Le long cours : techniques de navigation et vie à bord

Installé dans la Tour Solidor, le musée, consacré à l'histoire, aux techniques et aux traditions, retrace l'épopée de la navigation au long cours et des premiers Cap Horniers malouins. Ces-derniers furent en effet les premiers navigateurs français à franchir le réputé Cap Horn.

La visite commence au rez-de-chaussée de la tour par une salle présentant un ensemble d'outils de navigation et des cartes. On peut par exemple observer une très belle mappemonde en forme de cœur datant de 1531, ou encore une carte retraçant les itinéraires empruntés par les premiers découvreurs du Cap Horn.

Le premier étage présente quant à lui les faits marquants des XVII et XVIIIe siècles avec de nombreux instruments de navigation ainsi que des maquettes. Une seconde salle est dédiée aux voyages autour du monde entre le XVIIIe siècle et 1840.

Ensuite, le deuxième étage présente l'époque des clippers, ces bateaux qui étaient étudiés pour pouvoir transporter au plus vite des denrées périssables. Une première salle retrace l'épopée des Cap Horniers aux XIXe et XXe siècles avec là encore des outils de navigation tels que les jumelles, les sextans et autres compas, ainsi que de très belles toiles rendant hommage aux premiers bateaux cap horniers. Une salle adjacente remémore l'histoire de la Compagnie Bordes, qui fut la plus grosse compagnie mondiale avec un armement de 33 voiliers en 1905. Ses navires transportaient en grande partie du nitrate depuis le Chili jusqu'à l'Angleterre. Enfin, une troisième petite salle expose de très belles toiles figurant les grands voiliers du début du XXe siècle.

Le troisième et dernier étage est certainement le plus touchant. Il raconte en effet la vie à bord des bateaux cap-horniers et présente des souvenirs d'escale rapportés par les navigateurs. On peut ainsi y voir de très beaux bateaux en bouteille, fabriqués en mains propres par les marins qui passaient de long mois loin de leur famille. On imagine alors très bien à quoi pouvait ressembler la vie à bord, entre les rares distractions possibles et les travaux nécessaires au bon déroulement de l'expédition, comme le matelotage par exemple.

Enfin, la visite s'achève par le chemin de ronde de la tour Solidor, qui offre une vue magnifique sur la baie de Saint-Servan et la Rance, et qui s'étend également à Dinard et Saint-Malo. Le musée est à conseiller à tous ceux qui sont curieux de revenir quelques siècles en arrière et de découvrir l'histoire des premiers malouins à franchir le Cap Horn. Les collections sont très riches et il est très intéressant de découvrir les instruments, les maquettes des bateaux renommés ainsi que les toiles les représentant, sans oublier les nombreux souvenirs rapportés par les matelots.
 Suite : les photos du musée
1 avis sur ce musée
L'avis de  Claire Aime (Lanobre (15)) :  oeuvres exposées  *****
En bref : Bonjour, pouvez-vous me dire si la maquette du Courrier de Lima est toujours exposée dans votre musée des Cap-horniers, Tour Solidor à Saint-Servan, Saint-Malo ?
Merci.
J'ai aimé :  J'avais visité votre musée avant 1990 - remarquable.
 
Adresse Tour Solidor
35400 SAINT MALO
Tel 02 99 40 71 57
Tarifs Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 2,50 €
Horaires D'avril à septembre : tous les jours sauf le 1er mai, de 10h à 12h et de 14h à 18h
D'octobre à mars : du mardi au dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 18h
Fermé les jours fériés
  Mise à jour : Avril 2010
Adresse : Tour Solidor , 35400 SAINT MALO

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google