Entre lyrisme et politique

Se revendicant "réaliste socialiste", Aragon produit une poésie célébrant à la fois l'amour et l'action politique. © Tallandier

Louis Aragon

 Le poète : D'abord chef de file du mouvement surréaliste, Aragon radicalise son engagement politique en adhérant au parti communiste à l'âge de 30 ans.

Concevant l'écriture comme une véritable quête de soi, il devient pendant la seconde guerre mondiale un des poètes de la résistance, diffusant sous le manteau des oeuvres célébrant à la fois le patriotisme et l'amour absolu.

 

 Pourquoi il vous fascine :

Marie-José retient surtout "l'Amour sublimé, celui que nous attendons tous et toutes, qui fait briller les yeux".

Son poème préféré:

Tous, notamment ceux chantés par Jean Ferrat et Isabelle Aubret.

 

Le commentaire de Marie-José : réagir

 

Suggestions de contenus