L'Internaute > Histoire > Québec

Histoire du Québec

1608
3 juillet

Fondation de Québec


L'explorateur français Samuel de Champlain fonde la ville de Québec au Canada. Le bourg ne compte qu'une poignée de maisons entourées de jardins et destinées à loger les 28 hommes qui l'accompagnent. 20 d'entre eux périront au cours de l'hiver. Depuis des années, les Français cherchent à s’installer sur ce territoire d’Amérique du Nord. La ville de Québec se développera rapidement par la suite, jusqu’à devenir plus tard la capitale de la Nouvelle France. Elle ne résistera toutefois pas longtemps aux assauts britanniques.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Histoire du Québec - Samuel de Champlain - Histoire de la Colonisation

1642
17 mai

Fondation de Montréal


Une cinquantaine de Français débarquent en Nouvelle-France (Québec) pour créer une communauté catholique. Menés par Paul Chomedey de Maisonneuve, ils fondent le village de Ville-Marie de Montréal, sur une île située à 1 500 kilomètres à l'intérieur des terres, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Prairies. En 1535, l'explorateur Jacques Cartier l'avait baptisé "Mons realis" ("mont royal" en latin). Il deviendra la plaque tournante du commerce des fourrures. En 1760, la ville se rendra à la couronne britannique. Elle deviendra bien plus tard la deuxième ville francophone du monde, après Paris.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Fondation - Histoire du Québec - Histoire de Montréal - Histoire de la Colonisation

1647
15 mai

Guillaume Couture à Lévis


Guillaume Couture est l'un des pères fondateurs de la ville de Lévis (autrefois seigneurie de Lauzon) qui se situe au sud de la ville de Québec au Canada. Il y arrive le 15 mai 1647 et est le premier français à fouler le sol québécois. On peut également dire de lui que c'est un colonisateur et un découvreur de sites : lors d'une expédition en 1663, il fut le premier français à découvrir le lac Mistassini.
Voir aussi : Histoire du Québec - Couture - Fondateur - Histoire des Grandes aventures et découvertes

1663

Arrivée des "Filles du Roi" en Nouvelle-France.


Entre 1663 et 1673, 775 jeunes femmes quittent la France et traversent l'Atlantique dans le but de s'établir en Nouvelle-France, d'y trouver un mari et de fonder une famille. Elles sont appelées les "Filles du Roi" car celui-ci agissait comme leur père en finançant leur voyage ainsi que leur dot qui s'élevait généralement à 50 livres. Le but recherché étant de coloniser le territoire, les femmes quittaient Québec après leur mariage ou leur premier enfant et s'installaient ailleurs dans la colonie.
Voir aussi : Histoire du Québec - Nouvelle-France - Histoire de la Colonisation

1663
24 février

Rattachement du Québec à la couronne de France.


La Compagnie des Cent-Associés connue également sous le nom de Compagnie de la Nouvelle France ou encore Compagnie du Canada est le premier essai d'expansion du territoire de la France en Amérique. Le 24 février 1663, Louis XIV constate que la colonisation de la Nouvelle France n'est pas effectuée comme il le souhaite. Il dissout alors la compagnie et en prend le contrôle. Le Québec est alors rattaché à la couronne de France. Il accordera un an plus tard l'exclusivité du commerce à la Compagnie des Indes Occidentales.
Voir aussi : Louis XIV - Histoire du Québec - Compagnie des Indes occidentales - Compagnie des Cent-Associés - Nouvelle France - Histoire de la Colonisation

1670

Fondation de la Compagnie de la Baie d’Hudson


Une société britannique est créée et détient un monopole commercial sur les alentours de la Baie d’Hudson (nord du Canada). Les Français voient cette présence d’un mauvais œil et les conflits ne tardent pas à refaire surface. Déjà, l’Angleterre s’était approprié Québec de 1629 à 1632, avant de prendre l’Acadie jusqu’en 1667. Les conflits se poursuivront jusqu’en 1713, date du traité d’Utrecht. Signé afin de mettre fin à la guerre de succession espagnole, ce traité contraindra la France à laisser à l’Angleterre la Baie d’Hudson, Terre-Neuve et l’Acadie.
Voir aussi : Histoire du Québec - Histoire de Terre-Neuve - Acadie - Histoire de la Colonisation

1708
17 mai

Décès de François de Montmorency-Laval


François de Montmorency-Laval, né le 30 avril 1623, est nommé vicaire apostolique de la Nouvelle-France en 1658. Il part pour Québec où il arrive en 1659 et fonde le Séminaire de Québec. Il est nommé évêque de Québec en 1674 mais démissionne en 1685 et se retire au Séminaire de Québec. Il décède le 6 mai 1708.
Voir aussi : Décès - Histoire du Québec - évêque - Histoire de la Chrétienté

1729
8 mars

Gilles Hocquart est nommé intendant de la Nouvelle-France


Gilles Hocquart (1694-1783) est fait intendant de la Nouvelle-France en 1729, rôle qu'il tiendra jusqu'en 1748. Après des fonctions administratives dans la marine française (1722-1729), il accède peu à peu aux responsabilités par l'influence de sa famille. Il a œuvré pour développer la colonie sur le plan économique, commercial et administratif. Les exportations se sont développées ainsi que la production agricole et navale. Il était également reconnu pour ses qualités humaines.
Voir aussi : Histoire du Québec - Canada - Nouvelle-France - Intendant - Histoire de la Politique

1755
28 juillet

Expulsion des Acadiens


Au Canada, le Conseil de Nouvelle-Ecosse décide de déporter les Acadiens (colons d'origine française). En 1713, la France avait cédé ses colonies canadiennes à l'Angleterre. Devant l'imminence d'un nouveau conflit entre les deux royaumes, la population francophone est déportée en Nouvelles-Angleterre (nord-est des Etats-Unis). Plus de 7 000 personnes, sur 13 000, mourront pendant l'exode. Certains seront rapatriés en France, d'autres de sédentariseront au Québec et en Louisiane.
Voir aussi : Histoire du Québec - Histoire de la Déportation - Histoire de la Nouvelle-Angleterre - Histoire des Acadiens - Histoire de la Politique

1758
8 juin

Début du siège de Louisbourg


Le siège de Louisbourg sur l'île de Cap-Breton, à l'entrée du golfe Saint-Laurent, débute le 8 juin 1758. Construite par les Français en 1713, la forteresse constitue une base stratégique pour la conquête de Québec par les troupes britanniques. Après un siège difficile et violent, l'armée française cède Louisbourg aux Britanniques le 27 juillet 1758. La forteresse sera détruite en raison de la menace qu'elle représente en cas de reprise par les Français.
Voir aussi : Histoire du Québec - Français - Britanniques - Forteresse - Siège de Louisbourg - Histoire des Guerres

1759
31 juillet

Bataille de Beauport


L'armée française remporte une victoire importante le 31 juillet 1759, lors de la bataille de Beauport, contre les Britanniques. Situé au Québec, le fort est un endroit stratégique pour la guerre de Conquête du Canada. Les troupes britanniques du général James Wolfe, débarquées le 26 juin, mettront près d'un mois à mettre leur plan d'attaque au point. Suite à une perte de quelques 400 soldats, l'armée britannique est obligée de se retirer.
Voir aussi : Histoire du Québec - Canada - Britanniques - James Wolfe - Histoire des Guerres

1759
13 septembre

Décès du général Thomas Wolfe


Le 13 septembre 1759, le général britannique James Wolfe décède de ses blessures, à la suite de la bataille des plaines d'Abraham, qui vit la chute de la ville de Québec au profit des Britanniques. Né en Angleterre le 2 janvier 1727, le général eut une carrière militaire exemplaire, s'enrôlant à 15 ans, et capitaine à 17 ans. Il participa au siège de la forteresse de Louisbourg en 1758.
Voir aussi : Histoire du Québec - Siège de Louisbourg - Histoire des Guerres

1759
19 septembre

Chute de Québec


Bombardés par la marine britannique depuis deux mois, les Français assiégés dans Québec capitulent. Le capitaine John Knox prend possession de la ville qui n'est plus qu'un champ de ruines. Le 13 septembre précédent, l'infanterie britannique avait défait les troupes françaises lors de la bataille des plaines d'Abraham, bataille au cours de laquelle Montcalm avait été tué. Les 15 000 habitants de la province deviennent sujets de la couronne d'Angleterre. L'armée française se replie sur Montréal qui tombera à son tour aux mains des Anglais un an plus tard.
Voir aussi : Siège - Histoire du Québec - Capitulation - Histoire de la Politique

1760
28 avril

Bataille de Sainte-Foy


Le 28 avril 1760, l'armée française dirigée par le chevalier François Gaston de Lévis remporte sa dernière grande victoire au Canada, contre les Britanniques menés par le général Murray, lors de la bataille de Sainte-Foy, près de Québec. Durant les trois années qui suivirent, les colonies canadiennes restèrent sous le commandement de Murray. En 1763, lors du traité de Paris, la France préféra même conserver ses îles des Antilles au détriment du Canada.
Voir aussi : France - Histoire du Québec - Canada - Britannique - Histoire du Traité de Paris - Histoire des Guerres

1760
8 septembre

Montréal cède face aux Britanniques


Peu de temps après la capitulation de la ville de Québec, Montréal, sous le pouvoir du gouverneur Vaudreuil, est à son tour contrainte à la reddition. Dès 1755, la guerre entre Britanniques et Français ravageait les territoires canadiens, avant même que ne débute la guerre de Sept ans (1756 – 1763), qui a alimenté les conflits. La totalité de la Nouvelle-France passe désormais aux mains des Anglais. Le traité de Paris, en 1763, établira officiellement le pouvoir britannique sur le Canada (sauf Saint-Pierre-et-Miquelon).
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Histoire du Québec - Histoire du Traité de Paris - Histoire de Montréal - Histoire de Saint Pierre et Miquelon - Histoire de la Colonisation

1774
22 juin

L’Acte de Québec assure aux Canadiens français une certaine liberté


Voté par le Parlement anglais sous le pouvoir de Georges III, l’Acte de Québec rétablit les lois civiles françaises et permet aux habitants d’exercer leur foi catholique. Ils ont également la possibilité d’acquérir des terres et la langue française est conservée. Les frontières du Québec sont même repoussées. Toutefois, le système pénal britannique reste en vigueur. Cet acte subira des modifications lors de la mise en place de l’Acte constitutionnel de 1791.
Voir aussi : Histoire du Québec - George III - Histoire de la Langue française - Histoire de la Diplomatie

1775
2 novembre

Montréal capitule devant les insurgents


Depuis le mois de septembre, les troupes américaines du général Montgomery assiègent la ville de Montréal, au Canada. Le 2 novembre, les forces britanniques du major Charles Preston n’ont d’autres choix que de capituler, avant de se replier sur Québec. L’intervention américaine au Canada se produit après la proclamation britannique de l’Acte de Québec (1774), par lequel le Royaume-Uni accordait aux habitants de nouvelles libertés, notamment religieuses, afin de renforcer leur loyauté envers la Couronne. De leur côté, les Américains tentent de rallier l’opinion québécoise à leur cause et insistent sur le fait que leur intervention n’est pas dirigée contre eux, mais pour eux. Finalement, le général Montgomery mourra en tentant d’occuper la ville de Québec.
Voir aussi : Histoire du Québec - Dossier histoire des Etats-Unis : la guerre d'Indépendance - Histoire de Montréal - Montgomery - Histoire des Guerres

1775
31 décembre

Bataille de Québec


La bataille de Québec s'est tenue pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Le 31 décembre 1775, les Américains ont tenté d'envahir la ville de Québec, afin de ranger à leur cause les Canadiens, également sous domination britannique. Mais cette attaque s'est soldée par un échec : les forces britanniques ont repoussé les assaillants et tué le général Richard Montgomery. Cette défaite a mis fin aux espoirs américains d'obtenir le soutien des Canadiens.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Histoire du Québec - Histoire des Guerres

1776
8 juin

Bataille de Trois-Rivières


La bataille de Trois-Rivières a opposé l'Armée continentale américaine aux troupes britanniques pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique, le 8 juin 1776. Cet affrontement a eu lieu lors de la tentative d'invasion du Québec par les colons américains. Bien que deux fois plus nombreux que leurs ennemis (2 000 hommes contre 1 000), les colons américains, menés par le général William Thompson, furent repoussés et battus par les Britanniques du général Simon Fraser.
Voir aussi : Bataille - Indépendance - Guerre - Histoire du Québec - Etats-Unis d'Amérique - Histoire des Guerres

1834
8 mars

Fondation de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal


Le 8 mars 1834, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal fut créée par le journaliste Ludger Duvernay. Il s'agit d'une organisation patriotique dont le nom original était "Aide-toi et le ciel t'aidera". Elle fut créée pour faire grandir la solidarité nationale des Canadiens et faire progresser le pays. Elle fit du 24 juin, jour de la Saint-Jean-Baptiste, la fête nationale des Canadiens (aujourd'hui fête nationale du Québec) et adopta la feuille d'érable comme emblème.
Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - Histoire du Québec - Canada - Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages