L’été est de plus en plus chaud également pour nos grands crus

Selon le ministère de l’environnement, la plupart de nos régions viticoles traversent une saison estivale de plus en plus chaude année après année, Le réchauffement climatique suscite des inquiétudes puisque de récentes études mentionnent que la totalité du vignoble traditionnel sera affecté d’ici 50 ans ! Que vont devenir nos grands vins ?

Après l’été que nous venons de vivre, il peut paraître étonnant de le dire … mais nos grands crus sont impactés par la hausse des températures.

Si l’on se réfère aux statistiques, la plupart de nos régions viticoles  traversent une saison estivale de plus en  plus chaude année après année selon le ministère de l’environnement.
Le réchauffement climatique suscite de nombreuses inquiétudes dans le vignoble puisque de récentes études mentionnent que la totalité du vignoble traditionnel sera affecté d’ici 50 ans !

Comment vont s’en sortir nos prestigieuses appellations ?

Le Cabernet-Sauvignon va-t-il disparaître du Médoc ? La Bourgogne va-t-elle se trouver orpheline de son Pinot Noir ?

Voici ce qui peut être envisagé :
  • Le goût des vins pourrait changer et gagner en suavité. Cela étant dû à l’augmentation du taux d’alcoométrie.
  • Les raisins à forte maturité perdraient en acidité.
  • Les sols ne seraient plus adaptés à la culture de leur cépage historique !
D’ores et déjà, certaines régions réagissent. Mais il s’agit en premier lieu du « nouveau monde. LAustralie plante plus au sud en Tasmanie pour rechercher davantage de fraîcheur. La Napa Valley, constatant que les nuits sont moins fraîches fait des recherches sur l’adaptation d’autres cépages.Amateurs de grands vins, les beaux flacons que vous dégustez assurent encore de superbes équilibres entre acidité, alcool et maturité. Mais pour combien de temps encore ?

L’été est de plus en plus chaud également pour nos grands crus
L’été est de plus en plus chaud également pour nos grands crus

Après l’été que nous venons de vivre, il peut paraître étonnant de le dire … mais nos grands crus sont impactés par la hausse des températures. Si l’on se réfère aux statistiques, la plupart de nos régions viticoles  traversent une saison...

Annonces Google