Bordeaux Primeurs 2014 : Neal Martin en version funky remplace Robert Parker

Neal Martin va remplacer l'incontournable Robert Parker pour les dégustations des Bordeaux Primeurs 2014. Mais qui est donc ce critique favori de Wine Advocate ?

Comment ce Britannique est-il arrivé au sein de la plus importante équipe de critiques de vin au monde ? On peut imaginer qu’il a grandi là où le bon vin coule à flot. C’est tout le contraire. Détrompons-nous !
"Jusqu’à mes 25 ans, le vin m’était totalement étranger, le seul alcool que je buvais était du cidre bon marché, du Liebfraumilch en cubi ou du Matéus (vin rosé pétillant du Portugal) lors d’occasions spéciales (une tradition qui, malgré mes efforts, perdure dans la famille)".

Après une courte carrière de professeur d’anglais et d’assureur, il est embauché par une entreprise qui exporte du vin vers le Japon. Ce qu’il l’amène à s’intéresser de plus près au vin. Il raconte que sa passion s’est embrasée après avoir bu un verre de Château Montrose 1982 : "Mes yeux et mes sens olfactifs se sont ouverts et je suis tombé amoureux de ce jus de raisin fermenté".

Le monde d’internet le fascinait, c’est pourquoi il décide en 2003 de monter le site www.wine-journal.com, sur lequel il postera ses notes issues de nombreuses dégustations.“M’ennuyant un lundi après-midi en juin 2003, j’ai commencé à écrire sur le vin. Trois ans plus tard,  après avoir acquis plus de 100.000 lecteurs, ma plume fut demandée par le critique de vin le plus influent au monde, Robert Parker. “

C’est ainsi que Neal Martin, dégustateur amateur de vin, s’est vu recruter par la légende des critiques de vins. Neal Martin – critique au sein du Wine Advocate

Jusqu’à présent, au sein de l’équipe du Wine Advocate, Martin était en charge  des vins de Bourgogne (Côte d’Or, Macon et Beaujolais), Sauternes, Afrique du Sud, Madère et Banyuls.

Sa présence pendant les Bordeaux Primeurs 2014 n’est pas une première, ce sera la 19ème fois qu’il y participera. Parker a déclaré qu’il avait entièrement confiance en Martin et qu’il était sûr que celui-ci mènera à bien cette tâche importante. Neal Martin se dit impatient de relever le défi et promet des notations plus "funky" que celles auxquelles nous sommes habitués.

Chez Cavissima, nous pensons que cette édition aura de petits accents mémorables. La passation de pouvoir va s'opérer, et c'est déjà historique dans le petit monde du vin.
Ne manquez pas les rebondissements de la campagne de Bordeaux Primeurs 2014 !

Japon / Vin