15 phénomènes qui rendent la science vraiment cool

15 phénomènes qui rendent la science vraiment cool A l'occasion des Prix Nobel, nous vous présentons une sélection de petites expériences physiques et de phénomènes naturels vraiment étonnants. Vive la science !

1. Le canon à balles de ping-pong : un professeur de sciences à Plymouth a rempli d'azote liquide une bouteille de plastique d'un litre, qu'il a posé dans une grosse poubelle. Il a ensuite rempli le bac de 1500 balles de ping-pong. Le résultat est explosif.

2. Le slow motion : l'image est tellement ralentie que l'action paraît se dérouler très lentement. Ce procédé permet de voir les choses autrement, comme la chute de ce ressort qui semble flotter dans les airs jusqu'à mi-course.

3. Le dentifrice d'éléphant : Si vous mélangez du liquide vaisselle à de l'eau oxygénée, il ne se passera pas grand chose. Mais si vous y ajoutez de l'iodure de potassium dissout dans de l'eau à température, vous risquez d'être envahi par une matière qui mousse, qui mousse, qui mousse... Jusqu'à ce qu'elle déborde de son récipient. ATTENTION à ne pas reproduire cette expérience sans vous protéger le corps.

4. Le camouflage : la pieuvre mimétique est la reine du camouflage. Ses millions de cellules pigmentaires sont capables de reproduire son environnement marin, quel qu'il soit. Mais ce n'est pas tout, la Thaumoctopus Mimicus, découverte en 1998, peut imiter la forme d'autres espèces.

5. L'effet Meissner : ou la supraconductivité. Les supraconducteurs perdent toute leur résistance électrique lorsqu'ils sont refroidis. Le champ magnétique ne peut y pénétrer, cela créé un effet miroir qui fait flotter l'aimant. 

6. L'apesanteur et les liquides : que deviennent les larmes dans l'espace ? Le Canadien Chris Hadfield a pleuré dans la station spatiale internationale. L'astronaute et commandant a démontré que les larmes restaient sur le visage. En effet, en l'absence de gravité elles ne tombent pas. Logique ! 

7. Allumer un feu avec de la fumée : lorsque l'on éteint une bougie, la fumée qui se dégage de la mèche est inflammable. Cela provient du carbone et du monoxyde de carbone contenus dans la fumée. Ainsi la flamme redescend vers la bougie, encore chaude.

8. L'impression hydrographique : Comment recouvrir sa main d'une fine couche de fibre de carbone ? Le transfert se produit dans l'eau, grâce à un film. Cette technique est normalement réservé à la décoration d'objet.

 

9. Les vents de Jupiter : elle est la planète la plus imposante du système solaire. Gazeuse, Jupiter est constamment  balayée par des vents violents allant jusqu'à 600 km/h. L'animation ci-dessous a été réalisée à partir d'images de la sonde Voyager. Elle nous permet d'observer les mouvements de son atmosphère.

10. La réaction de l'horloge à iode : ce procédé chimique, appelé aussi réaction de Harcourt-Esson, permet de changer la couleur d'un liquide de façon quasi instantanée. Sa propriété oscillante est utilisée pour étudier la cinétique en chimie. Dans l'animation ci-dessous, de l'eau oxygénée mêlée à de l'acide sulfurique est mélangée avec de l'iodure de potassium, du thiosulfate et de l'amidon. Les ions triiodures ainsi produits sont convertis en iodure de façon brutale.

11. La formation de glace : voici la formation d'un flocon de neige en très gros plan. la formation des cristaux de glace est symétrique.

12. Le magnétisme : du fait de son champ magnétique l'aimant semble chuter lentement à travers ce tube en cuivre.

13. Le serpent du pharaon :  la combustion du thiocyanate de mercure provoque son expansion dans des formes étranges qui rappellent celles d'un serpent. Attention cette expérience peut s'avérer dangereuse, les fumées dégagées sont toxiques. Ne tentez pas de la reproduire.

14. La mécanique des fluides et le nombre de Reynold : à l'université du Nouveau Mexique, cette expérience étonnante a été mise au point. Des gouttes de colorants alimentaires ont été déposés dans du sirop de maïs. Quand on mixe le tout dans un sens, cela se mélange. Rien de plus normal. Mais quand on tourne le cylindre dans l'autre sens, tout revient à sa place ! Le nombre de Reynold peut prévoir cette réaction : le sirop de maïs étant plus visqueux, le colorant n'a pas eu le temps de se mélanger

15. Superhydrophobie ou effet lotus : on parle de surface superhydrophobe lorsque celle-ci est extrêmement difficile à mouiller. Dans la nature, les feuilles de lotus disposent de cette propriété physique. L'eau glisse sur la surface presque sans friction. Des industriels ont mis au point des produits permettant de rendre certains matériaux superhydrophobes.

Bonus : comment est obtenue cette expérience selon vous ? S'agit-il d'une table superhydrophobe ou d'un montage vidéo ? Donnez votre avis ! 

 Plus d'infos étonnantes sur notre vie quotidienne sur la page Facebook Linternaute.com Lifestyle

Article le plus lu - Remaniement : c'est imminent, ultimes rumeurs › Voir les actualités

Annonces Google