Les lieux les plus dangereux en mer Les 40e rugissants et les 50e hurlants

Naissance d'une légende

Ces noms sont donnés aux parallèles à cause des vents qui y sévissent, les plus violents connus sur terre, et situés entre les 40° et 50° (d'où les "40e rugissants") ou les 50° et les 60° (les "50e hurlants") de latitude sud dont on imagine la force et le bruit impressionnant qu'ils peuvent dégager sur l'océan.

Très présents dans l'océan Austral, une fois passé le cap de Leeuwin, ces vents trouvent leur puissance dans la quasi absence de terres susceptibles de l'atténuer.

la proximité de l'océan glacial antarctique est à l'origine de tempêtes
La proximité de l'océan glacial Antarctique est à l'origine de tempêtes dévastatrices. © Alice Aubert - Galerie photo

La proximité de l'océan glacial Antarctique est à l'origine de tempêtes dévastatrices. 90% de la glace de la planète se trouve en Antarctique. La différence de température entre la glace et les eaux de l'océan génère un mouvement d'air qui se déplace autour de l'Antarctique et qui crée à son tour une succession de dépressions. Combinées aux vents d'ouest, elles forment les conditions diluviennes des 40e rugissants et des 50e hurlants tant redoutées par les marins qui s'aventurent sur les eaux de l'océan Austral.

Des hypothèses tangibles

Toute l'année, l'océan est balayé par des tempêtes dont les vagues peuvent atteindre jusqu'à 35 mètres de hauteur. Pour compliquer davantage la navigation, les icebergs dérivent dans ces eaux agitées.

 

 

Plaisance / Cap

Forum Voyage