"Les enfants de la liberté", un roman à part