Les bonbons de notre enfance

Les bonbons de notre enfance Roudoudou, sucette sifflet, bonbon Pez, Kysmache... On a tous adoré ces friandises ! Retour sur cette époque où on attendait avec impatience notre visite à la boulangerie.

1. Les Roudoudous. Renaud en parle dans sa chanson "Les mistrals gagnants" : "Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres et nous niquaient les dents". En effet, ils n'étaient pas très pratiques à manger. Mais on adorait lécher le caramel aromatisé collé sur le petit coquillage en plastique.

2. Fresquito, le doigt qui pétille. Fresquito est une sucette à la fraise en forme de pouce qu'il faut tremper dans une poudre très acidulée. C'était pas très agréable, mais on aimait quand même !

3. La sucette en poudre. Grand classique, on finissait toujours par mâchouiller la poudre durcie pour la finir plus vite.

4. Les boules magiques. Avec elle, notre bouche en voyait de toute les couleurs. Leurs particularités ? Elles changeaient, soi-disant, de goût avant de finir en chewing-gum, mais il fallait la garder pendant des heures dans la bouche pour en venir à bout. Parfois, on la remettait même dans le sachet pour plus tard. Les plus courageux s'attaquaient aux énormes Boules de Mammouth.

5. Les sucettes sifflet. Grâce à leur forme et leur bâtonnet en piston, on pouvait siffloter des sons assez inaudibles. Mais ça ne durait jamais assez longtemps.

6. Le Tubble Gum. Le goût de ce chewing gum en tube, très mou, se rapprochait de la fraise (mais on n'en est plus très sûr).  La petite mascotte de ce bonbon, Tom, était aussi l'égérie du chewing gum Roll'up qui mesurait un mètre et s'enroulait dans une petite boîte rose.

7. Les rigolos, les pailles en poudre. Une poudre acidulée au goût de fruit était enfermée dans ces pailles fluo. Il fallait casser les extrémités plus dures pour atteindre le bonbon. Avec du recul, c'est un peu une drôle d'idée ces pailles remplies de poudre...

8. Le Coco Boer. Encore une poudre rafraîchissante. Celle-ci avait un goût de réglisse qu'il fallait ajouter à l'eau (photo du haut). Mais on pouvait aussi la consommer comme une friandise dans de petite boîte en fer. Sa production a été relancée en 2012 (photo du dessous).

9. Les Kysmache. Des caramels doux, au goût de fruits, que l'on mâchait pendant longtemps, longtemps... et surtout qui collaient aux dents !

Source

10. Les Polo à la menthe ou aux fruits. Vous vous souvenez des "bonbons les plus trou" ? Commercialisés au départ à la menthe, on en trouvait au goût de citron par la suite.

11. Les Frizzy Pazzy. Des petits sachets garnis de cristaux qui pétillent et se transforment en chewing gum dans la bouche : voilà les Frizzy Pazzy ! Ce bonbon était vraiment étonnant et nous faisait beaucoup rire. On en trouve à nouveau dans les confiseries.

En bonus, la vidéo d'une grand-mère de 82 ans qui goûte pour la première fois cette poudre pétillante et qui nous fait tellement penser à notre première fois à nous.

12. Les Fresh Up. Ces fruits en plastique contenait une poudre aromatisée. Mais ce qu'on préférait vraiment dans les Fresh Up, c'était de garder les framboises, oranges ou bananes après les avoir vidées pour jouer à la marchande.

13. Les Pez. On collectionnait les distributeurs de ces petits bonbons de poudre pressée aux fruits. Il en existe toujours, il y en a même qui les collectionne encore !

Source

14. Le tube à lèvre. Les filles adoraient faire semblant de se maquiller avec. En plus, ça rendait la bouche toute sucrée. Pour les garçons, il y avait la version sifflet, que les filles appréciaient aussi.

 Plus de sujets sur la page de Linternaute.com - Rewind

Et toujours

Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Annonces Google