Gardien des richesses du passé

Situé dans le cloître du monastère des Bernardines, le Musée de la vie bourguignonne - Perrin de Puycousin propose au visiteur de découvrir une collection d’ethnographie rurale et urbaine réunies par le collectionneur Maurice Perrin de Puycousin (1856-1949).

Historique

Le Monastère des Bernardines est édifié au début du XVIIe siècle par les cisterciennes de l’Abbaye de Notre-Dame de Tart. Elles le quittent en 1792 et le lieu abrite une caserne, avant d’être transformé en hospice en 1803.

Maurice Perrin de Puycousin, fondateur du musée, commence une collecte d’objets en 1870. En 1935, il cède sa collection déjà réunie à la ville de Dijon, avec pour objectif la création d’un musée d’ethnographie régionale. Après une campagne de travaux, il est inauguré en 1938 et est rattaché au musée des Beaux-Arts dix ans plus tard, à la mort du collectionneur. Malheureusement, devant la détérioration des collections, le musée Perrin de Puycousin est contraint de fermer ses portes en 1970.

Alors que le musée d’Art Sacré s’installe dans l’église du monastère à partir de 1979, le cloître est affecté en 1980 au musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin, inauguré en 1985.

En 1991, le musée ferme ses portes pour travaux. Un an plus tard, le visiteur peut découvrir une nouvelle signalétique signée Catherine Aymard dont l’objectif est de “guider le regard du visiteur en donnant à voir les mots et les gestes des objets au quotidien“. En 1993, le musée d’Art Sacré est rattaché au musée de la Vie Bourguignonne.

Le premier et le second étages du musée sont inaugurés en 1994 et 1995.

Les collections du musée

Les collections du musée sont exposées sur trois niveaux.
Au rez-de-chaussée, la galerie Perrin de Puycousin présente au visiteur un patrimoine ethnographique rural et bourguignon datant de la fin du XIXe siècle. Vitrines et reconstitutions d'atmosphère du quotidien vous invitent à découvrir le mobilier, les équipements domestiques et les costumes traditionnels de cette période. Arrêtez-vous en particulier devant la reconstitution d’une cuisine bressane et observez le mobilier et les ustensiles, témoins fidèles du quotidien au XIXe siècle.

Le premier étage vous plonge dans une merveilleuse reconstitution de commerces dijonnais de l’époque ayant réellement existé. Epicerie, salon de coiffure, boucherie, herboristerie… Rien n’est laissé au hasard et les détails sont saisissants ! Une biographie du propriétaire est proposée pour chaque boutique. Vous apprenez ainsi que la bouchère a exercé jusqu’à 93 ans ! Un peu plus loin, une galerie des bustes vous présente les personnages marquants de la Bourgogne tandis que la maquette de la Biscuiterie Pernot évoque le développement industriel de Dijon après la guerre de 1870.

Le second étage vit au rythme d’un train miniature sillonnant la pièce, et au-dessus duquel le visiteur découvre des affiches publicitaires du PLM vantant le patrimoine touristique de la Bourgogne. Remarquez également la collection de santons en pierre réalisés par Pierre Vigoureux (1884-1965) représentant les Bourguignons dans leurs activités quotidiennes. Huit vitrines dédiées aux métiers de la pierre, de la terre et du bois viennent compléter cette galerie.

Enfin, ne manquez pas l’exposition de photographies en noir et blanc, véritables instantanés de vie en Bourgogne.
 Suite : les photos du musée
2 avis sur ce musée
L'avis de  Suzanne Horeo (Maisons Alfort) :  tranquilité  *****
En bref : c'était pourtant "florissimo" un samedi matin, pouvoir dehambuler a loisir est un luxe.
J'ai regretté : rien
J'ai aimé : il est rare de pouvoir visiter un musée avec aussi peu de monde, peut-être cela manque de pub.
Lui écrire
 
L'avis de  Mélanie (Briare) :  Visite du musée  *****
J'ai aimé : J'ai adoré, toute la visite était très intéressante, j'ai beaucoup aimé, je ne pensais pas que j'allais être aussi fasciné que ça. En plus le guide m'a très bien expliqué la vie de 1880, c'était vraiment très bien. Merci vraiment ! Je reviendrai.
 
Adresse 17 rue sainte-Anne
21000 DIJON
Tel 03 80 48 80 90
Fax 03 80 48 80 99
Email museeviebourguignonne@ville-dijon.fr
Tarifs Gratuit
Horaires Tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 12h et de 14h à 18h
Fermé le 1er janvier, le 1er mai, le 8 mai, le 14 juillet, le 1er novembre, le 11 novembre et le 25 décembre
  Mise à jour : Mars 2010
Adresse : 17 rue sainte-Anne , 21000 DIJON

 
Voir tous les articles 
Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google