Une deuxième vie

Le musée de Brest est créé en 1875 sous l’impulsion du maire, le docteur Salün-Penquer. La collection regroupe toiles, dessins, gravures mais aussi médailles et s’enrichit pendant soixante ans. En 1941, la majorité des œuvres disparaissent lors du bombardement de la ville. Seules quelques toiles en échappent. Après la guerre, et à l’image de la ville, le musée doit être repensé, reconstruit. En partie financé par les dommages de guerres, il est rebâti à partir de 1964 et ouvre ses portes en 1968. Au sein d’une ville qui a perdu son patrimoine, la nouvelle collection privilégie la mémoire européenne du XVIIe siècle à nos jours.

Aujourd’hui, le musée expose plus de 250 œuvres reparties sur deux niveaux et accueille trois expositions temporaires chaque année.

Quatre siècles de peinture européenne

La collection permanente est présentée sur deux étages. La visite commence au premier avec un ensemble d’œuvres allant du Maniérisme au Néo-classicisme, laissant une large place à la peinture baroque. Le musée tend à montrer les rapports entretenus par les écoles italiennes, françaises, flamandes et hollandaise au XVIIème et XVIIIème siècle. Parmi les œuvres italiennes, on retient notamment Saint Philippe Benizzi (vers 1640), ou encore Judith et Holopherne (1651) du bolonais Le Guerchin. La Venise du XVIe au XVIIIe siècle est également représentée notamment via Bassano ou encore Canaletto.

Pour les écoles françaises, on retient par exemple La Bataille de Josué contre les Amaléclites (XVIIe siècle) de René-Antoine Houasse ou L’éruption du Vésuve (1771) de Pierre-Jacques Volaire. Enfin, les écoles du nord sont représentées entre autres par Godefried Schalcken ou Léonaert Bramer.

Au rez-de-chaussée, on traverse les différents courants du XIXe et du XXe siècle, tels que le Romantisme, l’Académisme ou encore l’Orientalisme et le Réalisme. Mais, le musée fait avant tout honneur à trois mouvements particulièrement ancrés en Bretagne. Le symbolisme tout d’abord avec des artistes tels que Lucien Lévy-Dhurmer, l’école de Pont-Aven avec des œuvres comme Bord de mer en Bretagne d’Emile Bernard et les Nabis avec des toiles de Maurice Denis ou Pierre Bonnard.

Enfin, la visite s’achève avec quelques toiles consacrées à la Bretagne, la marine et au port de Brest.
 Suite : les photos du musée

Soyez le premier à donner votre avis sur Musée des Beaux-Arts de Brest

Adresse 24, rue Traverse
29200 BREST
Tel 02 98 00 87 96
Tarifs Plein tarif : 4 €
Tarif réduit : 2,50 € (étudiants hors Brest)
Gratuit pour les moins de 18 ans, les demandeurs d'emplois, les Rmistes et les étudiants brestois, etc.
Horaires Du Mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h et le dimanche de 14h à 18h
Fermé le lundi
  Mise à jour : Mai 2010
Adresse : 24, rue Traverse , 29200 BREST

Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google