L'effet de postcombustion: la méthode pour brûler des graisses plus vite

L'effet de postcombustion vous permet de brûler vos graisses plus vite avec des entraînements 3 fois plus courts (10-30 mins) que les séances de course traditionnelles. Lisez cet article pour recevoir un programme gratuit, à faire immédiatement.

Quand je veux expliquer à un client pourquoi l’effet de postcombustion est le secret pour perdre du gras rapidement, je lui pose cette question : « Si tu étais une voiture, laquelle de ces 2 promenades choisirais-tu pour brûler le maximum d’essence ?:

1. Démarrer, rouler à 60Km/H pendant 60 minutes, arrêter le moteur.
2. Démarrer, rouler à 120Km/H pendant 20 minutes, stationner la voiture, et laisser le moteur rouler au neutre pendant 48H.»
On me répond toujours: « C’est 2, évidemment ». Mais comment une promenade plus courte peut brûler plus d’essence, au final? Peut-être parce qu’on roule plus vite. Mais probablement plus parce qu’on laisse la voiture allumée pendant 48h.
C’est ce qu’on pourrait appeler « l’effet de postcombustion ».
Maintenant, imaginez un type d'entrainement qui ferait exactement ça. Courts et intenses, et qui gardent votre métabolisme élevé pendant 48h. Plus de calories brûlées, moins de temps à s’entraîner.
Je vais être honnête. Les clients qui ne découvrent pas cette méthode ont plus de difficulté à perdre du gras. Ce sont souvent ceux qui abandonnent, tannés des longues séances ennuyeuses de cardio. Mais ceux qui utilisent la postcombustion font fondre leur graisse.

Pourquoi les appareils cardiovasculaires ne sont pas efficaces

Pour perdre du gras, la plupart des gens vont faire des longues séances (20-60 mins) d’appareil cardiovasculaire, à basse-moyenne intensité. J’entends par « appareil cardiovasculaire » les elliptiques, les tapis roulants, et les vélos/escaliers stationnaires.
Mais ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que c’est une des pires façons de perdre du gras.
Les longues séances de cardio enclenchent la production d’hormones de stress (Cortisol), et en réponse, votre corps a tendance à décomposer vos muscles pour les convertir en énergie (c’est pourquoi vous n’arrivez pas à prendre du muscle si vous passez trop de temps sur ces machines).
Rappelez-vous : chaque Kg de muscle consomme des calories pour se maintenir, en permanence. Moins vous avez de muscle, plus c’est difficile de perdre du gras.
En outre, après environ 1 à 2 mois d’utilisation régulière, le corps s’adapte à l’entrainement. Vous brûlez donc beaucoup moins de calories qu’au début.

Comment brûler sa graisse plus vite

Pendant longtemps, les scientifiques ont essayé de trouver le pourcentage d’intensité idéal pour que le corps pige dans ses réserves de graisse. Le cadre de ces recherches était limité, et c’est de là qu’est venue l’idée (fausse) des longues séances de cardio.
Maintenant, on réalise que les entraînements à haute intensité par intervalles sont plus efficaces pour deux raisons:
  • Plus haute intensité, donc le corps brûle plus de calories pendant la séance
  • Le métabolisme reste élevé et continue à brûler plus de calories jusqu’à 48h après la séance (effet de postcombustion).
Mark Schuenke, de l’université de l’Ohio, a été dans les premiers à étudier le phénomène. Il a mesuré le métabolisme de sujets soumis à des entraînements à haute intensité par intervalles après 48h.

Suggestions d’entraînements

Les appareils cardiovasculaires ne sont pas à bannir, le problème est dans la façon dont les gens les utilisent. Voici comment utiliser le tapis roulant et le vélo pour brûler vos graisses en mode accéléré, grâce à la postcombustion.
Vous aurez besoin d’un chronomètre par intervalles. Utilisez une application gratuite pour Smartphone (Googlez « Interval Timer ») ou achetez-en un pour environ 20 $.

Sprints par intervalles :
  1. Marchez pendant 2 minutes
  2. Augmentez la vitesse et joggez pendant 90s
  3. Augmentez encore la vitesse et sprintez pendant 30s. Effort maximum.
  4. Rabaissez à la vitesse de jogging, et recommencez (les étapes 2 et 3) 5 fois
  5. Marchez pendant 2 minutes.
Vélo stationnaire par intervalles :
  1. Pédalez pendant 2 minutes à intensité faible.
  2. Augmentez la résistance et pédalez 40s à intensité modérée (Assis, pente légère)
  3. Augmentez encore la résistance (Jusqu’ à devoir être debout sur le vélo) et pédalez pendant 20s. Effort maximum. 
  4. Rabaissez à la difficulté assise, et recommencez (les étapes 2 et 3) 10 fois
  5. Pédalez 2 minutes à intensité faible
Soyez toujours prudents, particulièrement en course rapide sur un tapis roulant. Faites aussi attention à la technique, et réchauffez-vous toujours avant.Bon entraînement!

Vélo / Smartphone

Annonces Google