Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Internet Pratique
 SELECTION WEB  
(Janvier 2005)

Apprendre le bridge avec le multimédia

Subtil jeu entre tarot et belote, le bridge compte près de 250 000 adeptes en France dont 95 000 licenciés et 1 200 clubs. Sélection de logiciels et de sites pour s'initier et se perfectionner.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article


A télécharger dans notre Logithèque

Wbridge5, logiciel entièrement gratuit, permet des donnes aléatoires et même le jeu en réseau. L'interface est sommaire mais le logiciel fonctionne très bien et les textes sont en français. En savoir plus et télécharger

Les sites de référence
La Fédération française de bridge
Le site vous renseigne sur l'actualité du bridge, les tournois et compétitions en cours ainsi que les résultats. Des liens utiles et des livres vous sont aussi proposés.
www.ffbridge.asso.fr

Jeubridge.com
La règle du bridge vous est énoncé assez clairement malgré un graphisme peu engageant. Vous découvrirez le minimum à connaître pour commencer votre première donne.
www.jeubridge.com

Bridge 2000
Le site vous offre des simulations de jeu pour vous entraîner, des cours pour apprendre et pour se perfectionner.
www.bridge2000.com

Les livres et les CD-Rom
Cliquer sur les titres ou images pour afficher le meilleur prix
 Livres  Auteur
Le bridge français, en 3 volumes Fédération Française Bridge
La nouvelle cinquième majeur Michel Lebel
Le bridge : Apprendre à jouer ou à parfaire sa technique Viviane Beaulieu
 
Jeux Editeur
Goto bridge 2005 Goto Games
Bridge Expert Bridge Diffusion
Bridge Michel Lebel - Initiation
-
Le saviez-vous?
Jeu de cartes universel, le bridge dérive du "whist", apparu en Grande-Bretagne en 1674. Ce jeu fut pratiqué dans tous les pays de langue anglaise pendant près de 200 ans, puis se développe rapidement dans le reste de l'Europe et aux Etats-Unis.


L'histoire du bridge
XIVe siècle Les cartes à jouer semblent avoir été introduites du Moyen-Orient en Italie par les marchands vénitiens et lombards ou en Espagne par les envahisseurs arabes.

XVe siècle Né avec le tarot, le principe de l'atout est adapté aux cartes ordinaires et nommé "Triomphe". Ce jeu se répand en Espagne sous le nom de "Triunfo", en Allemagne "Trumpf" et en Angleterre "French Trump".
XVIe siècle Chaque joueur reçoit 5 cartes et l'atout est désigné par la retourne.
XVIIe siècle Chaque joueur reçoit 12 cartes, l'"English trump" devient le "whisk".
1674 Le "whisk" codifié devient "Whist" (de whist : "silence !").
1742 Edmund Hoyle publie un traité de whist.
1750 Le whist est introduit sur le continent, avec les termes "partenaire" (partner) et "chelem" (slam).
1780 Aux Etats-Unis se développe le whist "bostonien" ou "Boston" : enchères par levées.
1810 Apparition de la hiérarchie des couleurs "Le boston de Fontainebleau" : Pique, Trèfle, Carreau, Coeur.
1818 Apparition du sans atout "Le quatre-couleurs du boston de Lorient".
1880 A Constantinople, les joueurs de whist eurent l'idée de faire choisir l'atout par le donneur, ou de lui permettre de passer la parole à son partenaire s'il n'était pas lui-même en mesure de choisir une couleur d'atout. Ce qui distingue le bridge du whist, c'est que l'un des jeux, le "mort", est étalé sur la table et que l'atout n'est plus désigné par le sort, mais mis aux enchères.
1885 Apparition du bridge, en Angleterre sous la forme "Biritch" . Il est adopté aux USA et en France.
XXe siècle Harold Vanderbilt (1884-1970) et Ely Culbertson (1891-1955) mettent au point vers 1925 le bridge-contrat ("contract bridge") . Avec l'introduction de la notion de vulnérabilité, le camp qui remporte l'enchère ne marque que ce qu'il a annoncé. Ce bridge-contrat, beaucoup plus scientifique et compétitif, s'impose bientôt dans le monde entier, où, depuis lors, il connaît un développement incessant.
1932 Création de la Fédération mondiale de bridge.
1933 Création de la Fédération française de bridge.
1935 Premiers championnats du monde.
1949 Charles Goren (USA, 1901-1991) invente une nouvelle méthode de comptage (Point-count bridge).

Les régles du jeu
Le bridge est un jeu de cartes basé sur les plis comme le tarot ou la belote. Autour d'une table carrée, 4 joueurs divisés en deux équipes forment deux paires. Les joueurs d'une même paire sont assis l'un en face de l'autre. En tournoi, les paires sont baptisées : NORD-SUD et EST-OUEST. La partie se déroule en trois parties : la distribution des cartes, les enchères et le jeu de la carte.

 
 [Clotilde Chenevoy, L'Internaute]
 
Magazine Internet
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
High Tech Voir un exemple
L'internaute Voir un exemple
Photo Voir un exemple
Toutes nos newsletters