Partager cet article

RSS

L'InternauteMer et VoileTous les quizMaîtrisez-vous les noms de voiles ?

Rejouer

Les bonnes réponses

1. Qu’est ce que le foc ?
Le foc est la première voile d’avant triangulaire du navire. Sur un trois-mâts par exemple, on peut trouver le clinfoc, le petit foc, le grand foc et le faux foc. Le clinfoc est la voile située la plus à l’avant et le faux foc, la plus en arrière. Le grand foc est également appelé "génois" et s’utilise quand les vents sont faibles. Si les vents forcissent, on préférera le plus petit foc, aussi appelé le "tourmentin".
2. Qu’est ce que la voile d’étai ?
Une voile d’étai est une voile triangulaire fixée à l’étai, l’étai étant le câble d’acier qui sert à maintenir un mât vers l’avant.
3. Quel genre de voile est la misaine ?
Sur un voilier comportant plusieurs mâts, le mât le plus en avant est le mât de misaine. La voile hissée sur ce mât est donc la misaine. Si ce mât comporte plusieurs voiles, il y a la misaine, la voile principale et des voiles plus petites qui ont leur nom auquel on ajoute "de misaine" telles que le hunier fixe de misaine.
4. Qu’est ce que la perruche ?
La perruche est la voile qui se trouve au sommet de l’artimon. L’artimon est le plus petit mât d’un gréement, il se trouve à l’arrière du navire. La perruche est une voile carrée.
5. Quelle est la définition de l’artimon, pour une voile ?
L’artimon ou la voile d’artimon est la voile la plus basse du mât d’artimon. Si elle peut être la seule voile du mât, la perruche peut également être hissée sur le mât d’artimon, en son sommet.
6. Où est placé le cacatois ?
Le cacatois désigne n’importe quelle voile du sommet. En fonction du mât sur laquelle la voile se trouve et de sa position, le cacatois fait partie d’un nom composé : cacatois de perruche, contre-cacatois de perruche (au dessus du cacatois de perruche), petit cacatois (au sommet du mât de misaine), grand cacatois (au sommet du grand mât)…
7 Où placer la brigantine ?
La brigantine est une grande voile trapézoïdale placée sur le mât d’artimon. Le voilier à deux mâts équipé d’une brigantine est appelé un brigantin et doit son nom à cette voile. Il ressemble à une goélette mais dont les voiles sont carrées.
8. De quelle forme est la grand-voile sur un vieux gréement ?
Sur un vieux gréement, la grand-voile est de forme carrée ou au moins quadrangulaire. A l’inverse, sur un voilier à gréement bermudien, c’est une voile triangulaire et le type le plus communément répandu à notre époque. La voile carrée est très efficace au vent arrière. Néanmoins, au fil du temps, la voile triangulaire lui a été préférée car elle convient mieux lorsque les vents sont irréguliers.
9. Quelle place reste-t-il pour le hunier ?
Le grand hunier est une voile carrée supérieure à la grand-voile. On trouve le hunier fixe et au dessus, le hunier volant. On retrouve là encore des noms composés en fonction du mât sur lequel est fixée la voile : grand hunier, hunier de misaine…
10. Quelle voile est le perroquet ?
Le perroquet est une voile carrée, au dessus de la grand-voile mais pas directement. Le perroquet est également un mât. Au grand mât est enté (assemblé) le grand mât de hune sur lequel est enté le grand mât de perroquet ou perroquet.

Rejouer

Mer et Voile Envoyer Imprimer Haut de page