Repér@ge : La crise de l'Europe vue par Jean Gabin

Repér@ge : La crise de l'Europe vue par Jean Gabin A l'heure où l'Europe s'interroge sur son avenir économique et institutionnel, Ia plaidoirie de Jean Gabin dans le film "Le Président" qui circule sur Internet prend tout son sens.

Internet regorge de pépites cinématographiques. En voici une. L'extrait du film "Le Président" réalisé par Jean Verneuil et sorti en 1961 pourrait être visionné dans toutes les classes d'école, du collège au cours de Sciences Po. On y découvre 11 minutes d'éloquence de la part d'un Gabin remonté devant une Assemblée Nationale à la solde du système financier.

Jean Gabin y joue le rôle d'Emile Beaufort, ancien président du Conseil sous la IVe République qui s'oppose à Philippe Chalamont (interprété par Bernard Blier), à l'origine d'un scandale financier. La crise politique gronde et Jean Gabin répond ainsi :

"Je viens de m'apercevoir que le langage des chiffres a ceci de commun avec le langage des fleurs : On lui fait dire c'que l'on veut ! [...] Vous me permettrez donc de préférer le langage des hommes. Je le comprends mieux !"

"Je n'ai jamais cessé de penser à l'Europe. Monsieur Chalamont a passé une partie de sa vie dans une banque à y penser aussi. Nous ne parlons forcément pas de la même Europe."

"Si cette assemblée avait conscience de son rôle, elle repousserait cette Europe des maîtres de forges et des compagnies pétrolières."

Répondant à un député de gauche :

"- Je vous reproche simplement de vous être fait élire sur une liste de gauche et de ne soutenir à l'Assemblée que des projets d'inspiration patronale !
- Il y a des patrons de gauche, je tiens à vous l'apprendre !
- Il y a aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre !"

Les dialogues sont de Michel Audiard. On n'a même pas besoin de se demander quelle serait la nature des dialogues qui sortiraient de sa plume aujourd'hui. Ceux-ci y répondent déjà.

Les autres "Repér@ges" : 

Annonces Google