Smoke ON

Le Pitts émet maintenant un panache de fumigène. L'avion est équipé d'un dispositif d'injection d'une huile non polluante dans l'échappement moteur. Au prix de la perte d'une dizaine de chevaux, on obtient une traînée du plus bel effet, permettant au public de mieux apprécier les trajectoires, sauf bien sûr lorsque le vent dissipe rapidement la fumée. Regardez la manche à air : presque horizontale, elle indique un vent de travers d'environ 30 km/h, ce qui ne facilite pas la tâche des pilotes, ni des photographes.
©  Pascal Le Fichant

Suggestions de contenus