L'histoire naturelle d'Angers

Le muséum des sciences naturelles d’Angers se situe dans le centre ville. Vous trouverez la porte d’entrée juste en face de la place Imbach (où vous pourrez d’ailleurs garer votre véhicule). Composé de deux bâtiments reliés l’un à l’autre par un agréable petit jardin, le muséum propose deux sections distinctes : la zoologie et la paléontologie.

La section de zoologie vise à initier le visiteur au monde du vivant, à lui faire découvrir la diversité des espèces étonnantes qui peuplent la planète et à le sensibiliser à la préservation de la nature. En plus des salles consacrées à la faune aquatique et aux insectes, vous trouverez une collection d’oiseaux du monde particulièrement riche. Pour les enfants, les plus jeunes et, pourquoi pas, les adultes, le muséum met l’accent sur une présentation ludique et pédagogique des collections, afin de mieux appréhender les nombreuses informations de la visite.

La section de paléontologie, quant à elle, raconte l’évolution de la vie en Anjou, sur une période allant de – 600 millions d’années à – 5 millions d’années. Vous serez étonné de découvrir les différentes phases climatiques et géologiques de l’ancienne province, ainsi que les multiples espèces disparues qui la peuplaient alors. Toutefois, ne vous attendez pas à observer d’immenses squelettes de dinosaures. Le musée propose plutôt une vaste collection de fossiles tout aussi intéressante. Par ailleurs, une salle adjacente est dédiée à l’homme en Anjou pendant la Préhistoire. Vous pourrez y admirer des outils d’époque, mais aussi de nombreux ossements d’animaux.  

A la découverte du monde vivant

Avant tout, il est important de signaler que la plupart des animaux présentés au cours de la visite ont connu une mort naturelle ou accidentelle. En effet, le muséum mise sur la préservation de la biodiversité et a même consacré une salle entière aux espèces en danger ou déjà disparues. D’ailleurs, à peine aurez-vous franchi la porte du musée, que vous tomberez nez à nez avec un impressionnant crâne d’éléphant, symbole du braconnage.

À l’étage, les salles zoologiques vous attendent le long de la rotonde. Des canards aux perroquets, en passant par les rapaces, les calaos, les autruches et les espèces de la région, la collection d’oiseaux vous surprendra certainement par sa richesse. Une salle arrondie vous présentera un diorama des différentes espèces du bord de Loire en Anjou, selon les saisons.  

Outre les oiseaux, vous serez également ravi de croiser sur votre route quelques félins à l’air agressif ou méfiant. Ne manquez pas non plus d’observer la salle consacrée à Gustave Abot, un entomologiste du début du XXe siècle. Vous y découvrirez une collection d’insectes intéressante.

Voyage dans le temps en Anjou

En sortant de la section zoologie, un petit jardin de style français vous guidera pour poursuivre la visite vers la paléontologie. Au milieu des fossiles des ères primaire, secondaire et tertiaire, vous aurez une idée de ce à quoi pouvait ressembler la faune et la flore de la région. Vous découvrirez de nombreuses espèces disparues depuis des dizaines, voir des centaines de millions d’années, comme les trilobites ou les ammonites.

Un grand panneau explicatif, à droite de l’entrée, présente une carte de l’Anjou afin de mieux comprendre la géologie des lieux et de resituer les collections présentées. Cette ancienne province française est notamment divisée en deux. On parle en effet d’Anjou noir et d’Anjou blanc. L’un pour sa constitution principalement faite de schiste, l’autre pour ses sols calcaires. Aussi, la faune et la flore dépendent de cette différence.

En parcourant la salle, ne manquez pas d’observer les poissons fossilisés ramenés de la campagne d’Italie de Bonaparte, la météorite tombée sur Angers au XIXe siècle, les immenses dents de requin des faluns et surtout, le squelette reconstitué d’un Métaxytherium, ancêtre du dugong et du lamentin.

Dans la dernière salle du musée, dédiée à la préhistoire et au vaste site de Roc-en-Pail, situé du côté de Chalonnes-sur-Loire, vous pourrez également admirer une étonnante molaire de mammouth ainsi qu’une impressionnante mâchoire d’ours des cavernes.
 Suite : les photos du musée
1 avis sur ce musée
L'avis de  Chris. Boisard (Angers) :  une sortie sympa avec de jeunes enfants  ***
En bref : Très beau musée. Vaut le déplacement même si par moment on peut trouver le site un peu vieillaud. Mon fils de 11 ans a beaucoup aimé. Admirez également l'architecture des lieux. Un bon divertissement pour peu cher. Une merveilleuse exposition sur les écorces. A voi
J'ai regretté : Manque de luminosité et de mise en valeur de certaines pièces
J'ai aimé : l'exposition sur les écorces
 
Adresse 43 rue Jules Guitton
49000 ANGERS
Tel 02 41 05 48 50
Fax 02 41 05 48 51
Email museum.histnat@ville.angers.fr
Site www.angers.fr/museum
Tarifs Plein tarif : 4 €
Gratuit pour les moins de 18 ans, etc.
Horaires Du mardi au dimanche, de 14h à 18h
Groupes : sur rendez-vous
  Mise à jour : Août 2015
Adresse : 43 rue Jules Guitton , 49000 ANGERS

Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google