Pièce maîtresse de l’enceinte médiévale, le château de Dinan est au cœur d’un ambitieux projet mettant en lumière l’architecture remarquable de cette résidence princière. L’édifice regroupe trois éléments réunis au XVIème siècle :
   - le donjon ducal construit dans la décennie 1380 et qui rivalise avec le château royal de Vincennes,
   - la  tour Coëtquen édifiée à la fin du XVème siècle
   - la porte du guichet (XIIIème siècle).
Si la tour Coëtquen  offre un bel exemple des ouvrages défensifs qui caractérisent la fin du Moyen- Âge, le donjon ducal invite à une plongée dans la vie quotidienne  et l’art de vivre à la cour des ducs de Bretagne.

A ne pas rater, les impressionnantes cuisines, l’exceptionnelle salle de banquet éclairée de belles fenêtres à meneaux, le chemin de ronde et la vue panoramique de la terrasse.


Un des plus anciens musées de Bretagne

Le premier musée, installé en 1843 au rez-de-chaussée de l'hôtel de ville, est l'un des plus anciens de Bretagne, après ceux de Nantes et de Rennes. Ses collections se sont au fil du temps étoffées, notamment grâce à des dons de l'Etat ou bien tout simplement de locaux.

Le premier musée, alors "musée d'archéologie monumentale et de sciences naturelles", avait été installé dans une petite salle du rez-de-chaussée de l'hôtel de ville. Les collections avaient été réunies par un intellectuel italien, Luigi Odorici (1809 – 1882) et comprenaient quelques gisants et autres objets de toutes sortes, donnés pour la majorité par des dinannais.

Cette base fut ensuite enrichie durant la seconde moitié du siècle par des dépôts du musée du Louvre et de l'Etat, qui offrirent notamment des peintures et une centaine d'antiquités étrusques, chypriotes et égyptiennes. Mais le tout commençait à ressembler davantage à un entassement d'objets qu'à un véritable musée. C'est pourquoi le tout fut transféré dans le donjon du château de Dinan en 1908, celui-ci n'étant devenu la propriété de la ville de Dinan qu'en 1906.

Durant la première moitié du XXe siècle, en 1940 plus exactement, les dons de Kercadio et Vergé enrichirent les collections d'objets venant d'Afrique et d'Asie. Puis, dans les deux décennies qui suivirent, le conservateur Pierre Rochereau (1910 – 1992) y ajouta des coiffes et du mobilier, faisant du musée un formidable témoignage du riche passé de Dinan.
 Suite : les photos du musée
1 avis sur ce musée
L'avis de  Albert Dejusve (Argenteuil) :  A découvrir et patrimoine exceptionnel  *****
En bref : a voir à tout tranquillement et à revoir...
J'ai regretté : Mise en valeur qui manque parfois un peu de moyens, dirait-on
J'ai aimé : Découvrir des aspects de la bretagne et de sa diversité (je ne connaissais pas du tout).
J'ai apprécié la diversité des gisants et la possibilité de s'immerger vraiment dans des passés lointains...la ville s'y prête : elle est de taille modeste mais avec un environnement pittoresque et un patrimoine riche sans parler d'une histoire qui fait rêver...
 
Adresse Rue du Château
22100 DINAN
Tel 02 96 39 45 20
Fax 02 96 87 58 75
Email musees@dinan.fr
Tarifs Plein tarif : 4,70 €
Tarif réduit : 2,50 € (8 - 18 ans, étudiants et chômeurs)
Gratuit pour les moins de 8 ans
Horaires De juin à septembre : de 10h à 18h30
D'octobre à mai : de 13h30 à 17h30
Fermeture annuelle en janvier, février et mars
  Mise à jour : Novembre 2016
Adresse : Rue du Château , 22100 DINAN

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google