Le Clos Arsène Lupin
Sur les traces du gentleman cambrioleur

Les falaises d’Etretat ne constituent pas le seul intérêt de la petite station balnéaire de Haute-Normandie. Un sympathique musée s’offre également à vous. Comme son nom l’indique, le Clos Arsène Lupin ***, à travers une scénographie son et lumière, se consacre au personnage de fiction Arsène Lupin.

L’emplacement et l’existence même du musée ne doivent rien au hasard. La demeure normande du n°15 rue Guy de Maupassant fut, en effet, la propriété de Maurice Leblanc, célèbre créateur des aventures de l’illustre gentleman  cambrioleur. L’écrivain de roman policier, né en 1864 à Rouen, y passa chaque été pendant près de 20 ans, avec sa femme Marguerite et son fils Claude. C’est d’ailleurs, dans cette maison que l’auteur rédigea les différentes aventures d’Arsène Lupin.

Au moment de la Seconde Guerre mondiale, les Leblanc s’exilèrent dans le midi de la France. Maurice Leblanc ne revint jamais à Etretat.
La demeure changea plusieurs fois de propriétaire jusqu’à ce que Florence Boespflug, petite fille unique de Maurice Leblanc, apprenne sa mise en vente et décide de l’acquérir afin d’en faire un musée en l’honneur de son grand-père et de son héros de fiction.

Elle imagina un itinéraire scénographique à travers la maison puis fit les travaux et aménagements ad hoc. C’est ainsi que le Clos Arsène Lupin, également connu sous le nom « Maison Maurice Leblanc », fut inauguré le 26 juin 1999.

Quelques indices sur la visite


Après la traversée du jardin paysager et l’entrée dans la maison, la visite audio guidée démarre dans le cabinet de travail de l’écrivain Maurice Leblanc.

Le visiteur y est guidé par la voix de celui-ci, en guise de bienvenue. Puis les paroles de Georges Descrières, Arsène Lupin du petit écran, prennent le relais. Celui-ci vous suivra d’ailleurs tout au long de votre visite de 3/4 d’heure, accompagnée de jeux d’ombre et de lumière.
La recherche de l’énigme commence réellement dans la pièce suivante : « le repaire d’un Gentleman ». Il s’agit d’une petite salle richement décorée de « faux » objets d’art, dérobés par Arsène Lupin, lors de ses différentes aventures.

S’ensuivent d’autre pièces aux noms aussi évocateurs qu’énigmatiques : « la chambre du Chiffre », « la Salle des 47 Lupins », « on touche au but ! », « le secret de l’Aiguille » et enfin « Lupin court toujours ». Mais n’en disons pas plus.
 Suite : les photos du musée
2 avis sur ce musée
L'avis de  Patrick (Strasbourg) :  Arsène lupin poussiéreux 
En bref : Dommage pour Mr  Maurice LEBLANC de montrer une image aussi terne de son héros.
J'ai regretté : Déception total! La maison du gentleman cambrioleur à un coté vieux sans luxe, sans prestance,  à l’opposé de notre héros.
La maison est poussiéreuse, certains projecteurs ne fonctionnent pas, la synchronisation du casque audio avec les lieux sont ennuyeux et lents.
 
L'avis de  Eric Duby (Paris) :  CULTISSIME!!!!!  *****
En bref : Chaque été, je passe trois w.-e. à Etretat. Et chaque été, je vais obligatoirement, comme en pélerinage, au Clos Lupin. IMPOSSIBLE de résister, de m'en passer. Et du fait que l'on peut y rester aussi longtemps que l'on veut, j'erre dans cette maison aussi longtemps que vagabondent mes rêves... Et la musique diffusée dans le casque, très années 20, me baignent un peu plus dans mes fantasmes littéraires...
Aaaah! si toutes les maisons d'écrivains pouvaient ainsi se visiter, et être valorisées par une ambiance tyoique des romans de leurs auteurs.
Le Clos Arsène Lupin est un "must". Et quiconque n'a jamais ouvert un Lupin est tenté de le faire une fois dans ces murs. Ce qui fut mon cas, et quand Paris me pèse, qu'Etretat me manque, j'ouvre un Lupin, et m'imagine dans le cabinet de Leblanc, dans l'Aiguille Creuse de Lupin...
J'arrête là, j'en parlerai encore des heures entières... Profitez de mon silence pour franchir le seuil de ce peit manoir où vous accueille Grognard.
J'ai regretté : Eventuellement, la boutique à la sortie... Mais l'accueil des vendeuses, et leur connaissance sur l'oeuvre et le créateur, rachètent tout. Même sans vendre, elles parlent avec vous facilement, et partagent leur passion.
Mais cet aspect commerce casse très légèrement la magie du lieu.
J'ai aimé : L'ambiance, qui dans certaines pièces, revêt un mystère total. Le décor, la conservation des affaires de Maurice Leblanc, et la création totale et parfaite du "repaire" d'Arsène... Le cabinet de travail de Leblanc.
Lui écrire
 
Adresse 15, rue Guy de Maupassant
76790 ETRETAT
Tel 02 35 10 59 53
Tarifs La Visite est audio-guidée.

adulte : 7,5€
enfant de 6 à 18 ans : 5€
tarifs réduits (séniors, demandeurs d'emploi, étudiants) : 6€

Pour les tarifs Groupes, il est nécessaire d'appeler pour réserver.
Horaires - Du 1er avril au 30 septembre : tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h
- Du 1er octobre au 31 mars : tous les week-end de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 - vacances scolaires toutes zones du mardi au dimanche sur les mêmes horaires
  Mise à jour : Août 2015
Adresse : 15, rue Guy de Maupassant , 76790 ETRETAT

Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google