Les espadrilles : classe ou pas classe ?

Les espadrilles : classe ou pas classe ? Avec l'été vient cette question : que porter aux pieds quand il fait beau ? Les espadrilles ont fait un retour en force notable ces dernières années. Alors, stylées ou pas ces chaussures ? La rédaction n'est pas unanime...

Pour : Une avant-garde indémodable

espadrilles 2
Bien qu'elles soient originaires des Pyrénées, la plupart des espadrilles vendues aujourd'hui proviennent d'Inde ou du Bangladesh. © Yves Roland / Fotolia.com

L'avis d'Alexandre : "Tongs, sabots, Vans... Toutes ces chaussures estivales encombrent nos dressings alors qu'une seule convient : l'espadrille. La classe à la plage ? L'espadrille ! Le look facile en sortie ? L'espadrille encore ! La promenade entre la cuisine et la chaise longue ? L'espadrille toujours... Qu'on la porte ouverte ou fermée à l'arrière, cette chaussure 100 % naturelle nous ramène à des valeurs sûres, loin des artifices "plastiques" qui nous environnent. Il n'est même pas besoin de valoriser son côté écolo, son style suffit. Une touche de blanc, un peu de corde cousue main et un nuancier de couleur illimité aux pieds. Que demander de plus à une chaussure qui allie style, confort et authenticité ? Quant à l'odeur qu'elles dégagent, disons qu'elle révèle le plus profond de notre personnalité..."

Contre : "En espadrilles, on a l'air d'un con"

L'avis de Marie : "Oui, les Nuls avaient raison : le style que confèrent les espadrilles à un homme n'est absolument pas classe ! Au Pays Basque à la rigueur, pour faire couleur locale... Mais ailleurs franchement, ces sandales de corde recouvertes de tissu sont plutôt moches. On se rapproche plus du chausson que de la chaussure. Et vous vous imaginez aller à la plage ou en resto en charentaises ? Non ? Bah nous non plus. Est-ce vous trouvez que Gaston Lagaffe (personnage de BD génial, certes) est élégant avec ses espadrilles bleues usées aux pieds ? Alors ok, les espadrilles ce n'est pas cher mais il y a deux raisons à cela : elles s'usent vite... et elles ne sont pas classes !"

D'où viennent-elles ?

La naissance de l'espadrille remonte à des siècles. Cette chaussure en toile à la semelle de chanvre tressé est à l'origine un chausson porté par les paysans espagnols des Pyrénées, en Catalogne et au Pays Basque. Ce soulier mythique faisait aussi partie de l'uniforme de l'infanterie hispanique et demeure la chaussure officielle de la tenue de gala de la police autonome de Catalogne.

Elle est restée très ancrée au Pays Basque français et devenue en vogue chez les estivants. Dès les premiers rayons de soleil, on enfile ses espadrilles pour aller à la plage, flâner sur les places de village ou siroter un apéro sur la terrasse d'un café. Oui mais voilà, en toute objectivité, elles restent des chaussures en toile pas très résistantes. Dès qu'elles prennent l'eau, elles deviennent importables et le premier à dire qu'elles sont top pour aller à la plage a un gage. En effet, remettre ses espadrilles pleines de sable, c'est détestable...

Pourtant, il en existe de mille et une couleurs, elles sont peu chères et agréables à porter. De grandes marques proposent même des modèles plus sophistiqués très librement inspirés du chausson des paysans espagnols.

Alors, l'espadrille : une mode bobo chic ou une aberration de style ? Le thème a fait débat à la rédaction. Et vous, qu'en pensez-vous ?

 Et aussi

 

Chaussures homme / Classe ou pas classe

Dernière minute