Partager cet article

RSS

Histoire de la Résistance

1585
20 août

Signature du Traité de Nonsuch


Le 20 août 1585, à la suite de la prise d'Anvers par les troupes espagnoles, faisant de la plus grande ville portuaire européenne une occupation espagnole, l'Angleterre, en guerre avec ce pays, tente d'engager les insurgés des Pays-Bas afin de s'opposer à son hégémonie. La reine d'Angleterre accepte par ce traité d'expédier plusieurs centaines de cavaliers et de fantassins afin de soutenir la résistance. En représailles, l'Espagne lança son Armada contre la Grande-Bretagne dans le but de l'envahir.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Espagne - Pays-Bas - Histoire de la Résistance - Anvers - Histoire des Traités

1647
10 juin

Bataille Navale de Cavite


Une armada de navires hollandais entre dans le port de Cavite, situé dans la baie de Manille, où transitent bon nombre de galions transportant objets rares et métaux précieux. Ils rencontrent une résistance farouche de la part des Espagnols et déplorent la perte de leur navire amiral, ce qui les contraint à se retirer. Ils rôdent dans la baie de Manille jusqu'au traité de Münster qui signe la fin de la guerre de Trente Ans.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Hollandais - Espagnols - Histoire des Guerres

1882

Naissance d'Abdelkrim El Khattabi


Abdelkrim El Khattabi naît en 1882 à Ajdir, au Maroc. Ce chef militaire rifain est resté célèbre pour être l'un des symboles de la résistance marocaine contre la présence de la France et de l'Espagne au Maroc, et contre toute forme de colonialisme. Il s'illustre dans la Guerre du Rif avant de s'engager dans la résistance. Exilé à La Réunion, il revient en Afrique, en 1947. Il meurt le 6 février 1963 au Caire.
Voir aussi : France - Espagne - Histoire de la Résistance - Maroc - Colonialisme - Histoire de la Politique

1885
11 octobre

Naissance de François Mauriac


François Mauriac naît à Bordeaux le 11 octobre 1885. Ce grand écrivain français reçut de nombreuses récompenses comme le Grand Prix du roman de l'Académie française en 1926, ou le prix Nobel de Littérature en 1952. Membre de l'Académie française depuis 1933, il s'engage politiquement dans la Guerre d'Espagne, puis dans la Résistance, écrivant pour la presse clandestine. Il meurt le 1er septembre 1970. On lui doit "Thérèse Desqueyroux" en 1927.
Voir aussi : Histoire de l'Académie Française - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire de la Résistance - Prix Nobel de littérature - François Mauriac - Histoire de l'Art

1905
18 novembre

Couronnement de Haakon VII


Quelques mois après son accession à l’indépendance, la Norvège se trouve un roi en la personne de Haakon VII, élu par le Parlement. Celui-ci est le second fils de Frédéric VIII, roi du Danemark. En exil au Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale, il sera alors le symbole de la résistance norvégienne.
Voir aussi : Indépendance - Histoire de la Résistance - Couronnement - Haakon VII - Histoire des Elections

1907
14 juin

Naissance de René Char


René Char est né le 14 juin 1907 à l'Isle-sur-la-Sorgue. Ce poète français fréquenta Paul Éluard, Louis Aragon, André Breton et René Crevel, et adhéra au mouvement surréaliste. Outre sa poésie, René Char est célèbre pour avoir pris part activement à la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale, sous le nom de Capitaine Alexandre. Il commanda ainsi le service action parachutage de la zone Durance, expérience qui a grandement nourri sa poésie.
Voir aussi : France - Naissance - Poésie - Histoire de la Résistance - Histoire de l'Art

1918
23 avril

Naissance de Maurice Druon


Maurice Druon est un écrivain et homme politique français, né le 23 avril 1918 à Paris. Il a notamment été membre de l'Académie française et ministre des Affaires culturelles de 1973 à 1974. Très jeune, il publie déjà des articles dans plusieurs quotidiens. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il combattra aux côtés de la Résistance, et rejoindra les rangs des Forces françaises libres. Il meurt le 14 avril 2009.
Voir aussi : Naissance - écrivain - Ministre - Histoire de la Résistance - Histoire de la Politique

1922
14 novembre

Première émission de la BBC


La BBC (British Broadcasting Company puis British Broadcasting Corporation) diffuse sa première émission. Fondée par plusieurs fabricants de radio qui perçoivent une redevance sur les postes, elle sera en situation de monopole jusqu’en 1955. Elle aura pendant la Seconde Guerre mondiale le statut de radio de la résistance en Europe et celui de soutien pour les troupes et la population du Royaume-Uni.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Histoire de la BBC - Histoire de la Radio

1940
17 juin

Jean Moulin tente de se trancher la gorge


Arrêté pour s’être opposé à l’occupant, Jean Moulin est battu et emprisonné. Il refuse catégoriquement de signer un document accusant injustement de meurtre des tirailleurs sénégalais de l’armée française. Face à la pression allemande, il préfère se trancher la gorge à l’aide d’un débris de verre plutôt que de leur céder quoique ce soit et ainsi de se déshonorer. Tout de suite après avoir commis cet acte suicidaire, il est soigné et libéré.
Voir aussi : Suicide - Histoire de la Résistance - Histoire de la Gestapo - Jean Moulin - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1940
7 août

Churchill reconnaît la légitimité de de Gaulle


Churchill, s'opposant ainsi à une partie de son entourage, reconnaît la pleine légitimité du Général de Gaulle et des mouvements de résistance. Autrement dit, il devient aux yeux des britanniques le véritable représentant de l'Etat français. Rooselvelt, qui n'exclut pas une coopération avec le régime Vichy et qui se méfie de la personnalité du général, sera bien moins enthousiaste. Toutefois, c'est le début d'un processus de reconnaissance et de soutient financier qui permettra à la France Libre de participer aux combats et au pays d'être considéré comme un membre des Alliés en 1945.
Voir aussi : De Gaulle - Histoire de la Résistance - Churchill - Histoire du Régime de Vichy - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1940
15 septembre

Arrestation de Léon Blum


Le gouvernement de Vichy fait arrêter Léon Blum. Représentant du Front Populaire, mouvement envers lequel la droite nationaliste éprouve un certain ressentiment, et opposant ouvert à Pétain puisqu’il a voté contre son accession aux pleins pouvoirs, il est emprisonné à Chazeron. Contrairement à de nombreux socialistes, il n’a pas rejoint Londres mais tente d’organiser la résistance depuis sa détention. La Cour de Riom veut le condamner pour une supposée participation à la défaite militaire de la France. Mais face à la faiblesse de l’accusation et à la rigueur de la défense, le procès est suspendu et Blum remis aux Allemands. Il sera alors déporté à Buchenwald.
Voir aussi : Pétain - Histoire de la Résistance - Arrestation - Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1940
15 décembre

Première publication du journal Résistance


Le groupe du musée de l'Homme est un des tout premiers réseaux de résistance organisés en France, constitué pour mettre en place des actions contre l'occupation nazie. En ce sens, le 15 décembre 1940 paraît le premier numéro du journal Résistance. Le réseau, sous couvert d'être un cercle littéraire, collecte des renseignements politiques et militaires. Il effectue par la suite des opérations de liaison entre zone occupée et zone libre avec d'autres groupes de résistants.
Voir aussi : France - Histoire de la Résistance - Revue - Histoire des Guerres

1941
27 septembre

Fondation du EAM


Le Front national de libération (EAM) est créé pour résister à l’occupation nazie. Principalement communiste et de gauche, elle mettra en place une armée, l’ELAS (Armée populaire grecque de libération). Principal mouvement de résistance lors de l’occupation, elle s’opposera au gouvernement de Georges Papandréou, mis en place en Grèce à la suite de la libération. C’est le début d’une guerre civile en Grèce, qui opposera les communistes aux royalistes. En 1947, un gouvernement provisoire sera créé par les membres communistes de l’EAM. Finalement, les troupes royalistes appuyées par l’Angleterre et les Etats-Unis, vaincront celles des communistes et mettront ainsi fin à la guerre civile en 1949.
Voir aussi : Histoire de la Grèce indépendante - Guerre civile - Histoire de la Résistance - Histoire de Libération - Papandréou - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1942
2 janvier

Jean Moulin parachuté en France


Après sa rencontre avec le général de Gaulle, Jean Moulin est parachuté en Provence, dans la nuit du 1er au 2 janvier, pour accomplir la lourde mission qu’on lui a confiée : unifier la résistance sous l’autorité du général de Gaulle. Il met à profit sa longue expérience administrative pour réorganiser la Résistance. Il mettra en place plusieurs services de communication et d’études après avoir fondé l’Armée secrète, dirigée par le général Delestraint.
Voir aussi : De Gaulle - Histoire de la Résistance - Jean Moulin - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1942
7 décembre

Opération Frankton


L'opération Frankton est un assaut lancé par l'armée britannique contre la marine allemande, à proximité de Bordeaux, le 7 décembre 1942. Les hostilités ont été ouvertes par dix hommes partis en kayak de Montalivet. L'enjeu était de placer des explosifs sur les navires allemands amarrés dans le port de Bordeaux. Les hommes du commando ont ensuite regagné la Charente par la terre. L'opération a contribué à endommager gravement quatre navires de l'armée allemande.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Histoire de Bordeaux - Armée allemande - Histoire des Guerres

1943
26 janvier

Fondation du MUR


Malgré les conflits internes entre différents chefs, Jean Moulin parvient à unifier les trois plus grands mouvements de Résistance français. Il fonde ainsi le MUR, Mouvements unis de la Résistance, qui comprend "Combat", de Henri Frenay, "Franc-Tireur", de Jean-Pierre Levy et "Libération-Sud" d’Emmanuel d’Astier de la Vigerie.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Jean Moulin - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1943
27 mai

Première réunion du CNR


Afin de renforcer la Résistance française, Jean Moulin a mis en place une entité politique qui représente chaque mouvement. Il s’agit du Conseil national de la Résistance, qu’il préside lui-même. Après maintes difficultés d’ordre conflictuel, la première réunion du CNR a lieu à Paris, rue du Four.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Jean Moulin - CNR - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1943
21 juin

Arrestation de Jean Moulin


La Gestapo investit la villa du docteur Dugoujon, à Caluire-et-Cuire près de Lyon, où se tient une réunion secrète de la Résistance. Jean Moulin, alias Max, est arrêté. Il sera identifié par Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon, comme le président du Conseil national de résistance. Transféré par les Allemands à Paris, il sera torturé et mourra le 8 juillet 1943 dans le train qui l'amenait en Allemagne. En 1964, ses cendres seront transférées au Panthéon.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Histoire de la Gestapo - Jean Moulin - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1943
8 juillet

Mort de Jean Moulin


Arrêté le 21 juin par la Gestapo de Klaus Barbie à Caluire, près de Lyon, le président du Conseil national de la Résistance (CNR) meurt lors de son transfert en Allemagne. Selon la thèse officielle, il serait décédé à Metz après avoir été soumis à la torture et sans avoir dévoilé aucune information sur l'action du CNR. Ses cendres seront transférées au panthéon en 1964.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Histoire de la Gestapo - Jean Moulin - CNR - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1944
28 août

Libération de Nice


Le 28 août 1944, la Résistance provoque une insurrection qui permet la libération de Nice. Si les combattants ne sont au départ qu'une centaine, la révolte prit de l'ampleur au cours de la journée. L'insurrection est spontanée et ne bénéficie pas du soutien allié avant le 29 août et l'arrivée de soldats américains, et enfin de chars le 30 août. Les occupants nazis sont alors définitivement chassés. Les résistants niçois ont perdu 31 hommes et 280 ont été blessés.
Voir aussi : France - Allemagne - Seconde guerre mondiale - Histoire de la Résistance - Alliés - Histoire des Guerres









RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 21 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 33 contributions

Histoire : tous les témoignages