neutre, l'Italie entre dans la Première Guerre mondiale le 23 juin 1915 en attaquant l'Autriche-Hongrie. L'armée italienne a pour but de prendre le port de Trieste, dont la majorité des habitants sont italiens. Trois fois plus nombreux que leurs adversaires, les Italiens attaquent le front, situé sur la rivière Isonzo, en trois points. Malgré son infériorité numérique, le relief montagneux profite à la défense. La première attaque est un échec. L'Italie continuera ses offensives sur ce front jusqu'en 1917.
Voir aussi : Bataille - Première Guerre mondiale - Italie - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Isonzo - Histoire des Guerres

1915
18 juillet

Deuxième bataille de l'Isonzo


Peu après son entrée dans la Première Guerre mondiale, l'Italie poursuit son attaque sur l'Autriche-Hongrie, dans le but de prendre le port de Trieste. Après un premier échec, l'armée italienne, menée par Luigi Cadorna et Emmanuel-Philibert de Savoie, réitère ses attaques sur la rivière d'Isonzo. Malgré sa supériorité numérique et une première avancée encourageante, l'Italie ne parvient toujours pas à percer le front des tranchées austro-hongroises. Les deux camps subissent de lourdes pertes.
Voir aussi : Bataille - Première Guerre mondiale - Italie - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Trieste - Histoire des Guerres

1915
6 octobre

L'Autriche-Hongrie envahit la Serbie


Alors que les hostilités en Europe ont été déclenchées par la déclaration de guerre de l’Empire Austro-hongrois à la Serbie, cette dernière en subit plus d’un an après les conséquences. Quatorze mois après sa déclaration, l’Autriche-Hongrie s’attaque effectivement à la Serbie et l’envahit. Belgrade tombera dès le lendemain.
Voir aussi : Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire de la Serbie - Histoire de Belgrade - Histoire de la Première Guerre mondiale

1915
18 octobre

Troisième bataille de l'Isonzo


Après deux échecs dans sa tentative de prendre la ville de Trieste à l'Autriche-Hongrie, l'Italie persiste dans la Première Guerre mondiale. Les troupes italiennes attaquent à nouveau le front situé sur la rivière Isonzo. Toujours en supériorité numérique, les Italiens pilonnent pendant trois jours avant leur attaque, lançant plus d'un million d'obus. Ralentis par la pluie et la boue, ils gagnent peu de terrain et le reperdent aussitôt. Les pertes humaines sont lourdes, surtout côté italien.
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Italie - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Isonzo - Trieste - Histoire des Guerres

1915
10 novembre

Quatrième bataille de l'Isonzo


Entrée dans la Première Guerre mondiale pour reprendre la ville de Trieste à l'Empire d'Autriche-Hongrie, l'Italie a déjà essuyé trois échecs sur ce front et n'arrive pas à franchir la rivière Isonzo. Malgré des troupes deux fois moins nombreuses et des bombardements nourris, les Austro-Hongrois tiennent bon et défendent leur ligne. L'armée italienne ne passe toujours pas. Les combats durent plus de trois semaines et entraînent de lourdes pertes, notamment du côté italien.
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Italie - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Isonzo - Trieste - Histoire des Guerres




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages