Vendanges 2014 : quelles prévisions ?

Les prévisions sont globalement bonnes autant quantitativement que qualitativement. Qu'en est-il du Bordelais, de la Bourgogne, de la Vallée du Rhône... ?

Les prévisions du ministère de l’agriculture fin juillet étaient globalement bonnes. Elles tablaient sur une augmentation de l’ordre de 9,5 % par rapport à 2013. En août, ces prévisions ont même parfois être revues à la hausse selon les régions.
C’est un soulagement pour les viticulteurs après un millésime 2013 bien souvent délicat.

Dans le détail :
  • Malgré la grêle dans le Médoc, le Bordelais devrait connaître une hausse de 50%. Les raisins sont de bonne qualité et l’espérance d’un très bon millésime prend de plus en plus d’importance ! Le même constat est établi dans le Sud-Ouest.
  • Les prévisions sont très bonnes pour la qualité en Bourgogne. Malheureusement, il n’en est pas de même pour les quantités. Une partie du vignoble a été dévastée par plusieurs épisodes de grêle et les vignerons vont encore connaître un millésime de faible quantité.
  • En Vallée du Rhône, les quantités seront relativement stables par rapport aux millésimes précédents.
  • La région Languedoc-Roussillon est la seule région qui a connu un stress hydrique. Les prévisions sont hétérogènes.
  • Pour finir, la Vallée de la Loire, les prévisions sont également plutôt optimistes qualitativement et quantitativement.

Reste maintenant à savoir si la qualité sera au rendez-vous

Sur ce point également, le moral est au beau fixe. De plus, le soleil est présent partout depuis début septembre. C’est excellent pour parfaire le mûrissement des raisins.
Certains domaines ont d’ailleurs commencé leurs vendanges en Langedoc-Roussillon et en Provence et les premiers commentaires sont bons.

Alors, ne boudons pas le plaisir d’avoir quelques bonnes nouvelles en cette rentrée !

Annonces Google