Tour d'horizon des différentes formes de sous-vêtements, deuxième partie

Ces 30 dernières années, les sous-vêtements masculins ont connu une véritable révolution, marquée par l'avènement du boxer, mais également l'émergence de nombreuses formes plus ou moins techniques, plus ou moins sexy, de sous-vêtements pour homme. Pour vous aider à vous y retrouver, Solendro.com vous propose un petit tour d’horizon des différentes formes de sous-vêtements pour hommes, et de leurs avantages & inconvénients. Deuxième partie.


Le boxer                  

Le boxer apparaît comme un bon compromis entre le slip et le caleçon. Grâce à sa texture stretch, il permet un maintien optimal des parties. En effet, contrairement au slip, il recouvre tout le fessier et certains d’entre eux descendent même jusqu’à mi-cuisse.


Cette coupe permet notamment de mettre en avant vos formes, ce qui en en fait LE sous-vêtement préféré des demoiselles (si, si !).

 

Il existe plusieurs coupes de boxers, certaines étant plus appropriées aux séances sportives, à certaines formes de pantalons etc.

 

A l’heure où les jeans et pantalons Slim envahissent nos magasins, le boxer est de fait le compagnon idéal pour les accompagner. Bannissez les caleçons avec ce type de pantalons, et orientez-vous vers des coupes mi-longues fabriquées en coton mais dans lesquels on retrouve de l’élasthanne. Cette matière permet une adhérence totale à la peau, et évitera que le boxer ne remonte ou ne vous irrite.


Les marques ont notamment eu le coup de cœur pour les boxers aux larges ceintures, qui leur permettent d’exposer fièrement leur logo. Et elles n’hésitent pas à utiliser des personnalités pour développer l’image tendance de leurs modèles. De nombreux sportifs font office d’égérie : Lionel Messi pour Dolce Gabbana, Aurélien Rougerie pour Dim…Mais la campagne publicitaire la plus connue reste celle de H&M avec David Beckham.


Enfin, dernier conseil : ne trichez pas sur la taille. Cela peut paraître idiot mais beaucoup d’hommes se trompent sur leur taille. Un boxer trop serré, en plus de boudiner, peut s’avérer dangereux pour la santé : trop compresser vos bijoux de famille peut altérer sur la bonne santé de vos spermatozoïdes…


Le caleçon 

Créé en 1925 par Jacob Golomb, le fondateur d’Everlast, le caleçon était destiné aux boxeurs qui devaient supporter une ceinture en cuir pour maintenir leur short.


Oublié par les marques, ce n’est que dans les années 80 que le caleçon redevient populaire grâce à la publicité Levi’s dans laquelle le mannequin Nick Kamen se dévêtit dans une laverie (https://www.youtube.com/watch?v=Q0JdIPaUZY0).

 

Ce sous-vêtement est sans aucun doute celui qui laisse la plus grande liberté de mouvement aux parties. Apprécié des femmes à qui ils rappellent leurs premiers amoureux qui portaient les fameux caleçons Arthur, ce sous-vêtement est à porter de préférence pendant la jeunesse.

Passé la trentaine, il est préférable de choisir des sous-vêtements plus moulants et qui assurent un soutien sans quoi, vos bourses risqueraient de pendre quelques années plus tard… Libre à chacun de choisir ;)

Mais pour éviter ce genre de désagrément, certaines marques comme Arthur ont créé des caleçons à suspensoir. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le suspensoir ressemble au filet que l’on retrouve dans nos maillots de bains. Mais rassurez vous, dans les caleçons de qualité, ce filet est très agréable : souvent 100% coton, il maintiendra agréablement vos parties.

 

Enfin, il faut distinguer la coupe américaine de la française. En effet, l’américaine comporte dans le dos du caleçon un empiècement central et deux coutures latérales en forme de V. L’avantage de cette coupe, est qu’il n’y a pas de couture centrale qui peut gêner au niveau du pli inter-fessier.


Le jockstrap

Voici l’un des plus anciens sous-vêtements pour hommes. Créé par Charles Bennett en 1874, le fondateur de la marque Bike, le jockstrap, ou suspensoir en français, est sans aucun doute le sous-vêtement le plus sophistiqué. En effet, il est composé d’une poche avant permettant un très bon maintien des parties, d’une large ceinture élastique et de deux élastiques latéraux laissant les fesses à nues.

Bon, décrit comme ca, tout cela a l’air un peu étrange…Et pourtant, de nombreux sportifs le porte et l’assume entièrement ! Le rugbymen Morgan Parra ou encore Richard Gasquet sont ainsi des adeptes du jockstrap.

 

Encore peu connu en France, il est largement démocratisé chez les sportifs américains. La plupart des footballeurs américains le portent. La raison ? Selon les adeptes, il serait le meilleur compromis entre maintien des testicules, évacuation de la chaleur et minimisation des frottements.

Il est voué à se développer en Europe dans les prochaines années ! La preuve en est : des grandes marques comme Adidas, Reebook ou encore Calvin Klein se sont récemment intéressées à ce produit…

Le made in France

Sans vouloir faire preuve d’un patriotisme démesuré, il est important de souligner que la France regorge de créateurs qui proposent des produits de très bonne couture. Et à l’heure où nos politiques ne parlent que du "made in France", 4 d'entre eux ont retenu notre attention et se retrouvent sur Solendro.com :

 

a. D’abord Dagobear et Clémence de Gabriac, qui se sont fixés un objectif : redonner au caleçon sa gloire d’antant. La solution ? Remettre au gout du jour ces sous-vêtements, avec des matériaux de qualité (souvent 100% coton)

 

b. Ensuite, Les Insurgés, qui ont voulu créer un boxer dont l’élégance reflète la "French Touch".

 

c. Enfin, Mariner, qui a récemment sorti un sous-vêtement pour le moins original : un boxer produit en… bambou.

 

Eh oui, même le monde de l’Underwear masculin se préoccupe de la planète ! 

Tour d'horizon des différentes formes de sous-vêtements, deuxième partie
Tour d'horizon des différentes formes de sous-vêtements, deuxième partie

Le boxer                    Le boxer apparaît comme un bon compromis entre le slip et le caleçon. Grâce à sa texture stretch, il permet un maintien optimal des parties. En effet, contrairement au slip, il recouvre tout le fessier et certains...

Annonces Google