Les Abattoirs
Place à l’art aux Abattoirs

C’est une idée de reconversion plutôt originale. Les anciens bâtiments de brique rose à l’architecture néo-classique industrielle, qui détaillaient les bovins hier, accueillent aujourd’hui le musée d’art moderne et contemporain de Toulouse. Inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques  depuis 1990, ils furent construits par Urbain Vitry au début du XIXè siècle. Les architectes Antoine Stinco et Rémi Papillault, après avoir remporté le concours international en 1995, se chargèrent de transformer l’intérieur de l’édifice pour assurer sa vocation muséale.

Art moderne et contemporain


Les collections du musée comptent plus de 2 000 œuvres, majoritairement des peintures, des œuvres graphiques et quelques installations. L’art moderne se découvre au travers d’œuvres de Dubuffet, Fontana, Riopelle, Hantaï, Saura…On navigue entre les courants d’art brut, d’expressionnisme abstrait, d’art Gutaï japonais, de figuration libre….

Plus de 300 œuvres issues de la collection Daniel Cordier : chefs d’œuvre de Arman, Bellmer, Brassaï, César, Chaissac, Combas, Fahlström…., mais aussi de nombreux objets ethnologiques qui lui étaient chers, car apportant le dépaysement qu’il recherchait dans l’art,  sont exposées. Le mariage des deux peut sembler improbable sur le papier mais se révèle tout à fait intéressant dans les grandes salles claires du 1er étage. Du côté de l’art contemporain, parmi les artistes français représentés, citons Filliou, Leccia, Morellet, Bustamante, Peinado, Scurti. Par ailleurs, la présence d'œuvres importantes d'artistes issues des scènes italiennes et espagnoles : Mario Merz, Allighiero Boetti, Miquel Barcelò, Antoni Tàpies, donnent aux collections des résonances méditerranéennes, latines, assez fortes.

Un sous-sol sur mesure pour une œuvre monumental

Creusé à presque 11 mètres sous terre, le sous-sol fut pensé spécialement pour abriter un rideau de scène réalisé par Pablo Picasso pour la pièce de Romain Rolland, Le 14 juillet. Conçu avec le concours de Luis Fernandez, l’œuvre « La dépouille du Minotaure en costume d’Arlequin » est présentée par roulement dans un souci de conservation. Elle est caractéristique de la période de l’après Seconde Guerre mondiale.

Lieu de culture, lieu d’échanges et de rencontre

En plus des collections présentées sur trois étages, le site des Abattoirs accueille une médiathèque, un atelier pour enfants, un auditorium, une librairie spécialisée et un café-restaurant.
 Suite : les photos du musée

Soyez le premier à donner votre avis sur Les Abattoirs

Adresse 76, allées Charles-de-Fitte
31000 TOULOUSE
Tel 05 62 48 58 00
Site www.lesabattoirs.org
Tarifs Plein tarif : 6 €
Gratuit pour tous le 1er dimanche du mois
Horaires Tous les jours, sauf le lundi, de 11h à 19h (dernière entrée à 18h15)
Fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre
  Mise à jour : Février 2008
Adresse : 76, allées Charles-de-Fitte , 31000 TOULOUSE

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google