Le Printemps arabe, une révolution expliquée aux enfants

Ils sont rares, les livres qui traitent de la révolution arabe, spécifiquement à destination de la jeunesse. Je vous propose d’en découvrir un, porteur de symboles forts, publié par une maison Tunisienne. Rappelons que c’est justement de Tunisie que cette grande révolution est partie.

Il y a un peu plus d’un an, des évènements sans précédant ont enflammé les pays arabes. Le peuple se soulevait, réclamant sa liberté. 

Une révolution de Jasmin, partie de Tunisie, qui s’est répandue comme une traînée de poudre dans les pays voisins sous dictature, entraînant slogans, manifestations, rassemblements de masse et chutes des dictatures.
Lorsque le peuple gronde, conteste, que les libertés individuelles ont trop manqué, lorsque les perspectives d’avenir sont trop restreintes et que la crise sociale est trop avancée, c’est la rupture.
Dès le 17 décembre 2010, les protestations ont fait leur chemin, relayées par Internet, mettant à mal les régimes autoritaires.
Le 14 janvier 2011, le départ du président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali, marque une étape forte de cette révolution qui en compta ensuite bien d’autres.
Cependant, même si la non-violence a été souhaitée au fil des mois, les morts et blessés, la tension, le stress, l’incertitude, le sentiment de danger et certaines formes de violences ont aussi fait partie de la réalité.


Cette révolution a marqué les esprits des populations, fait couler beaucoup d’encre dans les médias et en littérature, mais très peu se sont proposés au final d’expliquer la révolution aux enfants et ados qui ont vécu de près ou de loin toute cette agitation.
La jeunesse pour sa part, n’a pas toujours pu saisir pleinement ce qui se passait, subissant le chaos dans l’inquiétude, absorbant les débordements de joie sans trop comprendre l’enthousiasme général, saisissant peut être de-ci de-là quelques commentaires et informations décousues ou agissant par mimétisme.
Un peu de pédagogie dans tout ça ne peut donc pas faire de mal. 

La maison Céli éditions, basée en Tunisie, s’est lancée très vite sur ce terrain, en publiant en octobre 2011 : « La Plume du Révolutionnaire », un album en français et en arabe, à destination de la jeunesse.


La dédicace de l’auteur se passe de commentaires :
« Au nom de tous ceux qui ont enseigné une valeur… Je dédie cette plume à tous les martyrs de la révolution et à toutes les mères patientes dans la douleur. Je dédie cette plume à la jeunesse et à l’enfance Tunisienne afin qu’elles s’en servent pour mémoriser les principes de leur révolution : liberté, dignité et justice » Aida Allani.

L’histoire commence à l’école… Se met en place alors un processus qui mène les élèves vers une prise de conscience de ce que « Liberté » signifie vraiment.
Un grain de magie ... et une colombe chargée de symbolique apparaît …Très vite les enfants décident de la sauver des adultes belliqueux qui veulent aussitôt la tuer.
Le fameux « dégage » est même ici repris dans cette histoire au dénouement heureux.

Un album permettant aussi bien aux enfants tunisiens, ou d’origine tunisienne que tous les autres, de comprendre le mécanisme de la révolution arabe.

Auteur : Aida Allani (traduit par Nadia Ayadi) et illustré par Anis Mahrsi.
ISBN 9789938846027
9 Euros
La Plume du Révolutionnaire  chez Celi Editions.




A découvrir aussi : Raconte-moi la Révolution  

(Editions des Samsara).
Ecrit par Ingrid Chabbert et Loren Bes.
Ouvrage bilingue, écrit en français et traduit en arabe.
12 Euros

 

Annonces Google