L'Internaute > Histoire > Varsovie

Histoire de Varsovie

Dates décroissantes    Titres seulement    (20 réponses)

1344

Varsovie devient la capitale du duché de Mazovie


Le duché de Mazovie devient le centre politique de la Pologne au XIIe siècle environ. Le duché sera divisé et réunifié à plusieurs reprises au cours de son histoire, sa première capitale étant la ville de P?ock. Vers 1280, les ducs de Mazovie créent la ville de Varsovie pour contrôler le passage de la Vistule, le principal fleuve du pays. La ville de Varsovie se développe très rapidement, et elle deviendra finalement la capitale du duché en 1344.
Voir aussi : Pologne - Histoire de Varsovie - Histoire de la Politique

1596

Varsovie devient capitale de la Pologne


Sous la houlette de son souverain, Sigismond III Vasa (1536-1633), la capitale de la Pologne est transférée de Cracovie à Varsovie, au nord-est sur la Vistule, ville intégrée au royaume depuis 1526. Résidence historique des rois de Pologne depuis le couronnement de Ladislas Ier Lokietik sur le promontoire de Wavel en 1320, l'abandon de Cracovie, dont le château royal avait brûlé, précipita le déclin de la « ville aux corbeaux », qui, achevée d'être ravagée par les invasions suédoises au XVIIIe siècle, y perdit alors toute sa population.
Voir aussi : Pologne - Histoire de Varsovie - Sigismond iii vasa - Cracovie - Histoire de la Politique

1655
juillet

Première guerre du Nord


En juillet 1655, la Première guerre du Nord, ou Le Déluge, qui s'achève en 1660, débute par l'invasion de la République des Deux-Nations par les Suédois. Cette guerre a officiellement pour origine le refus de Jean II Casimir de Vasa, roi de Pologne, de reconnaître la légitimité du roi de Suède, Charles X. Le souverain suédois profite de son invasion pour conquérir Varsovie et Cracovie, et ainsi agrandir son territoire.
Voir aussi : Pologne - Suède - Charles X - Histoire de Varsovie - 1re guerre du Nord - Histoire des Guerres

1656
28 juillet

Victoire suédoise à la seconde bataille de Varsovie


Du 28 au 30 juillet 1656, la Suède et le Brandebourg, menés par Charles X Gustave de Suède et l'électeur Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg, remportent une victoire capitale lors de la seconde bataille de Varsovie. Leurs troupes affrontent celles de Jean II Casimir Vasa, roi de Pologne, qui se voit obligé de capituler le 30 juillet. Les vainqueurs laissent rapidement Varsovie, mais le roi polonais cède en 1657 la Prusse au Brandebourg pour cesser les hostilités.
Voir aussi : Pologne - Suède - Charles X - Histoire de Varsovie - Brandebourg - Histoire des Guerres

1717
1 février

Pierre le Grand impose le traité de Varsovie


Pierre le Grand impose le traité de Varsovie à la Pologne, le 1er février 1717. La Diète polonaise reste muette. C'est le début de l'hégémonie russe en Pologne. L'armée polonaise est réduite à 12 000 soldats, la Russie garantissant la sécurité du pays. D'autre part, le tsar mène des projets de fusion entre la Pologne et la Saxe.
Voir aussi : Russie - Traité - Pologne - Histoire de Varsovie - Pierre le Grand - Histoire des Traités

1731
16 février

Naissance du peintre italien Marcello Bacciarelli


Marcello Bacciarelli (1731-1818) est un peintre italien baroque. En 1750, il est appelé par le roi de Pologne Auguste III comme dessinateur. De 1756 à 1754, il s'installe à Varsovie et réalise des portraits pour l'aristocratie. Il deviendra le principal peintre du roi Stanislas II et sera responsable de la politique artistique de la monarchie. En 1786, il est directeur général des édifices royaux. Il influencera considérablement la peinture polonaise.
Voir aussi : Pologne - Histoire de Varsovie - Italien - Histoire de la Peinture

1745
8 janvier

Traité de quadruple-alliance à Varsovie


Le roi de Pologne, le roi de Hongrie, le roi de Grande-Bretagne et les Provinces-Unies des Pays-Bas signent à Varsovie un traité établissant une quadruple alliance afin de contenir l'essor de l'empire prusse. Ce traité qui intervient dans le cadre de la guerre de Succession d'Autriche, vient s'opposer à l'union de Francfort. La même année, la France, l'Espagne, Naples et Gènes signeront le traité d'Aranjuez pour marquer leur opposition au traité de Worms signé en 1743 par l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Saxe, le Hanovre et le Piémont.
Voir aussi : Histoire de Varsovie - Guerre de Succession d'Autriche - Quadruple alliance - Histoire des Traités

1764
6 novembre

Election de Stanislas Poniatowski au trône de Pologne


Le 6 novembre 1764, Stanislas Poniatowski est élu par la Diète de Varsovie, roi de Pologne. Favori de l'impératrice Catherine II de Russie, il bénéficie du soutien des troupes de l'armée russe. Tout au long de son règne, il tentera de faire appliquer des réformes, comme une réorganisation administrative ou l'augmentation des ressources. Il perd son trône en 1795, trois ans avant sa mort, en raison de l'abolition de la monarchie en Pologne.
Voir aussi : Pologne - Réforme - Histoire de Varsovie - Diète - Catherine II de Russie - Histoire de la Politique

1794
4 novembre

Massacre de la population de Varsovie par les troupes russes


Les Polonais, dirigés par Kosciuszko, s'insurgent contre le pouvoir russe et se réfugient dans la ville de Varsovie après avoir été attaqués par l'Autriche et la Prusse, pays alliés de la Russie. Kosciuszko est fait prisonnier et l'armée des insurgés est affaiblie. Les Russes, dirigés par Souvorov, attaquent donc la ville de Varsovie le 4 novembre. Les Polonais sont rapidement vaincus et massacrés par l'armée russe. Il y a plus de 20 000 civils tués. Le 5 novembre, les troupes polonaises se retirent.
Voir aussi : Russie - Histoire de Varsovie - Souvorov - Histoire des Guerres

1830
29 novembre

Début de l'insurrection de novembre


Une rumeur sur l’engagement de troupes Polonaises aux ordres des Russes pour aller lutter contre la révolution de Juillet en France et la révolution Belge provoque un soulèvement à Varsovie. Depuis le Congrès de Vienne, les indépendantistes sont très actifs et trouvent ainsi l’occasion de transformer leur conspiration en insurrection. Le mouvement est très efficace et aboutit à une déclaration d’indépendance au mois de janvier. Mais la Russie matera dans le sang cette insurrection dans les mois suivants.
Voir aussi : Histoire de Varsovie - Insurrection - Histoire de l'Insurrection de Novembre - Histoire du Congrès de Vienne - Histoire des Coups d'Etat

1831
25 février

Bataille de Grochów


La bataille de Grochów s'est tenue le 25 février 1831 à l'est de Varsovie et fait partie de l'insurrection polonaise de 1830-1831, appelée l'insurrection de novembre. Elle opposait l'armée russe, souhaitant s'emparer de Varsovie, la capitale polonaise, aux troupes polonaises. Ce fut la plus grande et sanglante bataille de l'insurrection de novembre : au bout de deux jours, les Polonais l'emportèrent, faisant 10 000 blessés et tués côté russe.
Voir aussi : Russie - Pologne - Histoire de Varsovie - Histoire de l'Insurrection de Novembre - Histoire des Guerres

1831
8 septembre

Varsovie aux mains des Russes


L’armée mal équipée et peu expérimentée de la Pologne est définitivement vaincue par des Russes supérieurs en nombre. Ils ont désormais investi Varsovie tandis que les patriotes fuient une répression féroce, notamment en partant vers la France. La Russie retirera alors à la Pologne son statut de territoire autonome pour en faire une simple province de l’Empire. Les rêves d’indépendance des Polonais sont déçus et ne trouveront un accomplissement qu’en 1918.
Voir aussi : Histoire de Varsovie - Répression - Histoire de l'Insurrection de Novembre - Histoire des Coups d'Etat

1887
26 juillet

Naissance de la langue construite espéranto


Ludwick Lejzer Zamenhof, médecin ophtalmologiste polonais, publie à 28 ans le Una Libro, le "Premier Livre", instituant les bases de la langue espéranto. La première édition parait le 26 juillet 1887 à Varsovie, en langue russe. Rapidement, d'autres versions, allemande, française et polonaise, apparaissent. Le concepteur de l'Espéranto souhaite doter le monde d'une langue commune internationale. Cette langue construite se base sur seize règles de grammaire combinées, est utilisée aujourd'hui par un à deux millions de personnes.
Voir aussi : Histoire de Varsovie - Langue - Histoire de l'Art

1914
octobre

Bataille de la Vistule


Malgré son infériorité numérique, la neuvième armée allemande, menée par Paul von Hindenburg, attaque les première et douzième armées russes à l'ouest de la Vistule, en direction de Varsovie. Il s'agit de soutenir l'Autriche-Hongrie, en difficulté sur ce front. Après avoir bien progressé, les troupes allemandes sont mises en difficulté par la défense russe. Elles se replient alors en brûlant et détruisant tout sur leur passage. Les armées austro-Hongroises, présentes sur le même front, se heurtent aussi aux lignes russes.
Voir aussi : Russie - Allemagne - Première Guerre mondiale - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire de Varsovie - Histoire des Guerres

1915
31 janvier

Bataille de Bolimov


Sur le front est de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie projettent une attaque d'envergure pour prendre les Russes en tenaille par le nord et le sud. Pour ce faire, la 9e armée allemande, menée par le général August von Mackensen, doit faire une diversion en marchant vers Varsovie. Les Allemands utilisent les gaz toxiques pour la première fois. Après une première avancée allemande, les Russes reprennent le terrain perdu. Cette bataille de diversion fera quand même 40 000 morts côté russe et 20 000 côté allemand.
Voir aussi : Bataille - Russie - Allemagne - Première Guerre mondiale - Histoire de l'Autriche-Hongrie - Histoire des Guerres

1915
5 août

L'armée allemande entre à Varsovie


À partir de mai 1915, l'armée allemande repousse les troupes russes sur le front polonais de la Première Guerre mondiale et les oblige à se retirer largement. Jour symbolique de la grande retraite russe, le 5 août voit les soldats allemands entrer dans Varsovie, Lublin et Chelm, trois villes importantes de l'Est polonais. Par la suite, la retraite russe continuera jusqu'à ce que l'armée russe se retire de Pologne.
Voir aussi : Russie - Allemagne - Première Guerre mondiale - Pologne - Histoire de Varsovie - Histoire des Guerres

1943
19 avril

La révolte du ghetto de Varsovie


Les 60 000 juifs qui subsistent dans le ghetto de Varsovie (Pologne) se soulèvent contre les SS nazis qui ont reçu de Hitler l'ordre de les exterminer. Leur combat désespéré durera jusqu'au 16 mai. 7 000 mourront les armes à la main, les autres seront dirigés vers les camps d'extermination.
Voir aussi : Soulèvement - Histoire de Varsovie - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1944
2 octobre

Soulèvement de Varsovie


Le soulèvement de Varsovie prend fin le 2 octobre 1944 après deux mois de combat. L'insurrection, dans le cadre de l'action Tempête, fut provoquée par l'Armia Krajowa, la résistance polonaise, et vise à se libérer de l'occupation allemande pour permettre à l'Armée rouge d'être en position de force. La rébellion est un échec, marqué par l'exécution systématique des résistants polonais par les forces allemandes, ainsi que par l'absence d'intervention des forces alliées.
Voir aussi : Allemagne - Dossier histoire de l' URSS - Seconde guerre mondiale - Pologne - Histoire de Varsovie - Histoire des Guerres

1945
17 janvier

Libération de la Pologne


L'Armée Rouge entre dans Varsovie en ruines. La capitale polonaise est libérée après plus de cinq ans d'occupation allemande. Les Juifs qui constituaient une grande partie de la population ont été exterminés par centaines de milliers dans les camps de concentration ou à l'intérieur même du ghetto. Varsovie compte à sa libération dix fois moins d'habitants qu'à la veille de la guerre.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Histoire de Varsovie - Libération - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1955
14 mai

Le pacte de Varsovie


L'Albanie, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la RDA, la Roumanie, l'URSS et la Tchécoslovaquie signent un pacte militaire à Varsovie (Pologne). Ce pacte d'amitié et d'assistance mutuelle est conçu comme une riposte à l'intégration de la RFA, réarmée, aux forces de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) créée en 1949 par les Occidentaux. Il concrétise l'opposition entre les deux blocs Est et Ouest. En 1991, l'organisation militaire sera dissoute et les troupes soviétiques évacueront les anciens pays du Pacte.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Dossier histoire de la guerre froide : la coexistence pacifique (1953-1962) - Histoire de Varsovie - Dossier histoire de l' insurrection de Budapest - Histoire du Pacte de Varsovie - Histoire des Traités




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages