Immersion dans les eaux du monde

6 milliards d’hommes peuplent notre belle planète et 60% vivent près de côtes. Un centre de la mer était indispensable pour évoquer la cohabitation entre les hommes et les espèces marines, et leur avenir dans un objectif de préservation des milieux marins.

Le grand bâtiment blanc que vous voyez au bout de la jetée à Boulogne ne paie pas de mine. Et pour cause, la richesse de Nausicaä *** repose essentiellement dans les sous-sols. 4,5 millions de litres d’eau de mer sont réparties entre les différents aquariums et bassins d’eau du centre de la mer. 35 000 animaux marins du monde entier cohabitent dans ce vaste édifice de 4 500 m².

Plus qu’un parc d’attraction, Nausicaä remplit des missions pédagogiques en matière de sensibilisation à la défense de l’environnement. Et oui, le réchauffement climatique, la pollution mettent en péril certaines espèces marines que vous ne pourrez plus voir bientôt dans leur espace naturel mais seulement en aquarium.

Ce qui fait le mystère des milieux marins, c’est leur méconnaissance. Bien des espèces n’ont pas encore été découvertes notamment dans les troublants abysses.

La visite de Nausicaä est un peu déroutante. Bien qu’un parcours soit fléché, on passe d’une thématique à une autre sans toujours bien comprendre la logique. Il faut prendre le temps de lire les panneaux explicatifs pour mesurer la dimension pédagogique du centre. Tout est  lié.

L’histoire de Nausicaa commence en 1980 lorsque le maire de Boulogne-sur-Mer, Guy Lencagne, décide de créer un centre de la mer. Le centre ouvre ses portes en 1991. Pourquoi Nausicaä ? Nausicaä était la fille d’Akinnos dans l’Odyssée d’Homère, récit mythologique. Un jour qu’elle jouait près du fleuve, elle vit un homme nu et affamé lui demander de l’aide. Nausicaä le ramena au village et le soigna. Cet homme n’était autre qu’Ulysse qui put ainsi retourner à Ithaque retrouver les siens. Nausicaä a donc sauvé Ulysse.

En 2007, Nausicaä peut s’enorgueillir d’avoir accueilli son 10 millionième visiteur, permettant ainsi au Pas-de-Calais de profiter de son attrait touristique.

Visite de Nausicaä


Dès le début de la visite, vous passerez dans les profondeurs marines pour comprendre la naissance de la vie avec le plancton et la méduse. Un aquarium cylindrique vous permet d’admirer des méduses bleues magnifiques. D’ailleurs, Nausicaa a acquis le savoir-faire pour faire se reproduire à grande échelle plusieurs variétés de méduses.

Décrochez-vous de ce spectacle irréel qui vous réconciliera avec les méduses pour vous immerger dans les grands fonds. Les araignées géantes du Japon peuvent atteindre 3,70 m d’envergure ! Vous verrez également des espèces bizarroïdes qui vivent à – 3000 m.

Les trois grands aquariums suivants enferment des espèces tropicales. Et oui c’est ici que vous verrez le célèbre poisson-clown, Némo, bien caché dans son anémone de mer. Vous apercevrez aussi des mérous et autres poissons-pierre.

Prenez votre ciré et vos bottes, vous embarquez dans un bateau de pêche direction la mer du nord. L’exploitation commerciale des espèces marines est peut-être le plus grand prédateur du monde aquatique. Le thon rouge en est un exemple. Il faut responsabiliser les consommateurs de poisson en variant sa nourriture et les industriels et pécheurs pour ne pas faire disparaître des espèces.

Véritable prouesse architecturale, l’aquarium en pyramide inversé enferme… des thons dans plus de 45 000 litres d’eau de mer !

L’espace suivant est consacré aux espèces marines locales du Pas-de-Calais. Un aquarium recrée même le phénomène de la marée. Les poissons plats se camouflent sous le sable et les murènes s’épanouissent dans les carcasses d’épaves marines.

Cap vers la méditerranée pour découvrir oursins, murex et étoiles de mer. Mais une algue marine entraîne une pollution très active, augmentée par l’étroitesse du détroit de Gibralatar qui enferme la mer dans un étau.

Allez, on change de continent et on plonge dans les récifs de la côte californienne. Requin-léopards, Garibaldi et poisson à tête de mouton se disputent la vedette dans leur bassin de 300 000 litres d’eau.

Bien que situé à Boulogne-sur-Mer, Nausicaä embarque les visiteurs à destination des Tropiques pour découvrir les mangroves, racines de palétuviers entre terre et eau, qui nourrissent une faune très variée. Aujourd’hui, 50% des mangroves sont menacées.

Le « Tropical Lagoon Village » est l’occasion d’en mettre plein la vue. Des petits poissons multicolores aux coraux des plus fantaisistes, le visiteur est invité à réfléchir sur le tourisme et l’environnement. Les coraux ont été bouturés, constituant une des plus grosses barrières coralliennes cultivées au monde.

L’espace se divise en deux parties : d’un côté le lagon et de l’autre le grand large où l’on aperçoit des requins inoffensifs.

Vous pourrez également admirer cette faune et flore du dessous, qui permet une vision à 180°.

Prenez l’air dans la réserve aux lions de mer avec vue sur la Manche. Un spectacle est proposé à heure fixe pour apprécier l’intelligence de ces mammifères, longtemps chassées par l’homme pour sa viande et sa fourrure.

A eux 5, ils dévorent plus de la moitié de la consommation totale de nourriture annuelle consommée par les pensionnaires de Nausicaä soit 14 tonnes !

Très apprécié des enfants, le bassin tactile est l’occasion de toucher des lieus jaunes, morues, roussettes, turbots, ou des raies très affectueuses.

Dernier espace incontournable de la visite, « Cap au Sud » vous entrainera dans un voyage à la rencontre des manchots d’Afrique du Sud.

Jean-Michel Cousteau introduit le sujet en sensibilisant les visiteurs sur les déchets polluant les mers du monde. Tout acte a une incidence : les tortues qui s’étouffent en avalant les sacs plastiques, les naufrages pétroliers, etc.

Les manchots se sont très bien acclimatés à Nausicaä. Très joueurs et très affectueux, ils prendront la pose pour vos photos-souvenirs.
 Suite : les photos du musée
2 avis sur ce musée
L'avis de  Valèrie Leclercq (Le Grand Quevilly) :  formidable  *****
En bref : pour tout le monde: petits et grands .On aimerait y rester , c'est intéressant a voir et revoir. une bonne idée de voyage scolaire
J'ai regretté : Le monde marin est en danger préservons le tous.les espèces en voie de disparitions sont impressionnantes.lapollution ,la surpeche.
J'ai aimé : le tout, les documentaires, les informations et l'ensemble : la diversitée , c'est magnifique : un vrai succès .l'endroit est reposant AVEC LA PLAGE A COTE
Lui écrire
 
L'avis de  Sylvie (62400) :  visite de nausicaa  ***
En bref : un musee a voir pour les petits, pour tous ages.
J'ai regretté : tout vu
J'ai aimé : le bassin des requins blancs
les phoques : dans le parc exterieu
 
Adresse Boulevard Sainte Beuve
62200 BOULOGNE SUR MER
Tel 03 21 30 99 99
Site www.nausicaa.fr
Tarifs Plein tarif : 14,50 €
Tarif réduit : 9,80 €
Horaires De septembre à juin : tous les jours, de 9h30 à 18h30
En juillet et août : tous les jours, de 9h30 à 19h30
Fermé en janvier et le 25 décembre
  Mise à jour : Juin 2011
Adresse : Boulevard Sainte Beuve , 62200 BOULOGNE SUR MER

Guide des musées Envoyer Imprimer Haut de page

Annonces Google