Plus fort que le Grand Bleu

que ce soit en apnée ou avec des bouteilles, ces plongeurs de l'extrême
Que ce soit en apnée ou avec des bouteilles, ces plongeurs de l'extrême repoussent sans cesse les limites de l'homme. © Patrick Gouriou - Galerie photo

En 2005, à Propriano en Corse, le Français Pascal Bernabé a battu le record de profondeur en plongée avec bouteilles en atteignant 330 m. La descente a duré une demi-heure pour plus de 8 heures de remontée en suivant tous les paliers de décompression.

En apnée, il existe plusieurs types de records. En mer se déroulent les descentes "no limit ". Il s'agit de se laisser descendre avec une gueuse fixée à un câble et de remonter avec un ballon gonflé d'air. Cet exercice a été popularisé par Jacques Mayol et le film Le Grand Bleu. Le record date de 2007. Il appartient à l'Autrichien Herbert Nitsch, qui a atteint la profondeur de 214 m sans respirer.

Chez les femmes, l'Américaine Tanya Street est descendue à 160 m en 2002. La même année, la Française Audrey Mestre a atteint 170 m à l'entraînement mais est décèdée lors de sa tentative officielle. Le réalisateur américain James Cameron prépare un film sur sa vie.