Une "certaine idée de la croisière"

Didier Spade ne souhaite pas que le nouveau France soit un parc d'attractions flottant. Il veut "un navire permettant de renouer avec une certaine idée de la croisière, faisant appel à ce que la France a de mieux en termes de talents artistiques, de raffinement, de luxe, et de bon goût. Si sa vocation sera bien d'offrir évasion et douceur de vivre à ses passagers, il sera aussi le digne représentant de la France sur tous les théâtres d'événements internationaux".
©  Reconstruire le France

Suggestions de contenus