L’univers fantasmagorique de la magie

La maison de la magie Robert Houdin vous fera pénétrer dans l’univers de celui qui est encore considéré comme l’un des plus grands magiciens de tous les temps. Cette visite ravira autant les petits que les grands, alors, ouvrez bien grand vos yeux…

Le dragon, gardien de la maison

Votre visite à la Maison de la Magie sera, sachez-le, remplie de surprises et d’étonnement. Vous ne serez encore que sur la place du château, face au bâtiment, que vous ferez connaissance avec le gardien des lieux : un dragon à quatre têtes. Celui-ci se montre aux fenêtres toutes les heures, à condition bien sûr que le temps le lui permette.

L’histoire de la magie

La visite de la Maison de la Magie mêle à la fois culture et amusement. Ainsi, vous entrerez d’abord dans la Rotonde.
Là, maquettes et automates vous plongeront dans l’histoire de la magie à travers les siècles.
Ainsi, on sait que dès la Préhistoire les hommes ont cherché à produire des événements défiant les lois de la nature.

Dans l’Antiquité, les prêtres cherchaient à mettre en avant « les mystères » en utilisant, par exemple, des chambres à échos pour faire croire aux fidèles que les divinités s’adressaient à eux. Vous trouverez à la Maison de la Magie une maquette représentant « le temple truqué grec » dont les portes s’ouvraient toutes seules… enfin presque !

Le Moyen Age est en revanche une période sombre pour les prestidigitateurs.
En effet, l’Eglise condamne les pratiques qu’elle considère comme démoniaques et hérétiques. A cette époque, les magiciens se produisent dans la rue ou encore sur les marchés. Le public apprécie alors ce que l’on appelle « l’escamotage » qui consiste à faire apparaître et disparaître des objets, ou encore le « bonneteau », numéro qui nécessite des gobelets et de petites boules en liège. L’une des figures de cette époque était Jéhan Trois Echelles qui faisait disparaître une poule posée sur une table.
Le XVIIIe siècle est une période plus favorable pour les magiciens. Ils se produisent alors partout en Europe, devant les souverains. Joseph Pinetti, qui était devenu physicien du roi, fut le premier à utiliser les automates et l’électricité dans son spectacle. C’est aussi l’époque de la fantasmagorie dont les processus permettent l’apparition de fantômes et d’esprits.

Le XIXe voit l’apparition de deux courants de la magie. On distingue alors les saltimbanques et les physiciens. Les premiers se produisent dans la rue avec des tours traditionnels, alors que les seconds utilisent des phénomènes physiques.
Les trois grandes catégories de magies
Alors que vous connaîtrez tout ou presque sur l’histoire de la magie, vous pénétrerez sur le grand échiquier des illusions d’optique. Ici, miroirs et perspectives renversées vous feront perdre la tête.

Vous irez ensuite vers le passage des mystères. Là, un petit film vous apprendra ce que sont les trois grands types de magie. Le premier, la « magie de proximité », se déroule, comme son nom l’indique, tout prêt du spectateur, avec des tours de cartes par exemple. Le second type est la « magie générale ». Il s’agit là de tours qui se déroulent sur scène, avec des cordes, des ballons ou encore des animaux. Enfin, il y a ce que l’on appelle la « grande illusion » qui concerne les grands numéros, dont le plus fameux est « la femme coupée en deux » pour lequel le mystère reste entier. Observez également les belles affiches qui vous entourent.

Après avoir monté l’escalier, vous accèderez à la passerelle Harry-Houdini, surnommé « le roi de l’évasion ». Il remporte ses plus grands succès en se libérant des menottes de Scotlnad Yard et en s’échappant de la prison fédérale de Washington.

Au  niveau 3 de la maison, entrez dans l’hallucinoscope. Si le nom est impressionnant, cette petite attraction se base pourtant sur un procédé tout simple, mis au point par Gérard Majax. Grâce à un casque équipé d’un miroir, le visiteur perçoit une réalité inversée. Vous pourrez ainsi vous promener dans l’univers de 20000 lieues sous les mers de Jules Verne.

Mais qui était Robert Houdin ?

Vous ferez ensuite connaissance avec Robert Houdin. En effet, plusieurs salles de la Maison de la Magie lui sont consacrées. Issu d’une grande famille d’horlogers, Robert Houdin perpétua la tradition familiale. C’est le hasard qui le mena à la prestidigitation. Il mit notamment à profit ses connaissances techniques dans la fabrication d’automates. Il donna des spectacles épatants, à partir de 1845, au théâtre de Paris mais aussi en Angleterre en 1848. En 1852, il s’installe à quelques kilomètres de Blois – dont il était originaire – dans une demeure appelée « le Prieuré ». Comme il était également inventeur, il y développe bon nombre de systèmes astucieux. Ainsi, il arrive à ouvrir le portail de sa résidence à distance. Il expérimente également l’éclairage électrique.

Un spectaculaire spectacle

Au théâtre de la Maison de la Magie, vous pourrez assister à un spectacle. Les artistes réunis sur la scène vous épateront grâce aux numéros de magie générale qu’ils ont élaborés avec des objets simples : anneaux, cordes, vêtements, tables… Vous n’en croirez sûrement pas vos yeux. Chaque année, de nouveaux numéros sont présentés au public.

A côté du théâtre vous visiterez une très belle salle rappelant les Soirées Fantastiques de Robert Houdin. De nombreux objets y sont exposés : baguettes magiques, gobelets, cartes…
 Suite : les photos du musée
6 avis sur ce musée
L'avis de  Tom Lajoie (Verdes) :  avis sur le musée de la magie 
En bref : dans le spectacle de magie on voyait les trucages, peu de décors
On s'est donné beaucoup de mal pour trouver toutes les réponses du livret de visite et à la fin la personne de la boutique ne l'a pas lu et nous a donné un magnet du château de Blois; j'ai été très déçu.
J'ai regretté : le spectacle d'alice au pays des merveilles

le cadeau offert aux enfants; un magnet du château de Blois! rien à voir avec le thème du musée qui était Alice et les cartes 

Un musée pas interactif et ludique
J'ai aimé : la salle de jeux des illusions optiques
l'hallucinoscope
 
L'avis de  Seb :  visite sans trop de saveu  *
En bref : Régulièrement des dragons surgissent de la devanture de la maison : original mais on reste su notre faim. A l'intérieur quelques jeux d'optiques amusants, l'histoire très présente de Robert Houdin. Le spectacle est plutôt gentillet, un bon divertissement mais point de grands tours de magie. Par contre le vigile a vite fait de vous orienté vers le théâtre ou de  vous chasser  l'approche de l'heure fatidique des 18h30... Je n'est pas pu tout faire. Le kaléidoscope, on le retrouve également au Futuroscope
J'ai regretté : Le vigile peu délicat qui vous chasse à l'approche des 18h30- Pas de tours prestigieux dans le spectacle - Très limite pour les jeunes enfants
J'ai aimé : L'histoire de Robert Houdin - les effets d'optiques - le spectacle plutôt comique
 
L'avis de  Danielle Dupuydenus (Eysines) :  personnel  ****
En bref : prendre connaissance d'un lieu inconnu est toujours agrèable.
J'ai aimé : inattendu, inconnu, surprenant, exceptionnel,
Lui écrire
 
Donnez votre avis | Voir tous les avis 
Adresse Place du Château
41000 BLOIS
Tel 02 54 90 33 13
Email contact@maisondelamagie.fr
Site www.maisondelamagie.fr
Tarifs Plein tarif : 7,50 €
Tarif réduit : 6,50 € ou 5 € pour les 6-17 ans
Gratuit pour les moins de 6 ans, etc.
Horaires Du 31 mars au 16 septembre et pendant les vacances de la Toussaint : de 10h à 12h30 et de 14h à 18h (18h30 en juillet août)
  Mise à jour : Août 2015
Adresse : Place du Château , 41000 BLOIS

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google