Un millionnaire au grand coeur

Ce musée a vu le jour grâce à la philanthropie et l’amour des beaux-arts de M. Georges Bemberg. Ce dernier, qui a fait fortune dans la brasserie en Argentine, avait les moyens de s’offrir quelques bijoux comme des œuvres de Cranach, Véronèse ou des bronzes de Jean de Bologne. Georges Bemberg a souhaité créer une Fondation pour y présenter les oeuvres rassemblées au cours de sa vie, et partager avec le plus grand nombre l'émotion que lui ont procuré pendant des années la contemplation des pièces de sa collection.

N’étant pas originaire de la Ville Rose, on en vient vite à se demander pourquoi il a choisi d’y installer ses collections. Son raisonnement a sans doute été le suivant : si le musée s’installait à Paris, il aurait été noyé parmi le grand nombre d’autres musées. De plus, la ville de Toulouse lui a proposé d’héberger celui-ci dans un ancien hôtel particulier de style Renaissance entièrement rénové, l’hôtel d’Assézat. Cela a remporté son adhésion.

La visite débute par une introduction à la peinture vénitienne du XVIIIe siècle. Des pièces de mobilier viennent recréer l’atmosphère et le cadre raffiné dans lesquels ces œuvres étaient présentées. A voir les tableaux de Guardi et de Canaletto qui représentent des vues de l’illustre cité vénitienne.

La salle suivante nous introduit à l’époque du XVIIIe siècle. Le mobilier et les tableaux évoquent  l’intérieur d’une demeure au temps de Louis XVI. Ensuite sont présentées des reliures royales aux couvertures de cuir rouge. Parmi ces pièces rares, voyez l’ouvrage de « Représentation des Fêtes données par la ville de Strasbourg pour la convalescence du Roy ». Deux tableaux de François Boucher, représentant de petits anges rondouillards, se font face.

En revenant sur vos pas, traversez la cinquième salle où sont exposés une grande variété d’objets (faïence, meubles, tableaux…) et accédez à la galerie des portraits. De Clouet, peintre officiel de François Ier, Henri II, François II et Charles IX, vous pourrez voir un portrait de Charles IX, aux traits délicats. Il rappelle par là que le fils cadet d'Henri II et de Catherine de Médicis accéda au trône à l’âge de dix ans ! Le tableau « Vénus et Cupidon », réalisé par Lucas Cranach, représente les corps des  divinités selon les codes du Moyen-Age : petite ventre rebondi, poitrine menue, yeux en amande. Voyez également l’atypique « Hercules et Omphale ».
La salle de la Coursive met à l’honneur les grands peintes vénitiens du XVIème siècle, en particulier Véronèse, Le Titien et Tintoret. On se retrouve en plein courant maniériste. Des vitrines abritent des bronzes du sculpteur français Barthélémy Prieur et de l’italien Bartoloméo Bellano.

Au deuxième étage, Edouard Vuillard et Bonnard sont les représentants du pointillisme. Puis c’est à Fantin-Latour de nous livrer quelques portraits dont son autoportrait. Une salle est consacrée au fauvisme, ce courant typiquement français du XXe siècle qui met l’accent sur la couleur. L’impressionniste est évoqué avec des toiles de Claude Monet, Camille Pissarro, Eugène Boudin et Paul Gauguin. Dans une autre salle, une dizaine d’œuvres de Bonnard montre l’évolution de sa peinture, d’un sujet à deux dimensions à l’utilisation frénétique de la couleur. La visite s’achève par l’intéressante salle des dessins, qui rassemble des aquarelles, des gouaches… de grands artistes dont Picasso, Degas, Toulouse-Lautrec et Modigliani.

Un petit salon de thé a été aménagé dans la cour intérieure.
 Suite : les photos du musée
3 avis sur ce musée
L'avis de  Catherine Hallier (Saint-Maur-des-Fossés) :  De la beauté avant toute chose  *****
En bref : J'y retournerai :un de mes fils est installé à Toulouse. Fastoche donc. C'est un endroit splendide.
J'ai regretté : rien.
J'ai aimé : Le superbe hôtel rénové et la collection de Monsieur Bemberg qui est incroyable et très bien mise en valeur . La reconstitution d'un appartement est très sympa dans un musée.
Le musée est à taille humaine et très riche d'oeuvres magnifiques.
 
L'avis de  Marie-Claire Boisard (Saintes) :  tout est exceptionnel...  *****
En bref : je le visite aussi souvent que possible c'est un paradis
J'ai regretté : rien
J'ai aimé : tout ,,les oeuvres sont des chefs -d'oeuvre, les salles sont intimes l'éclairage est doux
 
L'avis de  Gilles Kassar (Fontenay-sous-Bois) :  QUE DU BONHEUR  *****
En bref : Cette magnifique collection dans ce superbe hotel,c'est très bien pour toulouse et pour les visiteurs d'ailleurs.
J'ai aimé : la collection des impressionnistes est exceptionnelle,ainsi que les Cranach et bien sur le mobilier et les objets d'arts.
 
Adresse Place Assezat
31000 TOULOUSE
Tel 05 61 12 06 89
Fax 05 61 12 34 47
Email accueil@fondation-bemberg.fr
Site www.fondation-bemberg.fr
Tarifs Plein tarif : 5 €
Tarfi réduit : 3 €
Visite guidée : 3 €
Horaires Du mardi au dimanche, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18 h. Nocturne jusqu'à 21 h tous les jeudis.
  Mise à jour : Juin 2011
Adresse : Place Assezat , 31000 TOULOUSE

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google