De l’or au bout des doigts

Hommage rendu aux métiers du savoir-faire, le musée du compagnonnage** présente des pièces réalisées par des Compagnons. Précisons tout de suite ce qu’est le Compagnonnage. Ce sont des sociétés d’ouvriers et d’artisans, à la recherche d’un perfectionnement professionnel, et s’appuyant sur des valeurs morales et d’entraide.

La visite commence par une présentation de l’histoire du Compagnonnage. Selon la légende, le Compagnonnage serait apparu lors de la construction du Temple de Jérusalem au Xe siècle avant JC. Vraisemblablement, les premiers compagnons sont apparus avec la construction des cathédrales au XVe siècle. On rappelle ensuite l’époque agitée sous l’Ancien Régime, où les sociétés de Compagnonnage tenaient tête aux maîtres des corporations afin d’améliorer les conditions de travail des Compagnons. Le Compagnonnage mua dans les années 1890 en trois sociétés : l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis, l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment.

Dans l’ancien dortoir de l’abbaye St-Julien, on découvre les chefs d’œuvre d’artisans de différents corps de métiers : cordonnerie, ferronnerie, taille de pierre, charpenterie,… Le chef d’œuvre est la pièce que présentait la personne désireuse de devenir Compagnon pour être admis. Celui-ci devait donc montrer toute l’habileté et les qualités techniques du futur Compagnon. Le titre de Compagnon était également remis au regard des qualités morales dont la personne devait faire preuve : ténacité, fraternité et courage. Pour se préparer à cet examen de passage aux traditions encore respectées aujourd’hui, l’apprenti réalisait un tour de France. Il perfectionnait ainsi ses compétences techniques.

Parmi les plus belles réalisations, ne manquez pas à l’entrée l’impressionnante serrure à pièges et à secrets et l’escalier à dessous coulissant. La grille de parc miniature qui a nécessité plus d’une dizaine d’année de travail, la Tour Eiffel en ardoise découpée et les sabots enchaînés taillés dans une bille de noyer laissent admiratif quant à la dextérité de leurs auteurs.

Quelques vitrines évoquent les traditions (passage de la canne, rôle du Premier en ville…) et les attributs compagnonniques (cannes, écharpes de différentes couleurs reflétant le métier et le grade du Compagnon…).
 Suite : les photos du musée
4 avis sur ce musée
L'avis de  Jean-Pierre Josien (Saint Jean Le Blanc) :  Le parfait n'existe pas, mais les compagnons y sont proches.  *****
En bref : On a souvent dénigré le monde ouvrier. A voir toutes ces merveilles, ne peut-on dire que le siège de l'intelligence n'est pas seulement dans la tête mais aussi dans les mains. Ces Chefs d'Oeuvre (remarquez que j'y ai  mis des majuscules) ne prouvent-ils pas qu'il faut en plus de l'intelligence, de la sensibilité, du sens de l'observation, de la patience en plus de la technique. Et que dire de la transmission du savoir. Les différentes générations d'alors ne connaissaient probablement pas la cassure qui existe actuellement ente elles.
Mon grand'père était Compagnon Charpentier. Il a fait son tour de France. Où serait-il  possible de trouver des informations sur son passage parmi les Compagnons ?
J'ai regretté : rien
J'ai aimé : tout
 
L'avis de  Josiane (Nancy) :  exceptionnel  *****
En bref : Ce musée mérite bien des visites. Merci pour les créateurs de telles oeuvres et pour ceux qui s'occupent du musée.
J'ai regretté : rien ne m'a déplu.
J'ai aimé : J'ai tout aimé, apprécié tant les réalisations et l'aménagement du musée lui-même. J'avais remarqué également des "pensées"  très intéressantes. Vous serait-il possible de me les faire parvenir par mail.  Par avance merci. bien cordialement.
 
L'avis de  Alain Boucherès (Montauriol 47330) :  Un musée qui honore le travail manuel.  *****
En bref : Un musée d'une exepetionnelle qualité!
J'ai regretté : Je mentirais si je disais que quelque chose ne m'a pas plu!
J'ai aimé : L'accueil par un personnel très disponible, et à l'écoute (surtout pour les enfants)Mais aussi la grande propreté du Musée.
Ensuite bien-sur, tous les métiers sont compartimentés dans un ordre parfait!
Un musée à voir et à revoir!!!!
 
Donnez votre avis | Voir tous les avis 
Adresse 8, rue Nationale
37000 TOURS
Tel 02 47 21 62 20
Site http://www.museecompagnonnage.fr
Tarifs Plein tarif : 5.30 € et tarif réduit : 3.70 €.
Gratuit pour les moins de 12 ans.
Horaires > Du 16 sept au 15 juin : tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

> Du 16 juin au 15 sept :
tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

> Jours de fermeture :
1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre.
  Mise à jour : Juillet 2014
Adresse : 8, rue Nationale , 37000 TOURS

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google