Un virtuose des mots, figure de l'avant-garde

Ecrivain de l'avant-garde, c'est de ses oeuvres qu'André Breton tirera le nom de son mouvement : le surréalisme. © Gallimard / Folio Junior

Guillaume Apollinaire

 Le poète : Précurseur du surréalisme, Apollinaire est un poète majeur du début du XXe siècle. Il bouscule les codes stylistiques de la poésie, souhaitant une écriture avant tout guidée par la force de l'imagination. Inventeur des calligrammes, qui introduisent le dessin dans ses vers, l'auteur de "Alcools" revendique une grande liberté de création sans pour autant rejeter la tradition littéraire.

 

 Pourquoi il vous fascine :

Pascal : "Ni pour ses calligrammes ni pour son côté plaintif, mais pour la fluidité et la musicalité de ses vers, leur simplicité magistrale, et la force de leur imagerie... 

Bel exemple :
"Je ne veux jamais l'oublier /
Ma colombe ma blanche rade /
O marguerite exfoliée /
Mon île au loin ma Désirade /
Ma rose mon giroflier"."

Son poème préféré :

"Le Pont Mirabeau" et certains passages de "La Chanson du mal aimé"

 

Le commentaire de Pascal : réagir

Suggestions de contenus