Partager cet article

RSS
Dossier
 
Septembre 2007

Devenir pilote : l'essentiel à savoir

Pilote de ligne ou professionnel, voici quelques pistes à suivre pour décoller dans une carrière prestigieuse.
  Envoyer Imprimer  

Le métier de pilote a toujours fait rêver. Si c'est une profession fascinante, c'est aussi une formation difficile et contraignante : il faut être en très bonne santé, avoir un profil plutôt scientifique et se préparer à un rythme de vie pas toujours évident.

Pour les irréductibles, voici quelques renseignements pour intégrer une formation de pilote d'avion et côtoyer les nuages.

 

Avant d'intégrer une formation

En principe, les écoles accueillent tous les bacheliers sans distinction. Cependant, le taux de réussite est bien plus important chez les titulaires d'un bac scientifique. Il est aussi conseillé de suivre deux ans de préparation scientifique (maths sup, DEUG de maths, IUT...) avant de tenter les concours d'entrée.

Être bon élève n'est pas la seule contrainte. En plus de nerfs solides, de rigueur, de souplesse, il faut aussi disposer d'un excellent bilan de santé. Une longue liste de normes médicales doit être vérifiée (acuité visuelle et auditive, bilan des affections neurologiques, mentales, cardiovasculaires...).

 

Pilote d'aviation civile

En France, il existe trois filières : la filière d'Etat, les Cadets d'Air France et la filière privée.

L'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) et les Services d'exploitation de la formation aéronautique (Sefa) sont les formations d'Etat. Gratuites, elle recrutent sur concours des candidats de niveau bac+2 scientifique.

La filière Cadet d'Air France s'adresse à des jeunes de niveau bac+1. La compagnie aérienne recrute chaque année par concours de nouveaux pilotes qu'elle forme elle-même pendant 28 mois. L'avantage de cette voie : elle garantit un poste quasi immédiat à la sortie de la formation. Son principal inconvénient : les places y sont très chères. Elle n'accueille qu'une poignée de futurs pilotes.

Enfin, il existe une filière privée. Plus longue et plus coûteuse, elle est enseignée dans les aéro-clubs affiliés à la Fédération Française Aéronautique (FFA).

Sachez enfin que la carrière de pilote évolue sans cesse. Tout au long de la carrière, des stages sont proposés aux pilotes.

 

L'armée

L'armée de l'air recrute chaque année entre 50 et 80 jeunes titulaires d'un bac général ou technologique par le biais de son recrutement d'Elèves officiers du personnel navigant. La formation dure 3 ans et débouche sur les spécialisations "chasse" ou "transport".

Avant de l'intégrer, vous devrez remplir certains critères pour être en mesure de postuler et ensuite, passer plusieurs "épreuves" (sportives, tests moteurs, d'anglais...), toutes éliminatoires ou permettant au contraire la poursuite des étapes.

Toutes les informations et descriptions de carrières sont disponibles sur le site de recrutement de l'armée de l'air. Les autres corps de l'armée recrutent aussi des pilotes. N'hésitez pas à consulter leurs sites pour plus d'informations.

Et aussi :

Testé pour vous : un vol en avion de chasse

Notre dossier spécial Aviation

 

En savoir plus :

Site de l'Ecole Nationale d'Aviation Civile

Air-France

Recrutement de l'Armée de l'air

Les plus téméraires pourront intégrer une patrouille de voltigeurs, comme celle des Red Arrows au Royaume-Uni. Voici l'histoire de la première femme ayant intégré cette équipe.

Chargement en cours...

AFP - ROYAUME-UNI, Scampton : La prestigieuse patrouille acrobatique des Red Arrows (Flèches rouges), équivalent britannique de la Patrouille de France, a présenté la première femme pilote de son histoire.

Magazine Homme Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité